Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

Accueil > Actualités > Société • Communiqué • lundi 17 février 2020 à 12h10min
Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

Le sergent-chef Morgan Henry est décédé le dimanche 16 février 2020 au Burkina Faso dans le cadre de l’opération Barkhane, a annoncé ce lundi dans un communiqué le Chef d’état-major de l’armée de terre de la France. Il a été retrouvé mort au sein de son campement, indique le communiqué du ministère des Armées.

Vos commentaires

  • Le 17 février à 12:22, par caca En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Ça, c’est quoi encore, 24 chrétiens tués hier pendant le culte protestant déjà nous choque, et puis un soldat français meurt dans son campement au Burkina ? Mes condoléances à sa familles et à l’état français. Que l’enquête éclaire vite les circonstances de la mort de ce soldat sur le sol burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 12:36, par A qui la faute ? En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Que Dieu t’accueille dans son royaume. Quelque soit la raison de ta disparition nous te remercions pour ce sacrifice de se lancer dans cette mission loin de ton pays et du confort !
    Pais à ton âme et courage à sa famille !

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 12:49, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    - Cher sergent-chef Morgan Henry, que ton âme repose en paix auprès du Seigneur. Que Dieu tout puissant t’accorde son Pardon Éternel et qu’il comble de protection et de bonheur tes enfants si tu en as et ta famille ainsi que tes proches que tu laisses ici-bas. Sergent-chef Morgan Henry, tu es venu perdre ta vie ici au Sahel dans la chaleur et la poussière, loin des tiens dans le souci de servir ta Patrie la France pour protéger nous autres sahéliens faméliques et affamés, poltrons et injurieux et inconscients que nous sommes pour de nombreux d’entre nous, en témoigne la reaction du fameux caca ci-dessus irrespectueux devant l’Eternel. Que toi et ta Partie soyez comblés de bonheurs par le Seigneur. Oui Morgan Henri tu n’es pas mort pour rien, même si parmi nous Sahéliens, il y a des farfelus qui s’en prennent à la France car ils n’ont encore rien compris !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 13:59, par caca En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

      Hé ! Korô au respect !
      Sergent-chef Morgan Henry, tu es venu perdre ta vie ici au Sahel dans la chaleur et la poussière, loin des tiens dans le souci de servir ta Patrie la France pour protéger nous autres sahéliens faméliques et affamés, poltrons et injurieux et inconscients que nous sommes pour de nombreux d’entre nous, en témoigne la reaction du fameux caca ci-dessus irrespectueux devant l’Eternel. Que toi et ta Partie soyez comblés de bonheurs par le Seigneur.

      En quoi caca a manqué du respect au français ? C’est cet amalgame que souffrent des burkinabé aujourd’hui. Chacun est libre de s’exprimer ses opinions dans le respect de l’autre. caca se pose la question comment un soldat meurt dans son campement le jour où 24 chrétiens ont été tués dans le sol burkinabé ? Je ne doute pas de sa présence au Burkina pour la cause de sécurité des burkinabé, mais j’ai des doutes concernant sa mort dans un campement où ce lieu n’a été attaqué. Pourquoi ce soldat accepte la mission et vient mourir dans le sol du Burkina e jour même où la communauté chrétienne pleure des martyrs de a foi en Christ ? Korô, combien d’africains servent a France et meurent chaque année dans e territoire français ? Évitez de choquer davantage les autres, merci !

      Répondre à ce message

    • Le 17 février à 20:00, par Gwandba En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

      M’kienma YamYélé. je vous rejoins pour présenter mes condoléances à toue personne proche de ce monsieur qui vient de perdre lâchement la vie. Personne ne peut se réjouir d’une telle barbarie. Par contre, il semble qu’il y a eu plus de 20 personnes assassinées au même moment. En France, on va entendre parler de ce militaire mort pour les intérêts de la patrie française.
      combien de journaux ferons l’inverse en France pour la vingtaine de personne mortes assassinées par une attaque qui ne vise d’autres choses que l’ascendant psychologique que nous sommes rien, même pour nous défendre des pompiers pyromanes, on a besoin du nord ???
      Je peux peut être me trompé kôrô. Mais je compte sur vous pour m’éclairé. Wakato.

      Répondre à ce message

    • Le 17 février à 20:25, par Bado Richard En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

      merci Koro tu as tout dit et bien dit nous devons être reconnaissants aux actions de l’armée française dans nos zones arides, toutes mes condoléances à la famille éplorée 🙏 et à toute la nation française qu’il repose en Paix

      Répondre à ce message

  • Le 17 février à 14:28, par Doulkom Guillaume En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    DOMMAGE ! Paix à l’âme de ce solda français sur notre terre. La nation te rends hommage pour tout. Dieu reçoive ton zma au paradis. Condoléances à sa famille et à tous les français vivant sur notre terre. Guillaume

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 15:11, par Zama En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Paix a l’âme de ce soldats décédé.J’ose croire qu’il n’est pas mort sur un autre théâtre et qu’on a transporté son cadavre au Burkina pour endormir l’opinion comme ce fut le cas lors de la perte des forces spéciales aux côtés de haftar.A l’époque les renseignements français ont camouflés la mort de ces soldats,cherchant à faire savoir a l’opinion qu’ils seraient morts sur le théâtre malien mais ils ont été pris de cours par des fuites dans les médias.Quant à toi koro yamyele,tu dois jeter un coup d’oeil sur la charte de l’impérialisme pour ne plus t enpremdre a tes propres frères .

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 20:06, par Bao-yam En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Je croyais qu’il n’y avait pas de soldats français déployés au Burkina Faso. Dans quel campement est-il mort ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 22:19, par RV En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Paix à son âme ! Merci pour le sacrifice pour le Burkina Faso. La Paix, rien que la Paix ! UDP

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 23:10, par Vérité indiscutable En réponse à : Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane

    Un soldat meurt en combattant.
    Tout de même, condoléances à sa famille humaine et à ses camarades qui sont chez nous.
    Toutefois, dites à vos supérieurs de ne pas nous envoyer des soldats vivant avec des problèmes de santé. Ce serait les exposer à une mort facile pour dire que les soldats français meurent pour nous (comme ceux qui se réjouissaient avec leurs nouveaux hélicoptères et qui sont morts bêtement au mali) et signer aussi un manque de respect pour les pays du sahel.
    Dieu protège l’Afrique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Suspensions et coupures de salaires : Les syndicats dénoncent des répressions « sauvages »
Bobo-Dioulasso : L’Hôpital Souro-Sanou et le Centre Muraz continuent bel et bien de fonctionner
Fermeture des marchés de Bobo-Dioulasso : Les acteurs respectent les décisions, mais réclament des mesures d’accompagnement
Kompienga : Interdiction formelle de manipuler et de consommer des roussettes (chauve-souri)
Suspension des transports en commun : Désarroi et inquiétude à la gare routière de la Patte-d’oie
Fermeture des établissements d’enseignement : L’IST lance « E-Campus » pour poursuivre les cours en ligne
Lutte contre le Covid-19 : Une aide pour soutenir le secteur de la recherche
Covid-19 : Le syndicat des artistes musiciens appelle au paiement par anticipation des droits de représentation
Lutte contre le Covid-19 : UBA Burkina apporte un soutien de 87 500 000 F CFA
Mise en quarantaine de Ouagadougou : La mesure passe difficilement à Kouba, sur la Route nationale N°5
Mise en quarantaine : « Si le gouvernement ne revoit pas sa décision, nous allons manifester », prévient un chauffeur
Coronavirus : A Ouagadougou, les marchés restés ouverts perdent aussi de leur affluence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés