Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • samedi 8 février 2020 à 13h11min
Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

Selon des sources locales, trois personnes ont été assassinées par des individus armés le vendredi 7 février 2020 dans un hameau de culture (Yelimbou) situé dans le village de Mantchangou, commune de Kantchari, région de l’Est.

C’est aux environs de 16 heures que les hommes armés, au nombre de quatre, ont fait irruption dans le hameau de culture Yelimbou, précisent les sources locales.

Un gérant de boutique et deux de ses clients ont été abattus après avoir été dépossédés de leurs biens, relatent les sources.

Avant de se retirer dans la forêt, les assaillants ont mis le feu à la boutique.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 février à 18:13, par BONJOUR En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    Nous souffrons plus des délinquants qui se sont infiltrés dans ce terrorisme qui ne dit pas son nom. Ce sont des braqueurs qui assassinent pour ne pas laisser de traces.
    Cette région était déjà connue pour être très polluée par les délinquants.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 18:14, par SPI En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    Aucune réaction des internautes ! ces attaques ne font plus l’actualité même demain on peut dire avec certitude que ça se reproduira.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 20:32, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    ça fait froid dans le dos. Toute activité banale du quotidien est devenu un danger. Entre banditisme et terrorisme c’est la même conséquence. Et ces genres de nouvelles ne choquent plus grand monde. Ce sont les victoires par coup KO au 1/4 de tour qui mobilisent.
    Paix aux âmes des disparus !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 20:33, par Nebié En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    Ce n’est plus du terrorisme ça s’appelle du brigandage et voleur à la sauvette qui traumatise leur propre pays .Dieu aura le dernier mot

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 09:20, par COUPARD En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    {{}}bonjour JE SUIS ENCORE CE MATIN SCANDALISEE par cet attentat, le burkina vit une période très douloureuse, et de la FRANCE JE NE VOIS PAS D AMELIORATION , ? courage et condoléances pour les familles .

    Répondre à ce message

    • Le 10 février à 08:52, par kwiliga En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

      @COUPARD
      Au vu de ce qui est décrit ici, comment pouvez-vous en déduire qu’il s’agit d’un attentat ?
      Cela m’apparaitrait plutôt comme un acte de banditisme (les deux notions étant parfois parfaitement conciliables).
      Il me semble néanmoins que dans ce genre de situation, il serait plus adéquat d’incriminer l’incapacité de nos forces de l’ordre, le laisser aller de nos pouvoirs publics, plutôt que : "la FRANCE", dont je doute qu’elle se soit engagée à assurer la surveillance de nos boutiques.

      Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:58, par le Nomade En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    C’est vraiment terrible ce sont des bandits armes qui profitent, Et dans tout cela ce qui est plus inquietant c’est la non reaction des FDS qui semblent totalement absentes sauf pour venir constater les degats et aider les populations a enterrer les victimes. Et le gouvernement ? Silence total !!! Que Dieu sauve le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 22:25, par Zihindo En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    Sécurité : Le Burkina entier est déconseillé aux citoyens britanniques. Le Royaume Uni déconseille à ses citoyens tout déplacement vers le Burkina Faso. La note y afférant a été publiée le 07 février 2020 par le ministère des affaires étrangère et du commonwealth. Et elle se justifie par la situation sécuritaire difficile que traverse le Burkina Faso
    .« Les terroristes tenteront très probablement de mener des attaques au Burkina Faso, y compris à Ouagadougou. Les attaques pourraient être aveugles, affectant les forces de sécurité du Burkina Faso, des sites religieux, des restaurants et des lieux visités par des étrangers. D’autres attaques sont possibles. »C’est par ces mots que le gouvernement des Royaumes Unis tente de dissuader ses citoyens d’effectuer des voyages vers le Burkina Faso.Il y a aussi « un risque » poursuit le communiqué, que « des groupes terroristes traversent la frontière du Mali et la frontière nord avec le Niger pour entrer dans le Burkina Faso pour mener des attaques d’enlèvement ». La seule ville burkinabè autorisée aux citoyens britanniques est Ouagadougou, et ce, en cas de nécessité. Le Royaume Uni est le 3ème pays déclaré, à avoir ouvertement déconseiller le Burkina Faso à ses citoyens. Le 24 décembre 2019, la France publiait une carte résumant sa vision de la situation sécuritaire du Burkina à l’endroit de ses ressortissants. Sur celle-ci, le long des frontières du Burkina avec ses pays voisins, à l’exception de celle avec le Ghana sont peintes en rouge. A un peu moins d’un mois plus tôt, Washington déconseillait aussi aux américains le Burkina Faso comme destination, avec un accent particulier sur des quartiers de la capitale. A un peu moins d’un mois plus tôt, Washington déconseillait aussi aux américains le Burkina Faso comme destination, avec un accent particulier sur des quartiers de la capitale..Que dire à la lecture d,un tel appel ???

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 08:55, par kwiliga En réponse à : Burkina : Trois civils tués dans la région l’Est

    @Zihindo
    Peut-être faut-ils se dire qu’il est plus facile d’accepter la vérité quand on n’est pas directement concerné ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina/Sahel : Attaque terroriste contre le détachement militaire de Kelbo
Burkina Faso : 24 personnes, dont un pasteur, assassinées dans la province du Yagha
Négociations avec les terroristes : « Toutes les tentatives pour sécuriser un pays sont à prendre », Dr Jacob Yarabatioula
Province du Mouhoun : Plusieurs imprimés de cartes d’électeurs détruits dans l’incendie d’une école (CENI)
Burkina/Province des Banwa : Des opérateurs de kits attaqués par des individus non identifiés
Province du Yagha : Le pasteur et ses enfants enlevés mardi 11 février, ont été retrouvés morts
Burkina : Dix-sept individus armés abattus dans le Centre-Nord
Victimes du terrorisme : Les policiers bientôt indemnisés ?
Burkina : Un homme tué et un pasteur enlevé avec ses enfants à Sebba
Lutte anti-terroriste : Le poste de gendarmerie de Tanwalbougou (Est) neutralise neuf terroristes
Est du Burkina : 8 assaillants abattus à Tanwalbougou
Terrorisme au Sahel : Une trentaine de terroristes neutralisés par la force Barkhane
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés