Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 20 février 2020 à 22h50min
Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

De 1990 à 2016, la Chine a fait face à une vague d’attentats sur son territoire, à travers la région du Xianjiang (la partie ouest du pays). Mais depuis 2016, et grâce aux mécanismes mis en place par le pouvoir, les habitants de cette partie du pays mènent maintenant une vie paisible, pacifique et heureuse. Dans la soirée de jeudi, 20 février 2020, l’ambassadeur de Chine auprès du Burkina et ses collaborateurs ont organisé une activité qui a consisté en la présentation de la lutte chinoise contre le terrorisme et son développement socio-économique.

Entre 1990 et 2016, la région de Xinjiang, partie Ouest de la Chine, était sous des attaques terroristes. Mais grâce à un programme mis en place, le pays a pu éradiquer le phénomène. C’est pour partager son expérience avec le Burkina, en proie à des attaques terroristes depuis quelques années, que la Chine, à travers son Ambassade, a initié cette activité. Elle a été articulée autour d’une une exposition-photos sur le parcours de Xinjiang dans la lutte contre le terrorisme et le développement socio-économique et d’une projection documentaire sur le sujet, suivi d’échanges avec les invités constitués essentiellement de représentants de l’administration publique et de leaders d’opinion.

L’ambassadeur Li Jian

« Beaucoup de gens ont une mauvaise lecture du problème dans le Xianjiang à cause des reportages erronés des médias occidentaux, et croient même que les minorités ethniques (la Chine compte 56 groupes ethniques, ndlr) et les religions ont été opprimées à Xianjiang », campe l’ambassadeur de Chine au Burkina, Li Jian, signifiant que l’objectif de l’activité est de restaurer la vérité et de permettre à tout le monde de voir, d’écouter et de connaître ce qu’est le vrai Xianjiang ainsi que l’essence du problème dans cette partie de la Chine.

A en croire le diplomate, le problème de cette région du pays est constamment politisé par l’Occident aux seules fins d’arrêter le développement de la Chine. Il affirme que partout en Chine, la « liberté légale » de pratiquer la religion est « pleinement » respectée et garantie. « Il y a près de 200 millions de croyants dans tout le pays, dont près de 20 millions de musulmans. Actuellement, plus de 144 000 lieux de cultes sont enregistrés, y compris les mosquées, les églises et les monastères boudhistes et taoïstes. Le Xianjiang s’est développé rapidement au cours de ces dernières années. En fin 2018, le PIB (produit intérieur brut) atteignait environ 170 milliards de dollars américains, soient 200 fois plus qu’il y a 70 ans », présente Li Jian, pour qui, l’essence du problème du Xianjiang n’est donc pas du tout une question religieuse ou de droits de l’Homme.

Il retient relève simplement que les médiaux occidentaux qui répandent des fausses informations et discréditent la Chine ne peuvent apporter aucune preuve sur ce qu’ils affirment. Selon le diplomate, le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme sont les vraies questions qui se posent à Xianjiang.

Vue partielle des invités...

Réaction décisive du pouvoir !

« Contrairement aux idées reçues, la Chine était confrontée à une grave menace terroriste. Tout comme le Burkina Faso, elle en a souffert. De 1990 à 2016, les forces terroristes, séparatistes ethniques et extrémistes religieux dirigés par le Mouvement islamique du Turkestan oriental, MITO, ont perpétré des milliers d’attaques terroristes au Xianjiang avec d’innombrables pertes en vies humaines », décrit l’ambassadeur, ajoutant que l’objectif principal des terroristes était d’inciter et de créer des conflits ethniques et religieux en Chine et, partant, essayer de séparer le Xianjiang du territoire chinois.

Face à la menace, le gouvernement chinois n’est pas resté les bras croisés, il a pris immédiatement toute une série de mesures pour réagir de « manière décisive ». Si fait que depuis 2016, il n’y a plus eu d’attentats terroristes en Chine. « Les habitants de tous les groupes ethniques du Xianjiang vivent maintenant une vie paisible, pacifique et heureuse. Cela démontre pleinement le succès et l’efficacité des initiatives prises », explique Li Jian, pour qui, la menace terroriste doit être combattue avec rigueur et fermeté. Cette lutte doit surtout s’accompagner de mesures préventives qui s’attaquent aux racines du mal, poursuit-il.

Li Jian avec à sa droite, Xu Fei (conseiller politique) et Wang Bowei (responsable à la communication)

« Pour éradiquer le terrorisme, nous nous intéressons au fond du problème, c’est-à-dire que comment éradiquer la pensée terroriste. C’est un problème très difficile à résoudre au plan mondial. En dehors de la Chine, il y a eu très peu de succès dans la lutte contre la pensée terroriste. C’est aussi un souci majeur auquel sont confrontés les pays sahéliens. C’est un problème qui mérite d’être discuté en vue de trouver une solution. Concrètement, il y a beaucoup de mesures de déradicalisation prises par le gouvernement chinois », s’ouvre le représentant chinois.

Ainsi, et au titre desdites mesures, il y a les politiques stratégiques prises en faveur du développement de Xianjiang (le gouvernement central a mobilisé des moyens pour promouvoir la stratégie de développement de la région de l’Ouest, SDRO ; appuyé la construction d’infrastructures routières, ferroviaires, aériennes ; promu l’éducation et la santé).

En 2014, le Xianjiang a été désigné comme le cœur économique dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et Route » et n’a cessé d’améliorer son niveau d’ouverture sur le monde, avec un volume annuel des importations et des exportations qui a dépassé 20 milliards de dollars américains, soient 1481 fois plus qu’en 1950, poursuit l’ambassadeur chinois.

« La Chine se débarrassera complètement de la pauvreté absolue d’ici à la fin de cette année 2020 », annonce le principal animateur de cette soirée d’échanges. La deuxième mesure à consister à, dit-il, ouvrir des centres d’enseignement et de formation professionnelle afin d’effacer les pensées extrémistes par l’éduction et la formation et d’éliminer les fondements économiques et sociaux du terrorisme. « Les centres de formation ont accueilli principalement des personnes influencées par des pensées extrémistes, qui ont été contraintes ou incitées à participer à des activités terroristes », dévoile-t-il.

Vue partielle des participants

La troisième mesure à consister à faire en sorte à ne pas confondre le terrorisme avec la religion, la nationalité ou la religion. « Le terrorisme est l’ennemi public de toute l’humanité, de toutes les religions et de tous les peuples », clarifie Li Jian.

Pour le diplomate chinois, l’expérience de son pays peut aussi servir, d’une manière ou d’une autre, au Burkina dans son effort de lutte contre l’hydre terrorisme. Ce qui passe par la mise en place d’un programme de lutte. Ce schéma implique un processus de déradicalisation, de développement et d’implication de tous les acteurs et tout le peuple.

OLO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 février à 07:00, par Patarbtalle En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Belle analyse. Espérons que cela nous serve énormément dans la lutte. Je prie les autorités d’intégrer vraiment ces leçons dans leur planification de lutte. Ce ça aussi la coopération et l’amitié. Apprendre de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 07:04, par Malheureusement En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    « Ce schéma implique un processus de déradicalisation, de développement et d’implication de tous les acteurs et tout le peuple ». Est-ce Que nous sommes vraiment prêts dans ce pays pour ça ? Les cœurs sont toujours rocailleux et c’est déplorable que l’ont croie toujours pouvoir s’en sortir du terrorisme et du sous développement dans cette vision en regardant ailleurs... mais bon, continuons à perdre du temps avant de nous en rendre compte, nos enfants le feront peut-être...

    Répondre à ce message

    • Le 22 février à 08:42, par À qui la faute ? En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

      Eh oui ! Si la grande Chine a mis 26 ans pour y arriver, je ne prends pas cela comme une bonne nouvelle. Mais encore une fois il est indéniable que c’est le développement inclusif qui a été la clé, pas les armes. Nous en sommes au pillage total, donc nous avons du chemin. Je ne vois pas ce qu’on a de commun avec la Chine. En Chine tous ceux qui ont déjà prononcé la phrase "la constitution est dissoute" seraient morts. Et la liste est longue : Lamizana, Zerbo, JB Ouédraogo, Sankara, Compaoré, Zida, Dindere. Que serait le Burkina sans ce monde, Dieu seul sait. En Chine tu ne grèves pas à souhait. Et enfin l’ambassadeur affirme qu’ils ne sont pas encore complètement sortis de la pauvreté. La leçon c’est qu’on ne se développe pas après un simple discours. Des générations entières doivent oublier leur confort pour le futur du pays

      Répondre à ce message

  • Le 21 février à 08:46, par Denver En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    C’est un discours politique, si les informations sur la maltraitance et le confinement des Ouïghours relayées par les médias les plus sérieux ne sont pas exactes, pourquoi l’accès de la région leur est interdite ?

    La Chine n’est nullement un modèle en matière de lutte contre le terrorisme, tout au contraire, elle brime les Ouïghours pour effacer toute trace de la culture islamique dans cette partie du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 10:00, par Indjaba En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Mais la Chine a aussi été ferme et repressive des liberté. Bien ou mauvais, je n’en sais rien. Ici c’est le libertinage. Chacun fait ce qu’il veut et raconte tout ce qu’il veut sur facebook. Labas tout le monde boss dur et dans des conditions de travail diffciles. Labas Il n’y a pas greve. Labas Tout le monde paie impot. Ici meme le magistrat ne veut pas payer l’impot sur l’integralité de son salaire, le medecin greve sans service minimum, l’agent des impots refuse de collecter les impots sous pretexte qu’il est en mouvement d’humeur, le policier leve la garde sous pretexte que la troupe observe un mouvement d’humeur, les gouvernants ici sont febriles et souvent peu transparent dans leur gouvernance etc etc . Avec un tel contexte on pourra faire 1000 mais Ouaga ne ressemblera pas à Wuhan. La Chine et le Burkina ne sont pas dans le meme domaine de definition donc on aura jamais la meme courbe à la fin des temps. Ici pas besoin d’ingenieurs electromecaniens mais plutot de doctorants en greve et mouvement d’humeur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 10:34, par TANGA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Oui, c’est ça même.
    Quand les grandes gueules répètent sans réfléchir ce que les médiats occidentaux disent sur les ouigours, on sait que ce n’est pas la vérité.
    Cette sortie est la bienvenue.
    Au Burkina on avait nos centres de rééducation pour jeunes mais il va falloir les agrandir pour accueillir les radicalisés. Monsieur OUATTARA FACO du ministère de la justice, votre centre doit revoir sa taille et le nombre d’encadreurs car le pays en a plus que besoin maintenant ;
    Maintenant il faut que nous copions la chine.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 10:59, par kabore irissa En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Bonjour LE FASO.NET
    je pense que dans la situation ou mon pays traverse toutes les strategies sont a accepter et a appliquer pour lutter contre le terrorisme.
    Le Faso a besoin de la paix sans la paix le Faso ne peut emerger face au reste du monde.
    Vive le Faso et vive le peuple du Faso surtout dans la paix et la tolerance.
    Merci

    irissa kabore

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 17:55, par Sacksida En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Du reste, ce que la Chine a applique comme antidote et reussit contre le terrorisme est efficace ; mais pas si loin l’Algerie avec presque les memes procedes a pu eradiquer l’extremisme violent. En ce qui concerne le Burkina Faso, il est possible de faire de meme, toutefois cela necessite une bonne gestion vertueuse et un engagement vigoureux des dirigeants pour trouver des ressources nationales et puis viendront des aides exterieures. Si depuis les trentes dernieres annees, des efforts de developpement avait ete partage autant que possible sans brimer quelques parties du territoires que ce soit, il est tout a fait clair que ce phenomene n’existerait pas. En lieu et place d’un developpement collectif, les politiques mises places a favorise les plus forts et au detriment des faibles..Donc, il faut toute vision de la societe et un travail considerable en amont et en aval sur le plan economique et social afin d’arriver a une evolution et un developpement partage..Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février à 20:27, par F7 En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

    Si ce n’est pas la Chine, quelle puissance ( États Unis, France,etc) a voulu nous dire même en partie, leurs stratégies d’éradication du terrorisme. Elles viennent que c’est pour former ou c’est eux-mêmes qui veulent combattre à notre place. On comprend pourquoi ces puissances s’acharnent contre la Chine avec Corona virus ! Tout ce qui virus, les gens doivent savoir qu’il s’agit des armes que ces puissances utilisent pour faire la guerre à moindre coût. On reste vigilant !

    Répondre à ce message

    • Le 21 février à 21:29, par F7 En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

      Ces puissances ont utilisé le sida, Ebola, utilisent Corona virus pour combattre. Ce n’est pas illusoire pour nous de changer nos manières de penser et de faire pour nous tailler aussi une place au soleil. Ayons de la vision pour notre chère patrie. Et si cette vision doit passer par la politique, ne nous livrons pas à la politique du PAM ou c’est remplir le ventre et les poches qui importe. L’Homme ne vivra pas de pain seulement. Malheureusement, nombreux sont-ils ces aînés qui ne jurent que par le pain quotidien. La promotion de la médiocrité est en plein essor dans notre société. Ces aînés ont sacrifié et continuent de nous sacrifier l’avenir. On doit rompre avec ces manières. Vivons utile ! Osons rêver !

      Répondre à ce message

    • Le 22 février à 09:00, par À qui la faute ? En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique

      Il n’y a pourtant rien de sorcier dans le dire de l’ambassadeur. Si nos dirigeants ne savaient pas que le partage des ressources et l’inclusion est notre principal argument contre le terrorisme, il suffisait qu’ils regardent les pays qui sont moins terrorisés que nous. Avant le sommet de Pau ils ont perdu beaucoup de temps à faire croire aux gens comme vous que tous nos problèmes viennent des autres pays développés. C’est comme dans une famille, si le chef de famille mange toujours dehors et sacrifie la scolarité de ses enfants pour faire la belle vie, les bandits apprendront à ses enfants comment voler et ils commenceront par voler leur propre père

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Centre-Nord : 2 militaires portés disparus et 4 blessés dans une attaque à Bourzanga
Lutte contre le terrorisme : une quinzaine de terroristes neutralisés à Toéni
Lutte contre Boko Haram : Sur le champ de bataille, le président Déby lance l’opération « Colère de Boma »
Boucle de Mouhoun : Une patrouille des FDS saute sur une mine à Gomboro
Bam/Zimtanga : Au moins 15 personnes tuées
Opération MONCLAR : La force Barkhane et ses partenaires neutralisent de nombreux terroristes dans la région dite des trois frontières
Terrorisme : La Force conjointe du G5 Sahel, neutralise plusieurs terroristes et libère cinq jeunes filles et une mère
Insécurité : L’ancien maire de Foutouri et le chef du village Tankwoarou dans la province de la Komandjari assassinés
Provinces de la Kossi et du Sourou : Les horaires du couvre feu passent de 22 heures à 4 heures du matin à compté du 20 mars
Est du Burkina : Des individus armés font leur loi
Nord du Burkina : Quatre morts dans une attaque dans le village de Robolo
Massacre de peuls à Barga : Le collectif contre l’impunité accuse l’Etat de complicité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés