Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Santé au Burkina : Les partenaires au développement échangent sur le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut national de santé publique

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 20 février 2020 à 13h30min
Santé au Burkina : Les partenaires au développement échangent sur le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut national de santé publique

Ce jeudi 20 février 2020, se tient à Ouagadougou une table ronde des partenaires au développement de l’Institut national de santé publique (INSP). L’objectif de cette table ronde est d’engager les partenaires de l’INSP pour le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut.

L’Institut national de santé publique (INSP) créé en 2018 avec pour ambition de contribuer à la sécurité sanitaire du Burkina Faso à travers les fonctions de veille sanitaire, de recherche et d’expertise méthodologique, dispose depuis décembre 2019, d’un plan stratégique pour les cinq prochaines années (2020-2024). Ce plan stratégique se veut une boussole pour mieux orienter et guider les interventions de l’INSP.

Pour la mise en œuvre de ce plan, l’Institut national de santé publique a besoin d’un accompagnement technique et financier. La présente table ronde vise donc à engager les partenaires au développement de l’Institut pour le financement du plan stratégique. Au cours de cette rencontre, il s’agira de présenter les progrès réalisés par l’INSP depuis sa création en 2018, de faire connaitre aux partenaires les besoins d’accompagnement de l’institut dans la mise en œuvre de son plan stratégique 2020-2024 et de permettre aux partenaires de présenter leurs intentions d’accompagnement.

Le représentant de la ministre de la Santé, Dr Narcisse Naré, tout en saluant le constant accompagnement des partenaires de l’INSP depuis sa création, a émis le souhait qu’au sortir de la rencontre, ils « s’impliquent de manière forte dans la mise en œuvre de ce plan stratégique qui est d’une durée de cinq ans et surtout qu’il y ait un plan de soutien harmonisé et synergique pour permettre la mise en œuvre de ce plan. »

Dr Narcisse Naré représentant la ministre la Santé à la rencontre entre l’INSP et ses partenaires au développement

Le directeur général de l’INSP, Dr Hervé Hien, a pour sa part rappelé que le plan stratégique a été conçu sur la base des priorités du pays en matière de santé. A travers ce plan, il s’agit donc entre autres de contribuer à renforcer la surveillance et la veille sanitaire, de contribuer à relever le niveau de la recherche de qualité, de promouvoir la diffusion et l’utilisation des résultats de la recherche en santé, de promouvoir la qualité des soins et des services de santé.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Suspensions et coupures de salaires : Les syndicats dénoncent des répressions « sauvages »
Bobo-Dioulasso : L’Hôpital Souro-Sanou et le Centre Muraz continuent bel et bien de fonctionner
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les acteurs respectent les décisions, mais réclament des mesures d’accompagnement
Kompienga : Interdiction formelle de manipuler et de consommer des roussettes (chauve-souri)
Suspension des transports en commun : Désarroi et inquiétude à la gare routière de la Patte-d’oie
Fermeture des établissements d’enseignement : L’IST lance « E-Campus » pour poursuivre les cours en ligne
Lutte contre le Covid-19 : Une aide pour soutenir le secteur de la recherche
Covid-19 : Le syndicat des artistes musiciens appelle au paiement par anticipation des droits de représentation
Lutte contre le Covid-19 : UBA Burkina apporte un soutien de 87 500 000 F CFA
Mise en quarantaine de Ouagadougou : La mesure passe difficilement à Kouba, sur la Route nationale N°5
Mise en quarantaine : « Si le gouvernement ne revoit pas sa décision, nous allons manifester », prévient un chauffeur
Coronavirus : A Ouagadougou, les marchés restés ouverts perdent aussi de leur affluence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés