Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Appel à communication : Journées d’études Joseph Ki-Zerbo 2020

Accueil > Evénements • Communiqué • vendredi 21 février 2020 à 08h00min
Appel à communication : Journées d’études Joseph Ki-Zerbo 2020

Joseph KI-ZERBO : un combat au service du développement endogène

Contexte et justification :

Il n’est point nécessaire de s’attarder sur la biographie de Joseph KI-ZERBO tant par son œuvre, celui qui fut le premier Africain agrégé en Histoire en 1956, a une renommée internationale. Né le 21 juin 1922 à Toma au Burkina Faso, Joseph KI-ZERBO après ses brillantes études primaires et secondaires va suivre des études supérieures à l’Université de Sorbonne de Paris, puis à l’Institut d’études politiques où il soutiendra sa thèse de doctorat en Histoire. Joseph KI-ZERBO a été de tous les combats pour la libération de l’Afrique de la tutelle occidentale. C’est pourquoi il s’est positionné comme un farouche adversaire des pseudo-historiens des temps coloniaux qui ont nié l’existence d’une Histoire en Afrique.

Ce combat l’engage sur le chemin de l’écriture, car pense-il, une réhabilitation de l’identité de l’homme noire est nécessaire. L’ouvrage Histoire de l’Afrique noire d’hier à demain qu’il publie en 1972 est une réplique véhémente à la théorie de la table rase imputée à l’Afrique. Joseph KI-ZERBO est par ailleurs convaincu que l’aide extérieure a pour but de maintenir l’Afrique sous la tutelle des grandes puissances.

Il écrit alors en 1993 La natte des autres, Pour un développement endogène en Afrique comme pour faire écho à un proverbe bien connu dans nos sociétés africaines : si tu dors sur la natte d’autrui, tu dors par terre. La natte des autres est un véritable réquisitoire contre la dépendance extérieure ou l’assistanat. Au cœur de son essai A quand l’Afrique ? (2003) se trouve le concept de développement endogène. KI-ZERBO est convaincu que le développement du continent africain ne peut venir que des Africains eux-mêmes.

Ce postulat l’amène sur le terrain de l’éducation ou de la conscientisation pour lesquelles il écrit Eduquer ou périr (1990). Fustigeant l’école coloniale qu’il trouve inadaptée à nos valeurs culturelles et qui ne serait qu’une « usine de chômeurs et un éteignoir culturel » , Joseph KI-ZERBO propose une école intégrée culturellement, une école à l’Africaine ? SORO (2006) serait de cet avis quand il prend l’exemple sur l’école en Chine : « Mais, mieux que le textile, c’est l’industrie pharmaceutique chinoise qui traduit toute l’importance d’une école culturellement intégrée. C’est parce que l’école chinoise est intégrée dans la tradition médicinale millénaire chinoise qu’aujourd’hui la médecine chinoise, essentiellement à base de plantes, parvient à se présenter comme une option sérieuse, dans le monde et surtout en Afrique, face à la pharmacie occidentale à base de molécules synthétiques » .

Mais le développement endogène dont parle Joseph KI-ZERBO ne saurait être un repli identitaire. C’est conscient de cela que prévient-il, « Nous ne renions pas l’universel. Nous ne voulons pas dire que nous sommes différents des autres, au contraire, nous voulons aboutir à l’universel par nos propres voies. »

Il ajoutera dans La natte des autres : Pour un développement endogène en Afrique ceci : « Il ne s’agit pas de singulariser ni d’isoler l’Afrique en la privant des langues européennes de communication mondiale et de culture scientifique planétaire. »

C’est au regard des contributions énormes de ce penseur panafricaniste contemporain à l’éveil des consciences que les autorités de l’Etat burkinabè ont baptisé l’Université de Ouagadougou Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO le 26 décembre 2015, puis Université Joseph KI-ZERBO le 28 mai 2019. Afin d’immortaliser la mémoire du Maître, les premiers responsables de ladite université ont érigé un monument en son nom qui sera inauguré en avril 2020.

En prélude à cette inauguration, une journée scientifique est organisée dans le but, d’une part, de pérenniser les œuvres du Professeur et, d’autre part, de permettre à la jeune génération de s’inspirer de la vie de combat pour la liberté et le développement qui a caractérisé l’existence de ce grand et digne fils du Burkina et d’Afrique.

Les objectifs de ces journées scientifiques se déclinent de la façon suivante :

Objectif principal :

- mettre en exergue la contribution de Pr Joseph KI-ZERBO au développement de l’Afrique par sa promotion de la culture africaine et l’éducation endogène.

-Objectifs spécifiques :

- découvrir les idéaux de Joseph KI-ZERBO à travers ses productions littéraires ;
- promouvoir le concept de développement endogène à travers des approches pluridisciplinaires ;
- encourager la recherche scientifique en milieu universitaire.

Axes de réflexions :

Les présentes journées d’étude se veulent pluridisciplinaires et intéressent toutes les disciplines : Histoire, Géographie, Lettres, Sociologie, Droit, Sciences et Technologie, Linguistique, Communication et journalisme ; etc.

Les axes de réflexions ci-après sont à titre indicatif :

- littératures africaines et développement endogène ;

- Histoire africaine et enjeux du développement endogène ;

- Joseph KI-ZERBO et la tradition orale ;

- le système éducatif burkinabè et l’héritage colonial ;

- ressources naturelles et développement endogène au Burkina Faso ;

- contribution des médias à l’éveil des consciences ;

- démocratie et développement endogène en Afrique, etc.

Période de soumission : les résumés des communications sont attendus au plus tard le 10 mars 2020 aux adresses suivantes : zmoumouni44@yahoo.fr ; dailamathieu@yahoo.fr ; boroboukary06@yahoo.fr et kabore.barthelemy@yahoo.fr
Date de notification : 15 mars 2020
Date du colloque : 02 avril 2020

NB : Bien vouloir préciser l’axe dans lequel s’inscrit votre article.

Vos commentaires

  • Le 21 février à 21:52, par Mechtilde Guirma En réponse à : Appel à communication : Journées d’études Joseph Ki-Zerbo 2020

    Nous devrions nous réjouir aussi des ouvertures des universités catholiques dans notre pays. Car je me rappelle bien que dans ses interventions et conférences, sur le développement endogène et de nos démocraties, le professeur n’a pas manqué de souligner l’importance de la question théologique. Preuves qu’il a suivi avec beaucoup d’intérêt, les travaux du Vatican II avec ses perspectives du 3ème millénaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
 ! ALERTE OPPORTUNITE PROGRAMME AFIDBA 2020 !
Les Étudiants et anciens Étudiants du Centre Universitaire Polytechnique de Bobo-Dioulasso sont sollicités pour la commémoration de son jubilé
Coronavirus au Burkina : Les contribuables invités à privilégier les déclarations et les paiements en ligne
Acquittez-vous de vos impôts et taxes jusqu’au 31 mars 2020 sans pénalités
Appel à proposition du fonds des énergies renouvelables pour la résilience du Burkina Faso dans le cadre du projet d’appui à la résilience par les innovations
Formation en légistique nationale et internationale à Ouagadougou, du 03 au 10 avril 2020
Vente de parcelle d’une superficie 618m² à Ouagadougou
U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Bodyguard Shift Lead in the Regional Security Office
Formation en légistique nationale et internationale du 1er au 08 avril 2020 à Ouagadougou
The U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Painter in the Facilities Maintenance Section
Programme de formation en anglais au Centre Américain de Langue de Bobo Dioulasso
Annuaire téléphonique officiel du Burkina : Faites figurer vos numéros mobiles dans l’édition 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés