Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

7e édition du forum Africallia : Au moins 500 participants attendus à Ouagadougou, du 27 au 29 mai 2020

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 18 février 2020 à 23h03min
7e édition du forum Africallia : Au moins 500 participants attendus à Ouagadougou, du 27 au 29 mai 2020

La 7e édition du Forum ouest-africain de développement des entreprises (Africallia) se tiendra du 27 au 29 mai 2020. La cérémonie de lancement de cette édition a eu lieu mardi 18 février 2020 à Ouagadougou, en présence du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. Un comité de pilotage de huit membres a été installé à cette cérémonie par la Chambre de commerce.

Après un pari réussi à l’extérieur (Abidjan) en 2019, le Forum ouest-africain de développement des entreprises, Africallia, revient à Ouagadougou du 27 au 29 mai 2019, pour sa septième édition. Les éditions se succèdent depuis dix années, et ce forum gagne en maturité. Africallia, comme disent les organisateurs, permet aux dirigeants et chefs d’entreprises de faire le tour du monde en 48 heures en un seul lieu, pour rechercher des alliances technologiques, commerciales ou financières. Pour la présente édition, qui se tiendra au Centre international de conférences de Ouaga 2000, au moins 500 participants d’une vingtaine de pays d’Afrique et du reste du monde sont attendus.

Pour réussir le pari de l’organisation, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a procédé, à l’occasion, à l’installation du comité de pilotage de cette septième édition du forum. Le comité, présidé par Oumar Hugo, vice-président de la CCI-BF, compte huit membres et est chargé d’orienter et superviser les activités de l’équipe technique appelée à mettre en œuvre les activités opérationnelles du forum. « L’organisation de l’édition 2020 du forum Africallia dans ce contexte difficile pour notre pays, est un défi gigantesque à relever », a insisté Mahamadi Savadogo, président de la CCI-BF, qui a installé le comité.

Oumar Hugo, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie, président du comité de pilotage

Ce sont des rencontres B to B, de belles opportunités d’affaires qui sont offertes aux participants à chaque édition, et la Chambre de commerce et d’industrie se veut plus rassurante sur la qualité exceptionnelle de l’édition 2020. En plus des rencontres face-à-face, le forum intègre un concept original de villages. Trois villages sont prévus dont le Village des partenaires, le Village des experts et le Village international. Les inscriptions se font en ligne, en précisant le secteur d’activité et le centre d’intérêt. Les frais de contribution s’élèvent à 260 000 F CFA. Pour encourager la participation des jeunes et femmes du pays, la Chambre de commerce subventionne 50% de la participation de 50 jeunes et 50 femmes burkinabè.

« Je participe à Africallia pour les rencontres avec les partenaires d’affaires », a déclaré Germaine Compaoré, présidente de l’Association des tisseuses Teega-Wendé. Elle espère rencontrer des partenaires qui évoluent dans le domaine du textile pour développer davantage son entreprise.
Léon Nikiema, promoteur de l’entreprise ENIL, qui évolue dans les mobiles money, sera à sa quatrième participation. Pour cette édition, il promet de faire plus de rendez-vous que lui offre l’édition, à travers les rencontres informelles.

Le ministre Harouna Kaboré a félicité les acteurs pour la réussite des organisations de l’évènement. Il ajoute que c’est un évènement qui a contribué fortement à l’intégration des économies de l’Afrique de l’Ouest ainsi qu’au développement des relations économiques et commerciales de la sous-région avec les autres régions du monde. « Au soir du 31 mai 2020, comme cela l’a été le 31 janvier dernier lors de la clôture du Salon international du coton et du textile, les résultats parleront pour le Burkina Faso », convainc le ministre.

Le nombre de participants à l’évènement est passé de 330 à la première édition en 2010, à 750 à l’édition 2019 organisée à Abidjan avec la collaboration de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire. Selon le président de la CCI-BF, Mahamadi Savadogo, cette édition accueillera, pour la première fois, des entreprises de la République populaire de Chine, de la Russie, de la Turquie et des diasporas africaines. Des émissaires seront envoyés dans ces pays cibles pour faire la promotion de l’évènement. Cette promotion internationale et celle sous-régionale se feront jusqu’au mois d’avril.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

  • Léon Nikiema, Promoteur de l'entreprise ENIL.
  • Germaine Compaoré, présidente de l'Association des tisseuses (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019
Direction générale des impôts : Le nouveau directeur général adjoint, Innocent Ouédraogo, installé dans ses fonctions
Transports et logistique : Le concessionnaire marocain Fenie Brossette débouté face au burkinabè Cotradis
Covid-19 : Les pays à faibles revenus seront plus endettés qu’avant la crise sanitaire, selon la Banque mondiale
Candidature à la tête de l’OMC : Le continent africain en rangs dispersé !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés