Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Equal Access International (EAI) recrute

Accueil > Petites annonces > Communiqués • Communiqué • lundi 10 février 2020 à 08h00min
Equal Access International (EAI) recrute

PROPOSITION POUR LE POSTE DE DIRECTEUR PAYS DU BURKINA FASO

(Anglophone & Francophone)

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Intitulé du poste : Directeur pays, Burkina Faso

Lieu : Ouagadougou, Burkina Faso

Rendre compte au : Directeur régional des pratiques en matière de gouvernance et d’engagement civique

Contexte :

Equal Access International (EAI) est une organisation internationale à but non lucratif (501(c)(3)) intervenant dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie. EAI propose des stratégies de communication et des solutions de sensibilisation ciblées qui répondent aux défis les plus critiques auxquels sont confrontés les populations des pays en développement en matière de consolidation de la paix, de transformation de l’extrémisme violent, de défense de l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes, y compris la gouvernance et la participation citoyenne.

Résumé :

EAI recherche un Directeur pays (DP) pour l’exécution des activités de gouvernance au Burkina Faso (AGBF), financée par l’USAID, sur une période de cinq ans. Le programme vise à renforcer la performance des institutions de l’État pour assurer les services publics, répondre aux priorités majeures des citoyens et garantir le respect des droits des citoyens, facteurs essentiels pour renforcer la légitimité des gouvernements du Sahel afin de réduire la vulnérabilité des citoyens au recrutement par des organisations extrémistes violentes.

Le DP (Directeur pays) sera le principal point de contact pour cette activité auprès de l’USAID en ce qui concerne les questions de mise en œuvre et de gestion quotidiennes de l’accord. Il/elle aura également la responsabilité générale de s’assurer que l’assistance fournie en vertu de l’accord est avisée et appropriée du point de vu technique, et de gérer et superviser de manière adéquate l’ensemble des activités exécutées dans le cadre dudit accord.

Le Directeur pays, est chargé de la gestion technique et stratégique. A ce titre, il est tenu de créer un environnement propice qui favorise l’exécution d’une approche d’adaptation et d’apprentissage par la pratique. Il/elle doit disposer d’une expérience significative en matière de gestion de projets de développement soutenus par des donateurs d’envergure et de complexité similaires. Le DP doit avoir une expérience dans la mise en œuvre de projets de gouvernance intervenant à tous les niveaux de l’administration publique avec un accent particulier sur le renforcement de l’engagement civique dans l’ensemble du processus de gouvernance. Il/elle doit disposer de solides compétences en matière de facilitation, de communication, de collaboration et de leadership, et avoir fait ses preuves en ce qui concerne l’instauration d’un climat de confiance et la collaboration fructueuse avec un éventail d’acteurs étatiques, du secteur privé, de la société civile et des communautés sur des questions liées à ladite activité.

Il/elle doit également avoir une expérience avérée et avoir dirigé avec succès des équipes chargées de la mise en œuvre des programmes fondés sur des approches adaptatives et axés sur les défis à relever. Vu la complexité et l’ampleur de la tâche,

- Il est essentiel que le DP (Directeur pays) présente un profil dynamique et une aptitude avérée en matière de gestion efficace du personnel et des ressources, de coordination, de résolution des conflits, de facilitation et de compétences décisionnelles.

Qualifications requises :

Maîtrise en sciences politiques, en démocratie et gouvernance, en politique et administration publique, en développement international ou en sciences sociales pertinentes
Plus de 10 ans d’expérience progressive dans la gestion de programmes de gouvernance

Plus de 7 ans d’expérience dans le développement des médias et la sensibilisation communautaire

Plus de 7 ans d’expérience de travail dans des projets financés par l’USAID

Expérience technique avérée dans la mise en œuvre de projets complexes, financés par des donateurs avec de multiples activités, de préférence axées sur la gouvernance et/ou le contexte du Burkina Faso

Expérience dans la production de données et d’histoires sur l’impact, les succès enregistrés et la gestion des projets
Expérience solide en matière de supervision et d’encadrement des équipes de terrain et des partenaires locaux

Expérience en matière de communication stratégique, de contenus alternatifs et de médias pour le changement social
Parler et écrire couramment l’anglais, avec une maîtrise avancée du français

Maîtrise de MS Word/Excel/PowerPoint avec de solides compétences en matière de présentation et d’analyse de données simplifiées

Qualifications souhaitables :

Expérience en matière de gouvernance, de médias participatifs et en Afrique de l’Ouest francophone

Au moins 5 ans d’expérience de travail en Afrique, ou sur des projets ou des médias axés sur l’Afrique
Plus de 10 ans d’expérience dans des projets de développement international

Compréhension avérée de l’environnement politique, du développement et des médias du Burkina Faso

Connaissance approfondie des systèmes et des outils de suivi et d’évaluation, de la narration pour le changement social et des processus de production, de la recherche d’audience et de l’engagement des médias

Expérience dans la conception et la gestion de programmes de communication et de gouvernance pour le changement social et comportemental

Instructions relatives à la demande :

Pour postuler, veuillez visiter notre site web à l’adresse https://www​.equalaccess.org/about/careers/​. Merci de soumettre votre CV avec des précisions sur la mesure dans laquelle vous estimez que votre profile correspond aux qualifications requises ainsi que les raisons qui motivent votre volonté de devenir membre de l’équipe EAI.

La date limite de réception des demandes est fixée au plus tard le 15 mars 2020.

Observations :

EAI offre un salaire concurrentiel, des avantages sociaux et la possibilité de rejoindre une équipe internationale innovante et en pleine croissance.-EAI promeut et soutient un environnement de travail diversifié et inclusif. À ce titre, notre engagement est de promouvoir l’égalité d’accès à l’emploi (EAE) pour tout le personnel et les candidats à la recherche d’un emploi. Par ailleurs, le harcèlement ou la discrimination fondés sur ces caractéristiques ne seront pas tolérés à EAI.


PROPOSITION POUR LE POSTE DE DIRECTEUR PAYS ADJOINT DU BURKINA FASO

(Anglophone & Francophone)

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Intitulé du poste : Directeur pays adjoint, Burkina Faso

Lieu : Ouagadougou, Burkina Faso

Sous la supervision du :Directeur pays

Contexte :

Equal Access International (EAI) est une organisation internationale à but non lucratif (501(c)(3)) intervenant dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie. EAI propose des stratégies de communication et des solutions de sensibilisation ciblées qui répondent aux défis les plus critiques auxquels sont confrontés les populations des pays en développement en matière de consolidation de la paix, de transformation de l’extrémisme violent, de défense de l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes, y compris la gouvernance et la participation citoyenne.

Résumé :

EAI recherche un Directeur pays adjoint (DPA) pour l’exécution des activités de gouvernance au Burkina Faso (AGBF), financée par l’USAID, sur une période de cinq ans. Le programme a pour objectif de renforcer la performance des institutions étatiques pour assurer les services publics, répondre aux priorités majeures des citoyens et garantir le respect des droits des citoyens, facteurs essentiels pour renforcer la légitimité des gouvernements du Sahel et réduire la vulnérabilité des citoyens au recrutement par des organisations extrémistes violentes.

Le DPA (Directeur pays adjoint) travaillera en étroite collaboration avec le sièges de l’USAID et de l’EAI afin de garantir un impact notable au niveau local et conforme à toutes les réglementations de l’USAID. Le Directeur pays adjoint (DPA) doit être un expert en gouvernance du secteur public avec une expérience avérée du contexte du Burkina Faso ou des contextes similaires. Il/elle assurera la direction technique de l’Activité de Gouvernance au Burkina Faso (AGBF) et (rempliera les fonctions de Directeur pays en cas d’absence de celui-ci). Le DPA doit faire montre d’une connaissance étendue des principaux acteurs du gouvernement, de la société civile, du secteur privé, des organisations religieuses et des médias qui constituent des alliés potentiels ou des pourfendeurs des objectifs de l’AGBF, et bien comprendre la dynamique et les relations qui les lient ainsi que les enjeux d’économie politique qui touchent ces domaines.

Il/elle doit avoir une expérience significative en matière de gestion et de mise en œuvre de projets de développement soutenus par des donateurs d’envergure et de complexité similaires. Le Directeur pays adjoint (DPA) doit être à mesure de communiquer efficacement sur les aspects techniques de la mise en œuvre avec une grande diversité de parties prenantes. Il/elle doit avoir fait ses preuves en ayant travaillé efficacement avec d’autres projets, des homologues de haut niveau du pays d’accueil et d’autres partenaires internationaux.

Qualifications requises :

Licence en sciences politiques, en démocratie et gouvernance, en politique et administration publique, en développement international ou en sciences sociales pertinentes.
- 
Plus de 7 ans d’expérience progressive dans la gestion de programmes de gouvernance

Plus de 5 ans d’expérience dans le développement des médias et la sensibilisation communautaire

Plus de 5 ans d’expérience de travail dans des projets financés par l’USAID

Expérience technique avérée dans la mise en œuvre de projets complexes, financés par des donateurs et comportant plusieurs activités, de préférence axées sur la gouvernance et/ou le contexte du Burkina Faso

Expérience dans la production de données et d’histoires sur l’impact, les succès enregistrés et la gestion des projets
Expérience solide en matière de supervision et d’encadrement des équipes de terrain et des partenaires locaux
Expérience en matière de communication stratégique, de contenus alternatifs et de médias pour le changement social
Parler et écrire couramment l’anglais, avec une maîtrise avancée du français

Maîtrise de MS Word/Excel/PowerPoint avec de solides compétences en matière de présentation et d’analyse de données simplifiées.

Qualifications souhaitables :

Expérience en matière de gouvernance, de médias participatifs et en Afrique de l’Ouest francophone

Au moins 3 ans d’expérience de travail en Afrique, ou sur des projets ou des médias axés sur l’Afrique 7+ ans d’expérience de travail dans des projets de développement international
Connaissance avérée de l’environnement politique, du développement et des médias au Niger

Connaissance approfondie des systèmes et des outils de suivi et d’évaluation, de la narration pour le changement social et des processus de production, de la recherche d’audience et de l’engagement dans les médias
Expérience en matière de conception et de gestion de programmes de communication et de gouvernance pour le changement social et comportemental.

Instructions relatives à la demande :

Pour postuler, veuillez visiter notre site web à l’adresse https://www​.equalaccess.org/about/careers/​. Merci de soumettre votre CV avec des précisions sur la mesure dans laquelle vous estimez que votre profile correspond aux qualifications requises ainsi que les raisons qui motivent votre volonté de devenir membre de l’équipe EAI.

La date limite de réception des demandes est fixée au plus tard le 15 mars 2020.

Observations :

EAI offre un salaire concurrentiel, des avantages sociaux et la possibilité de rejoindre une équipe internationale innovante et en pleine croissance.

EAI promeut et soutient un environnement de travail diversifié et inclusif. À ce titre, notre engagement est de promouvoir l’égalité d’accès à l’emploi (EAE) pour tout le personnel et les candidats à la recherche d’un emploi. Par ailleurs, le harcèlement ou la discrimination fondés sur ces caractéristiques ne seront pas tolérés à EAI.


PROPOSITION POUR LE POSTE DE SPÉCIALISTE DU SUIVI ET DE L’ÉVALUATION DU BURKINA FASO

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Intitulé du poste : Directeur pays adjoint, Burkina Faso
Localisation : Ouagadougou, Burkina Faso
Sous la supervision du : Directeur pays adjoint

Contexte :

Equal Access International (EAI) est une organisation internationale à but non lucratif (501(c)(3)) intervenant dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie. EAI propose des stratégies de communication et des solutions de sensibilisation ciblées qui répondent aux défis les plus critiques auxquels sont confrontés les populations des pays en développement en matière de consolidation de la paix, de transformation de l’extrémisme violent, de défense de l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes, y compris la gouvernance et la participation citoyenne.

Résumé :

EAI recherche un spécialiste du suivi et de l’évaluation pour l’exécution des activités de gouvernance du Burkina Faso (BFGA), financée par l’USAID et prévue sur cinq ans. Le programme vise à renforcer la performance des institutions de l’État à fournir des services, à répondre aux priorités clés des citoyens et à respecter les droits des citoyens, facteurs essentiels pour renforcer la légitimité des gouvernements du Sahel afin de réduire la vulnérabilité des citoyens au recrutement par des organisations extrémistes violentes.

Le spécialiste en suivi et évaluation (S&E) tient un rôle essentiel dans la mise en œuvre de l’approche de gestion adaptative et itérative de l’AGBF (Activités de Gouvernance du Burkina Faso) ; le but n’est pas d’assurer les fonctions d’expert en S&E. Il devra élaborer et conduire des programmes de gestion des connaissances, faciliter les communautés de pratiques et le réseautage social, ainsi que l’apprentissage organisationnel, le changement et l’amélioration de l’efficacité de l’aide étrangère.

Responsabilités :

Conduire l’élaboration et la mise en œuvre du plan de suivi et d’évaluation
Elaborer et maintenir la méthodologie, les outils et les procédures de collecte systématique de données et l’analyse des indicateurs de programme
Former et encadrer les collègues pour s’assurer qu’ils comprennent parfaitement le plan de suivi et d’évaluation de l’activité et qu’ils savent comment suivre les politiques et les procédures de suivi et d’évaluation appropriées

Mener, superviser et assurer la collecte, l’analyse et l’utilisation des données de base et autres données sur une base continue afin d’éclairer la prise de décision en matière de programmes

Développer une compréhension commune entre les acteurs clés de la valeur des données et des outils de suivi et d’évaluation pour l’élaboration d’informations qui orientent/renforcent la prise de décision

Créer et maintenir une base de données spécifique à l’activité

- Développer des enquêtes et appliquer des protocoles d’administration d’enquêtes pour évaluer l’impact de la formation

S’assurer que les données saisies sont valides, complètes et exactes

Gérer les données de suivi et d’évaluation du personnel du projet, des partenaires et des parties prenantes au moyen d’outils de recherche qualitative et de systèmes de retour d’information. Il s’agira notamment d’identifier les lacunes dans les sources d’information et de s’efforcer à obtenir les informations nécessaires.

Collecter les données de vérité terrain auprès du personnel, les sous-traitants, les partenaires et les bénéficiaires

Travailler avec d’autres membres clés du personnel pour élaborer un format standard que tous les contrôleurs d’activité pourront utiliser

Examiner les interventions potentielles et s’assurer qu’elles sont sélectionnées de manière à donner lieu à des résultats globaux, au niveau du programme, qui soient cohérents avec les objectifs de l’activité

Assurer l’analyse des données aux fins des rapports destinés aux donateurs, notamment en mettant l’accent sur les leçons apprises

Produire des mises à jour des activités et des rapports de performance, en fonction des besoins, et en travaillant avec le DPA (Directeur pays adjoint) afin de diffuser les leçons apprises et contribuer à la mise au point des produits de communication

Concevoir et réaliser des évaluations pour apprécier l’impact des projets

Qualifications :

Diplôme d’études supérieures dans un domaine des sciences sociales directement lié à la consolidation de la paix et au développement

Au moins 7 ans d’expérience dans le domaine du développement international

Au moins 5 ans d’expérience en matière de gouvernance ou dans un domaine connexe au sein des organisations de mise en œuvre, de recherche ou de donateurs

Disposer d’une riche expérience (antérieures) en matière de réflexion stratégique, systémique et holistique, de gestion de la résistance au changement et de compréhension de la culture organisationnelle, de l’apprentissage et de la gestion du changement

Expérience avérée de l’utilisation de l’analyse/la réflexion en économie politique et du travail politique pour atteindre les objectifs de programmation

Compétences avérées en matière de présentation pouvant influencer les décideurs et favoriser les stratégies de changement organisationnel, et expérience de leur mise en œuvre dans un cadre organisationnel complexe

Connaissance approfondie de la littérature actuelle en sciences sociales sur la consolidation de la paix et la gouvernance

Formation universitaire et expérience professionnelle dans le domaine des méthodes de recherche quantitative et qualitative, y compris la production de rapports et d’articles basés sur ces recherches

Expérience en matière de gestion d’équipes et la formation du personnel de ces organisations

Connaissance des outils et des approches de S&E complexes, notamment l’évaluation du développement, la collecte des résultats et les changements les plus significatifs

Aptitude à résoudre les problèmes et à faire preuve d’esprit critique ; capacité à décomposer les problèmes complexes

Etre un bon communicateur, à l’écrit comme à l’oral

Avoir de solides compétences organisationnelles et multitâches

Excellentes compétences en matière de communication interculturelle - expérience de l’interface avec les principaux partenaires stratégiques, les ministères, les principales agences multilatérales et le personnel local

Souci du détails, forte motivation et capacité à respecter les délais et à établir des priorités
- 
Instructions relatives à la demande :

Pour postuler, veuillez visiter notre site web à l’adresse https://www​.equalaccess.org/about/careers/​. Merci de soumettre votre CV avec des précisions sur la mesure dans laquelle vous estimez que votre profile correspond aux qualifications requises ainsi que les raisons qui motivent votre volonté de devenir membre de l’équipe EAI.

La date limite de réception des demandes est fixée au plus tard le 15 mars 2020.

Observations :

EAI offre un salaire concurrentiel, des avantages sociaux et la possibilité de rejoindre une équipe internationale innovante et en pleine croissance.

EAI promeut et soutient un environnement de travail diversifié et inclusif. À ce titre, notre engagement est de promouvoir l’égalité d’accès à l’emploi (EAE) pour tout le personnel et les candidats à la recherche d’un emploi. Par ailleurs, le harcèlement ou la discrimination fondés sur ces caractéristiques ne seront pas tolérés à EAI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis d’appel d’offres pour la construction des bâtiments d’une zone d’activités électrifiées à Daman au Burkina Faso
LONAB : les prises de paris reprennent dans les clubs PMU’B et les prises de paris restent suspendues dans les ECD
Lutte contre le covid 19 : La BICIAB renforce les mesures préventives
Recrutement d’un bureau d’étude pour une évaluation
Ne permettons pas au COVID-19 de faire le jeu de la faim, exhorte la FAO
La CEDEAO poursuit son appui aux états membres dans leur lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus 2019 (covid-19)
Avis de recrutement d’un (e) Directeur (trice) de l’Administration, des Finances et des Ressources Humaines au profit du G5 SAHEL
SONABEL : Suspension temporaire de la fourniture d’électricité le samedi 4 avril 2020 de 07h à 12h
Recrutement d’un personnel au profit de l’Agence d’Expertises pour le Developpement Durable (AE2D)
Appel à proposition du fonds des énergies renouvelables pour la résilience du Burkina Faso dans le cadre du projet d’appui à la résilience par les innovations
UNPCB : Avis d’appel d’offres pour la fourniture des herbicides céréales au titre de la campagne 2020/2021
Emploi : La Représentation Permanente de la COMMISSION de la CEDEAO au Burkina recrute
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés