Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • samedi 8 février 2020 à 20h46min
Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

La force Barkhane a annoncé, le 7 février 2020, avoir neutralisé une trentaine de terroristes dans la zone des trois frontières (Mali-Burkina-Niger).

Selon un communiqué de la force Barkhane, les 6 et 7 février 2020, une opération militaire a eu lieu au Sahel. « L’action s’est déroulée dans une zone où sévit la Katiba du Gourma », lit-on dans la note diffusée L’action a permis de mettre hors d’état de nuire, une vingtaine de terroristes et de récupérer du matériel.

L’opération antiterroriste a également concerné le Liptako. Là également, les opérations conduites par les commandos de Barkhane avec leurs partenaires des forces armées maliennes ont permis la mise hors de combat d’une dizaine de terroristes lors de deux actions distinctes, dans des zones où l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) est actif.

« Barkhane a mobilisé ses moyens aériens sur très court préavis, démontrant la capacité de la force à agir vite et loin de ses emprises. Un drone, une patrouille de Mirage 2000 ainsi qu’un hélicoptère Tigre et un Cougar ont participé à deux frappes ciblées sur une zone où des combattants terroristes avaient été repérés », explique le communiqué.

La force Barkhane, lancée le 1er août 2014, travaille en partenariat avec les pays du G5 Sahel. Elle regroupe environ 5 100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces des pays partenaires.

T.C.S.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 février à 07:28, par kman.mpi@gmail.com En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Félicitations à Barkhane et ses alliés locaux. Mais je reste tout de même meurtri quand je réalise que Barkhane ne pourra pas faire cette différence entre les vrais téroristes et ceux qui sont forçés à être des térorristes parce qu’ils ont été capturés par ces barbares et considérés comme des butins de guerre.Ou bien si quelqu’un pourrait me situer sur le sort de ces ‹‹civils disparus›› qu’on entend souvent suite aux attaques.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso
    Kindman

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 08:08, par Walai En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    5 100 militaires ? Et jusque là on n’a pas récupéré kidal ? Il y a anguille sous roche. Le jeu des occidentsux est clair. Ils ns font croire qu’ils nous aident alors que c’est faux. Malheureusema depuis la campagne des francais pour redorer leur bladon, bcp de pays du G5 ont abandonné leur critique. La mouvance presi nigérienne a même publié une note, faisant Remarquer que les francais ne joueraient pas un double jeu, alors leur hélocop s’est écroulé avec des soldats morts. Les Simons Compaoré là ont changé de discours. Mais c’est ignorer les desseins et plans de ces loups. Les américains ont déjà abattu un avion avec des passagers américains ds le viel cubain juste pour pouvoir déclarer un conflit contre le Cuba. Les manigances pour pouvoir attaquer l’Irak sont connues. La susceptibilité que les Am eux soient derriere l’affaire 11 sept est tres elevée. Avec tous ces évênements qui montrent jusqu’où les rapaces peuvent aller pour contrôler les zones de ressources, les africains continuent de se laisser borner. Après Pau voila que l’ambassade de france organise du n’importequoi pour dire qu’elle est le meilleur financier du Burkina. Bolore sort pour donner des mAdailles à des gens. C’est ainsi qu’on narque le peuple, comme pour dire "votre woba woba contre la france là ; on sait comment vous dompter".
    Je ne sais pas si nos dirigeants et nos peuples comprenent que ds tt ça, ce n’est juste pour empêcher la France de ns exploiter, mais c’est l’indépendance et la souveraineté qu’on veut. C’est le but ultime et rien ne devrait nous détourner de cela. Hélas !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 09:34, par SOME En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Bravo ! Mais vous savez très que nous ne sommes plus naïfs. Thomas Sankara a ouvert les yeux du peuple surtout dans sa fraction les jeunes.
    la force barkhane est là depuis bien longtemps et disposait toute cette armada que vous donnez pour nous épater. Pourquoi vous l’aviez pas utilisée avant ?

    «  La force Barkhane, lancée le 1er août 2014, travaille en partenariat avec les pays du G5 Sahel. Elle regroupe environ 5 100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces des pays partenaires ».
    Nous disons merci car on n’est pas ingrats. Mais il a fallu que les peuples africains du Mali et du Burkina et du Niger se lèvent comme un seul homme pour vous demander de quitter leurs pays pour que vous commenciez à bouger. On n’est pas naïfs devant vos communiqués publicités. Nous savons que vous le faites aujourd’hui pour protéger ces présidents valets locaux de l’impérialisme français que vous avez convoqués pour leur dire de faire taire les exigences du peuple. Vous agissez au minimum pour leur permettre de dire au peuple de vous laisser tranquille.

    Eh ben non ! Les exigences du peuple sont claires : NOUS NE VOULONS PAS DE VOUS SÛR NOS SOLS. NOUS NE VOULONS PLUS DE VOTRE FRANC CFA ! DE-GA-GEZ ! Point barre ! Vos hypocrisies et mensonges éhontés ne marchent plus. On vous dit MERCI, mais votre franc Eco, vos communiqués publicites, etc. on n’en veut plus !

    T.C.S ! n’aies pas peur de détailler ton nom : tu ne fais que faire ton boulot de journaliste et non pas responsable de ce contenu.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 08:37, par kwiliga En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

      @SOME
      "ces présidents valets locaux de l’impérialisme français", que nous avons démocratiquement élus au premier tour, et que nous n’hésiterons certainement pas à ré-élire très prochainement.
      Car l’essentiel, aujourd’hui, au delà de nos grandes valeurs proclamées, de notre supposée dignité, c’est qu’il y ait du bon à manger.
      Alors nous, peuple mouton, aimons à nous repaitre de la paille, en particulier celle que l’on trouve dans l’œil du voisin.

      Répondre à ce message

  • Le 9 février à 10:17, par Vérité indiscutable En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Félicitations à nos militaires locaux qui y ont pris part.
    La vraie victoire viendra d’eux, non pas de ceux qui se mélangent à eux pour s’attirer une quelconque estime.
    Nos yeux voient et nos coeurs restent sereins sur la nécessité d’une Afrique capable de se défendre elle-même avec ses partenaires africains ! Et il nous faut des usines d’armement à nous ! (Des spécialistes dans le domaine, nous en avons) !
    Que Dieu protège nos pays contre les terroristes affichés et ceux cachés !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:19, par Dedegueba SANON En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Depuis 2014, nous n’y arrivons pas. Nous et les pays voisins que sont le Mali et le Niger.
    On nous dit que sous BC, nous n’avions pas d’attaques, et cela personne ne peut le nier. Mais c’était au prix d’un " flirt plus que dangereux " dont on paye le prix au plus fort pour avoir refuser de pérenniser cette politique de collusion. Cette présence quasi nécessaire de l’aide étrangère pour neutraliser les terroristes est le plus cinglant aveux d’échec de nos dirigeants, tous autant qu’ils sont de l’indépendance à nos jours.
    Si la partie sahelienne du Mali n’était pas délaissée, idem au Niger et au Burkina, si tout le monde raisonnait pays, nation
    ou Afrique, personne n’aurait pu venir assassiner le guide lybien pour installer un bordel, pour après nous pointer du doigt notre incapacité à faire face aux conséquences. Et cela va durer ainsi tant que les capitales de nos pays continueront à raisonner que les pays se résument à leurs capitales. Bamako ce n’est pas le Mali, Dakar non plus le Sénégal, Ouagadougou pas le Burkina et Abidjan pas tout le pays. Dans la tête de beaucoup d’africains les pays se résument à leur capitales.Or il leur suffirait juste de parcourir leurs propres pays pour comprendre que leurs capitales ne sont pas les reflets réels du niveau de développement.
    Et lorsque les économistes parlent de macroéconomie, moi c’est ce qui est dans mon assiette qui me préoccupe.
    Serions nous des maudits sur terre ? Toujours à attendre de dehors les solutions à nos problèmes ? Voyez comment nous avons du mal à renoncer " au contrôle " de la France via la monnaie et nos dirigeants aux ordres ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:34, par Nabiiga En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    @ Wallai

    Je comprends ton désarroi mais, face à l’incapacité d’avoir ce qu’on veut, on finit toujours par aimer ce qu’on a. On le sait, les occidentaux ne sont pas honnêtes dans tout ce qu’ils font en Afrique mais que pourra-t-on faire face à ce fléau des militaires de Dieu ou de Mohammed au sein de nos frontières ? Nos militaires sont bien capables de faire la guerre s’ils ont devant eux une autre force mais c’est une guerre asymétrique au point même que ton voisin peut faire partie d’un katiba prêt à planter une bombe artisane sur ton chemin de travail, prêt à faire irruption dans un bar, une école ou encore dans une mosqué ou une église, pour pulvériser tout ce qui y bouge de balles mortelles, pour lancer des grenades et que sais-je ; le tout, au nom d’un certain Dieu ou d’un certain prophète. Bref, ce n’est pas une guerre à gagner par seules nos forces républicaines car c’est une guerre de technologie et nous ne disposons pas cette technologie. Que faire alors ? Critiquez l’occident oui, il le faut bien mais acceptons tout de même que la présence occidentale, sa motivation nonobstant, nous soit utile face à ces combattants de Dieu sans foi ni loi. Donnons quand même à César ce qui est à César.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 16:16, par Bonjour En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Internaute Walai, pourquoi vouloir toujours demander plus aux autres.
    Ces gens qui sexcitent dans la rue au sahel, en avez vous vu se proposer à s’engager ?
    On a laissé pourrir sa situation au Burkina Faso qui est maintenant le maillon faible. Quand la situation se dégradait en fin 2015, les gens se battaient pour le pouvoir à OUAGADOUGOU.
    Le Burkina Faso est le plus petit espace dans ce sahel et pourquoi est il le plus vulnérable ?
    Parce que l’engagement a tardé et n’est toujours pas à la hauteur du danger

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 17:47, par Nopogo En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Pourquoi n’avoir pas retenu et publié mon message atterré en réponse au post désolant de walai ? J’y dénonçais les propos gratuits et désolants de walai, pleins de haine et d’ignorantes affirmations de type complotiste ! Ne peut on montrer sur votre blog qu’on ne partage pas cet étalage d’inepties, à défaut de pouvoir contrer de réels arguments ou de débattre d’opinions ? Merci de bien vouloir laisser passer ces quelques lignes d’indignation !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 18:53, par TANGA En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    C’est quel terroristes barkane a combattu et éliminé ?
    La question est importante par ce que tout le monde sait que la France a transféré et transfert ces djihadistes de la Syrie vers nos pays. Pour ceux qui ne le savent pas, faites lames recherches sur fr.sputniknew.com et vous sera étonnés. Rechercher aussi sur le meme site : rencontre Poutine-Macron, là Poutine dit clairement à Macron être au courant du déplacement des ces djihadistes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 21:31, par jeunedame seret En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    ON NE MENT POINT AUTANT, QU’AVANT LES ÉLECTIONS, PENDANT LA GUERRE, ET APRÈS LA CHASSE.

    Répondre à ce message

  • Le 12 février à 10:33, par Trahison En réponse à : Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane

    Que la france gouverne-ment (ale) sache que les peuples africains ne sont pas dupes. C’est la france macronienne qui alimente le terrorisme en afrique. Elle mord et souffle. 13 cadavres occasionnes par- ci par la pendant pendant 2 mois puis boum, coup d’ eclat, 30 pseudodjihadistes tues pour nous dire que Barkhane sert. Mais la france pense que nous sommes ses enfants, hein ! SOME, toi depuis XXXXXXXX au sud de la france la- bas, tu es un vrai visionnaire. Mais le peuple ne tardera pas a reprendre ses droits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Boucle de Mouhoun : Une patrouille des FDS saute sur une mine à Gomboro
Bam/Zimtanga : Au moins 15 personnes tuées
Opération MONCLAR : La force Barkhane et ses partenaires neutralisent de nombreux terroristes dans la région dite des trois frontières
Terrorisme : La Force conjointe du G5 Sahel, neutralise plusieurs terroristes et libère cinq jeunes filles et une mère
Insécurité : L’ancien maire de Foutouri et le chef du village Tankwoarou dans la province de la Komandjari assassinés
Provinces de la Kossi et du Sourou : Les horaires du couvre feu passent de 22 heures à 4 heures du matin à compté du 20 mars
Est du Burkina : Des individus armés font leur loi
Nord du Burkina : Quatre morts dans une attaque dans le village de Robolo
Massacre de peuls à Barga : Le collectif contre l’impunité accuse l’Etat de complicité
Tueries survenues à Barga et environs : le MBDHP attire l’attention du gouvernement sur la gravité de la situation
Mali : Les deux ex-otages, Édith Blais et Luca Tacchetto libérés
Insécurité : 70 terroristes mis hors d’état de nuire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés