Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie offre environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 17 février 2020 à 20h00min
Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie offre environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante

La république de Turquie apporte son soutien au Burkina Faso dans le cadre des élections de 2020 et 2021, par la remise d’une somme d’environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ce lundi, 17 février 2020 à Ouagadougou.

C’est par une sobre cérémonie que l’ambassadeur de Turquie au Burkina, Asim Arar, a remis le chèque de 200 000 dollars au président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, entouré de ses proches collaborateurs. Occasion pour la secrétaire générale, Esther Somé, de revenir sur les missions assignées à l’institution en charge de l’organisation des élections avant de situer que ce geste se veut une dynamique de la table-ronde des partenaires techniques et financiers organisée en octobre 2019 par le gouvernement pourle financement des élections de 2020 et 2021 (présidentielle et législatives couplées de novembre 2020 et les municipales de 2021).

A en croire le diplomate turc, Asim Arar, cet appui est une incarnation de la confiance de son pays au système électoral burkinabè. Jaugeant leur importance pour un pays, les élections apparaissent pour l’ambassadeur comme un des piliers de la démocratie.

Le premier responsable de la CENI, Newton Ahmed Barry, lui, s’est félicité de cette marque de confiance et de respect mutuel entre la Turquie et le Burkina, qui se traduisent également par ce geste en faveur de l’institution.

Newton Ahmed Barry se souvient d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que la Turquie appuie le processus électoral au Burkina. En effet, à la faveur des élections de novembre 2015, le pays avait également apporté son appui financier d’environ 162 000 millions FCFA.

En rappel, la Turquie, qui entretient depuis longtemps, des relations de coopération avec le Burkina Faso, intervient dans plusieurs domaines, dont l’agriculture, la santé, les ressources humaines, la promotion commerciale, économique et technique.
En octobre 2019, lors d’une visite, le président du Faso, Roch Kaboré, et le ministre turc de l’Agriculture, Bekir Pakdemirli, ont réaffirmé l’engagement des deux pays à créer un climat propice à l’investissement.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 février à 23:05, par Dibi En réponse à : Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie offre environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante

    Ni la communauté de gangsters occidentaux, ni la Turquie, et encore moins la Turquie tenue par des islamistes finaceurs de l’islamisme égorgeur en Syrie, n’est nullement un parangon de la Démocratie !
    Il faut arrêter de nous insulter ! On peine à comprendre l’aide d’une telle théocratie orientale à la CENI burkinabè - entendez ici la démocrature néocoloniale française - au Burkina-Faso ?
    On tombe à terre sur nos fesses ! C’est terrible ce financement de la corruption et de l’affairisme électoral dans notre cher Faso, sali et honni ici par une classe politique débilitée par sa méconnaissance de l’histoire et de la géopolitique mondiale ; et j’ose espérer qu’elle n’est pas dupe de cette énième aide orientale destinée à enfoncer notre dignité dans la merde ; je veux dire les gamelles sales d’une théocratie islamiste orientale !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, Louis Armand Ouali, crée un parti politique, le Rassemblement pour le Burkina (RPB)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour mieux impliquer les personnes handicapées
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de novembre 2020
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose Marie Compaoré/Konditamdé
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en préoccupent
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre boussole », dixit Abdoul Karim Baguian dit Lota, militant du CDP
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les Burkinabè à se démarquer de la stigmatisation
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) appelle d’urgence à la réconciliation des Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés