Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Déplacés internes au mois de février 2020 : Une augmentation d’environ 24,72% par rapport à la situation du mois de janvier

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 17 février 2020 à 14h36min
Déplacés internes  au mois de février 2020 : Une augmentation d’environ 24,72% par rapport à la situation du mois de janvier

Le Secrétariat Permanent du conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a produit un rapport hebdomadaire suivant l’évolution de la crise, du mois de février 2020.

Le document note une augmentation du nombre de PDIs (personnes déplacées identifiées) d’environ 24,72% par rapport à la situation du 27/01/2020 (613 792 PDIs).

Ledit rapport situe le nombre de ménages vivant dans des familles d’accueil, le nombre total de ménages enregistrés et les provinces de provenance.

Une liste mise à jour quotidiennement par le CONASUR et le HCR (Haut Commissariat pour les Réfugiés).

La situation des déplacés internes est présentée par région et par tranches d’âges. Voir tableau ci joint…

Vos commentaires

  • Le 17 février à 19:40, par Yako En réponse à : Déplacés internes au mois de février 2020 : Une augmentation d’environ 24,72% par rapport à la situation du mois de janvier

    Voici le tableau tragique de la situation nationale en le lisant je suis à la fois en colère et résigné.Néanmoins une seule question que s’est-il passé en 4 ans seulement pour se retrouver dans cette merde et pourtant le pays était à l’abri malgré la sous-région agitée,un pays en ordre bref.Je suis résigné car je ne peux pas comprendre que face à un résultat catastrophique pareil le président nous donne un sentiment de satisfaction puisqu’il est candidat à sa propre succession.Pire,dans la classe politique en générale et dans les médias,il n’ya point de débat autour de cette candidature insensée.Honorables députés majorité/opposition votre silence s’apparente à une sorte de trahison du pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Suspensions et coupures de salaires : Les syndicats dénoncent des répressions « sauvages »
Bobo-Dioulasso : L’Hôpital Souro-Sanou et le Centre Muraz continuent bel et bien de fonctionner
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les acteurs respectent les décisions, mais réclament des mesures d’accompagnement
Kompienga : Interdiction formelle de manipuler et de consommer des roussettes (chauve-souri)
Suspension des transports en commun : Désarroi et inquiétude à la gare routière de la Patte-d’oie
Fermeture des établissements d’enseignement : L’IST lance « E-Campus » pour poursuivre les cours en ligne
Lutte contre le Covid-19 : Une aide pour soutenir le secteur de la recherche
Covid-19 : Le syndicat des artistes musiciens appelle au paiement par anticipation des droits de représentation
Lutte contre le Covid-19 : UBA Burkina apporte un soutien de 87 500 000 F CFA
Mise en quarantaine de Ouagadougou : La mesure passe difficilement à Kouba, sur la Route nationale N°5
Mise en quarantaine : « Si le gouvernement ne revoit pas sa décision, nous allons manifester », prévient un chauffeur
Coronavirus : A Ouagadougou, les marchés restés ouverts perdent aussi de leur affluence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés