Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango

Accueil > Actualités > Culture • • jeudi 20 février 2020 à 22h45min
Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango

L’association Dakupa du Boulgou a organisé le jeudi 20 février 2020 à Garango, dans la région du Centre-Est une manifestation culturelle. Elle rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet " contribuer à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix dans la commune de Garango au Burkina Faso". L’objectif est d’informer et de sensibiliser les populations sur l’extrémisme violent et le maintien de la cohésion sociale.

Le Burkina Faso fait face à la montée de l’extrémisme violent. Ce qui met à mal la cohésion sociale. La région du Centre-Est n’est pas en reste. Même si la commune de Garango est épargnée jusque-là par les violences, il n’en demeure pas moins qu’elle peut en être victime un jour. Pour prévenir ce mal qui ronge certaines parties du pays, l’association Dakupa du Boulgou a décidé de prendre le taureau par les cornes. Pour cela, elle a organisé le jeudi 20 février 2020, une manifestation culturelle. Celle-ci rentre dans la mise en œuvre de son projet intitulé « contribuer à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix dans la commune de Garango au Burkina Faso ».

Pour l’occasion, cinq troupes musicales venues des villages de la commune de Garango ont rivalisé de talent sur le podium dressé à cet effet. Chacune devait par les messages sensibiliser les populations sur le rejet de l’extrémisme violent et promouvoir de facto la paix, la cohésion sociale. À l’arrivée, c’est la troupe Songda de Garango qui a remporté le premier prix. Elle repart avec une attestation avec une somme pécuniaire. Les deuxièmes et troisièmes places reviennent respectivement à la troupe de Komteoga et la troupe de Sabtinga. Le jury était dirigé était composé essentiellement de médiateurs de conflits.

Pour le coordonnateur des programmes de l’association Dakupa du Boulgou Yacouba Zeba, c’est un sentiment de satisfaction qui l’anime. Les troupes ont bien presté et ont donné de bons conseils sur le vivre ensemble selon lui. Il espère que son projet va apporter des solutions viables et durables à la consolidation de la paix dans la région.Cette activité est saluée à sa juste valeur par la commune de Garango. Le 1er adjoint au maire est convaincu que les messages de paix véhiculés contribueront à la préservation et au renforcement de la paix dans sa commune.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 : la culture touchée, mais pas coulée
Lutte contre le covid-19 au Burkina : L’artiste Don Sharp de Batoro participe au combat
Religion : « La musique est un moyen d’évangélisation », dixit l’abbé Lucien Wanré
Christiane Zoungrana : « Le tissage, c’est une histoire d’amour »
Poème : « Magnificat » de Marie Mechtilde Guirma
Bobo-Dioulasso : Ous Hebié dédicace son troisième album « Yahigô »
Musique : Bil Aka Kora marque son retour sur scène avec « fulu », son sixième album
Mode : « Face », une émission pour briser les préjugés sur le mannequinat
Burkina Faso : Report de la Semaine nationale de la culture
Vernissage : ‘’ écrits sous moustiquaire’’, une exposition de Marie-Clotilde Bastide
Semaine nationale de la culture 2020 : Des innovations majeures pour cette 20è édition
2e édition du grand prix de poésie Thomas Sankara : La cérémonie officielle de la remise des prix aura lieu le 21 mars 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés