Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 21 février 2020 à 23h40min
Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

La révision du fichier électoral en vue des élections de 2020, lancée dans la capitale de la région de la Boucle du Mouhoun le 10 février 2020, a pris fin dans la première zone ce mardi 19 février. A l’heure du bilan, plus de 42 684 personnes ont été enrôlées dans la province Mouhoun, région de la Boucle du Mouhoun.

Après le lancement de la révision du fichier électoral, le 10 février 2020, les opérateurs de kits ont rejoint les différents sites pour commencer l’enrôlement biométrique des populations de la région de la Boucle du Mouhoun et la province du Boulkiemdé. Après exactement neuf jours de travail, nous avons rencontré quelques acteurs de la chaîne pour un bilan à mi-parcours.

Il est 8h30 lorsque nous arrivions au secteur 1 au Centre culturel et de lecture de la ville de Dédougou, l’un des quartiers généraux des opérateurs de kits. La banderole indicative de la CENI n’y était plus, les affiches également ont été enlevées. Nous sommes accueillis par un jeune homme prêt à enfourcher une moto. Nous nous présentons. Rassuré, il se présente cordialement à nous : « Je suis Kassirou Diéné, opérateur de kit pour l’enrôlement biométrique ».

Les autres jeunes opérateurs de kit sont tous des garçons sur ce site. Ils s’approchèrent pour écouter notre requête. « Nous voulons dresser un bilan à mi-parcours de l’enrôlement sur votre site », déclarons-nous. Le responsable des lieux nous accueille et se prête à notre question. « Ici, j’ouvrais le site à 7h et je fermais à 18h. Il n’y avait pas une forte affluence avec des files indiennes sur mon site. C’est seulement le dernier jour que j’ai enregistré un intérêt particulier des populations », a confié Kassirou Diéné. Pour cet opérateur de kit, ce sont plus de 400 personnes qui sont passées s’enrôler chez lui, pour une prévision d’environ 500 personnes à enrôler. Fanta Traoré, elle, a fait mieux. « J’étais sur un site où il y avait de nombreux élèves. J’ai enrôlé plus de 700 personnes », confie-t-elle.

Autre site, autre réalité. Pour Barry, un autre opérateur de kit affecté dans le village de Dona, dans le Mouhoun, c’était la croix et la bannière. « Sur mon site, le problème majeur était la question de l’énergie. Le temps n’était pas favorable pour charger l’ordinateur avec la plaque solaire. Je me déplaçais pour aller charger mon kit à Karo et rejoindre ensuite mon site initial », déplore Barry.

De Dédougou en passant par Karo, Dona, Fakouna et Passakongo Hapérékuy, les opérateurs rencontrés relèvent les difficultés liées à l’énergie, à des pannes à répétition de l’imprimante et à l’absence de l’année de délivrance sur la carte biométrique. En effet de nombreuses personnes dans les zones rurales possèdent des cartes biométriques et ils ignorent l’année de délivrance.

Après ces échanges avec les opérateurs, nous avons essayé de prendre le pouls du déroulement de l’enrôlement avec David Zawa, président de la Commission électorale indépendante (CEPI) du Mouhoun. Pour le président de la CEPI, l’enrôlement s’est bien passé dans l’ensemble. « Reconnaissez que la région de la Boucle du Mouhoun est la première zone, donc une zone test. Il y a eu quelques difficultés liées au temps ombragé pendant la période, ce qui a provoqué le manque d’énergie chez certains opérateurs à des moments donnés », déploré David Zawa.

Les statistiques de la province du Mouhoun ne sont pas décevantes, selon M. Zawa. Le taux d’enrôlement est aussi acceptable.

Composée de sept départements, la province du Mouhoun a enregistré au total 42 684 personnes enrôlées réparties comme suit : 17 172 à Dédougou, 1 555 à Douroula, 520 à Safané, 5 400 à Tchériba, 27 63 à Kona, 6174 à Ouarkoye, 4000 à Bondokuy.

D LAWALI
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 février à 14:19, par Bao-yam En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

    Le chiffre aurait été plus parlant s’ il était mis en perspective. Combien de nouveaux électeurs potentiels ? Quelle proportion de ceux-ci s’est enrôlée ? Dans le centre où il y a eu 400 dur 500 ce n’était pas mal. On espère que les Burkinabè s’inscriront et voteront massivement aux prochaines élections. C’est la seule chose qui peut influencer le comportement de nos dirigeants. Si les dirigeants peuvent avoir des résultats médiocres sans sanction de la part du peuple, il n’y a aucune motivation de leur part à faire mieux. En revanche si le peuple récompense les bons et sanctionne les mauvais, ça les inciterait à s’ entourer de gens competents plutôt que de cousins et relations sociales qui n’ont pas à justifier leur présence par leurs résultats. Ne soyez pas des critiques passives. Inscrivez-vous et votez !

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 14:45, par Bonjour En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

    Pas mal. Ils ne font pas comme nos frères de la diaspora dont le seul engouement est de venir demander des parcelles. Et quand on leur demande de se faire enrôler, il parlent de distance...

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 21:28, par Bao-yam En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

      @Bonjour, toi-même qui parle, si on te dit d’aller t’enrôler à 200 km, il y a des chances que tu n’y ailles pas. Et même si toi tu allais peesonnellement, combien de ton entourage iraient. Et si c’était 5h de vol pour aller t’enroler ? Donc n’accuses pas les autres gratuitement. Si on veut avancer ensemble, il faut éviter de dénigrer une catégorie de Burkinabè.

      Quant à l’histoire de parcelles, c’est le régime en place qui fait la promotion de ce genre de choses pour permettre des transferts de sous pour renflouer l’économie nationale. En plus tu devrais t’en féliciter car quiconque ne pense pas à son bayiri n’y achète paa se parcelle. Quand on vit ailleurs on peut bien y investir aussi. Le jour où tu deviens Burkinabè de l’etranger, tu vas comprendre la souffrance d’être rejetés là où on vit et là d’où on vient.

      Répondre à ce message

    • Le 22 février à 11:20, par Substance Grise En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

      Quand on ne connait les raisons de quelque chose et quand on ne peut faire une contribution de niveau on l’a ferme.
      Toi même qui parle de distance si on disait de quitter Hondé pour aller t’enroler à ouaga ta réaction serait autrement.
      Et puis il y’a quoi de mal pour que tes soeurs et frères Burkinabè de la diaspora reviennent demmander des terrains pour construire des infrastructures de travail et de logement.
      Ç’est cette hypocrysie et cette mechanceté envers son prochain au Burkina qui a fait du pays ce qu’il est aujourd’hui.
      Soyons des êtres humains sensibles avant de parler cohesion et developpement
      Tous mes respects à toute la diaspora Burkina partout dans le monde

      Répondre à ce message

      • Le 23 février à 17:01, par savadogo daouda En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

        Monsieur substence grise,vos luttes et joûtes politiques ne m’interesse pas du tout,mais dire que c’est cette hypocrisie et cette mechanceté envers son prochain qui a fait du pays ce qu’il est aujourdhui. cette declaration nous concerne tous maintenant.
        Le pays, celui des burkinabè est devenu comment
        ,soit plus précis. parce que c’est mon pays le seul que j’ai et dont je suis fière même si certain ne l’aime pas.
        Si tu es burkinabè je t’informe que cette nationalité qui t’a été offerte géneureusenmet et gratuitment par la nature même si le pays est devenu ce qu’il est aujourdhui comme ce que toi tu pense sans nous clarifier ,sache que même si tu vas prendre cent autres nationalités la plus digne reste toujours ta natinalité d’origine.
        Au lieu de faire des baguares creuses prend l’energie que tu as pour dire que notre pays est devenu comme toi seul tu sais pour que nous travaillons afin de faire que notre pays ne soit pas ton notre pays est devenu aujourdhui

        Répondre à ce message

      • Le 23 février à 17:41, par savadogo daouda En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

        Monsieur substence grise,vos luttes et joûtes politiques ne m’interesse pas du tout,mais dire que c’est cette hypocrisie et cette mechanceté envers son prochain qui a fait du pays ce qu’il est aujourdhui. cette declaration nous concerne tous maintenant.
        Le pays, celui des burkinabè est devenu comment
        ,soit plus précis. parce que c’est mon pays le seul que j’ai et dont je suis fière même si certain ne l’aime pas.
        Si tu es burkinabè je t’informe que cette nationalité qui t’a été offerte géneureusenmet et gratuitment par la nature même si le pays est devenu ce qu’il est aujourdhui comme ce que toi tu pense sans nous clarifier ,sache que même si tu vas prendre cent autres nationalités la plus digne reste toujours ta natinalité d’origine.
        Au lieu de faire des baguares creuses prend l’energie que tu as pour dire que notre pays est devenu comme toi seul tu sais pour que nous travaillons afin de faire que notre pays ne soit pas ton notre pays est devenu aujourdhui

        Répondre à ce message

        • Le 24 février à 10:26, par Substance Grise En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

          Vous faites une fausse interpretation de mon message
          Relisez votre prémier écrit et vous comprendrez que vous ne pouvez lancer un tel message à la diaspora par rapport à un enrolement à l’interieur du Burkina
          Et je le repete de tels comportements ne favorisent pas une cohesion sociale de tous les Burkinabè.
          Ce qui est dit n’a rien de politique.
          Le populisme n’est pas forcement être plus patriote que les autres.
          Si vous un seul parent vivant en dehors du Burkina ;appellez le pour demmander qu’est ce qu’il pense par rapport à votre prémier message.
          Sachez aussi que l’histoire du Burkina est faite de beaucoup de décenies et la diaspora burkinabè est bien soucieuse du bien être de son pays

          Répondre à ce message

  • Le 22 février à 12:01, par KOLO Idrissa En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

    "Bonjour"

    Ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Connaissez-vous la Boucle du Mouhoun ? C’est la plus grande région du Burkina. Si enrôler 42 000 personnes est une gloire c’est que les élections prochaines ne serviront à rien. Après le Centre (Ouagadougou) c’est cette région qui peut inquiéter le régime en place. Ceux du Centre-Ouest parlent beaucoup, mais ils ne votent pas. Regarder la participation de 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 23 février à 13:17, par Jean Gabriel Yaméogo En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

    "Composée de sept départements, la province du Mouhoun a enregistré au total 42 684 personnes enrôlées réparties comme suit : 17 172 à Dédougou, 1 555 à Douroula, 520 à Safané, 5 400 à Tchériba, 27 63 à Kona, 6174 à Ouarkoye, 4000 à Bondokuy" a déclaré, Monsieur David Zawa, président de la Commission électorale indépendante (CEPI) du Mouhoun. Afin de nous permettre de connaître le taux d’enrôlement, il eut fallu noius donner l’effectif des électeurs potentiels. Sinon, un chiffre brut de 42 684 n’est pas très indicatif quand on sait que la population totale avoisine 300 000 âmes. Courage pour la suite !

    Répondre à ce message

  • Le 24 février à 11:40, par Bonjour En réponse à : Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours

    @BAO YAM, vous ne pouvez pas faire 200km pour aller voter ?
    Est ce que vous rentrez parfois en vacances au pays ? Là ce sont des milliers de km.
    C’est vrai qu’il y a diaspora et diaspora.
    Ne manifestez pas d’amour débridé pour la patrie si vous ne pouvez pas faire 200 km pour allez voter.
    Pensez vous que nos pays ont les moyens pour installer des centres de vote dans tous vos bleds ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, Louis Armand Ouali, crée un parti politique, le Rassemblement pour le Burkina (RPB)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour mieux impliquer les personnes handicapées
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de novembre 2020
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose Marie Compaoré/Konditamdé
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en préoccupent
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre boussole », dixit Abdoul Karim Baguian dit Lota, militant du CDP
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les Burkinabè à se démarquer de la stigmatisation
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) appelle d’urgence à la réconciliation des Burkinabè
Processus électoral : Les partis politiques de l’opposition s’arment contre la fraude et la corruption
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche sur la réconcialiation nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés