Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué • lundi 3 février 2020 à 13h32min
Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

Dix huit personnes ont été tuées dans l’après midi du samedi 1er février 2020 dans le village de Lamdamol, selon le communiqué ci-après du gouverneur de la région du Sahel.

Vos commentaires

  • Le 3 février à 14:36, par RV En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Paix aux âmes des décédés !
    Monsieur le Gouverneur, il plus que souhaitables que les FDS sécurisent les populations pour qu’elles vivent et non pour enterrer leurs morts.
    UDP

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 14:36, par jan jan En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Il me semble que ces racailles attendent chaque week-end pour leurs sales besognes, il ne reste plus qu’à intensifier les patrouilles des forces de l’ordre les week-end.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 14:45, par SPI En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    On ne décrète plus de deuil national ! les autorités sont fatiguées des morts

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 15:53, par ben En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    A quand la fin de ce calvaire pour la population livrée à eux même
    Mes condoléances toutes ces familles

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 15:56, par Koko En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Mes sincères condeolences à les familles des victimes. Quel horreur. Je suis étonnée que d’abord vous avez rien publié déjà hier. Et aujourd’hui vous publie seulement une communiqué qui parle plutôt seulement sur la mort de infirmier Chef avec tous ses détails. Et les autres pauvres assassinés ? Pourtant déjà hier il y’avait déjà dés détails de k’ attaque à Landamol partout dans la presse européens. Je trouve la peuple burkinabé a le droit d être informé aussi à temps et en détail.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 16:27, par Lejuste En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    les terorristes semblent vivrent en paix chez eux et peuvent se deplacer comme ils veulent. Pourquoi nous les permettons de faire ca ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 16:40, par Yako En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Pourquoi un communiqué administratif ya-t-il des morts administratifs ? Arrêtez de jouer avec les esprits.Face à une tragédie pareille il revient au gouvernement de faire le 1er communiqué pour éclairer l’opinion.De toutes les façons la mort est tellement banalisée au Burkina Faso de Rock à tel point que le gouvernement la classe comme fait divers,c’est sidérant. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 17:27, par Lom-Lom En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Paix aux âmes de nos compatriotes assassinés par ces bandes de lâches. Que cette terre libérée grâce aux combats de nos aïeux les accueillent pour un repos éternel dans la gloire ! Ils seront toujours nos héros inconnus ! Quelle cruauté que d’aller tuer des civils aux mains nues ! Dieu est juste et saura traiter ces tueurs qui pensent asservir le Burkina par la terreur et l’imposition de l’obscurantisme. La néo-colonisation (arabe) sera vaincue et ses valets seront écrasés !

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 17:27, par boer En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    l’armée doit former des chiens renifleur pour détecter les engins explosifs

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 21:58, par enfant de boussé En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Ce matin en allumant ma radio, c’était la troisième nouvelle annoncée. Et pourtant, je suis en France. J’ai du attendre à la mi journée pour voir la nouvelle dans les médias burkinabè. Tout ceci pour dire qu’au Burkina on s’habitue désormais à l’inacceptable et on s’en fout des morts. Et c’est ça qui est très grave. Sur lefaso.NET SUR LE 10 ème encart.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 05:55, par le nomade En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Toutes nos condoleances aux familles des victimes. Comme a dit un intenaute plus haut, le role des FDS est de securiser les populations pour qu’elles vivent en paix et non pas de venir securiser leur enterrement ! Aussi longtemps que nos FDS seront confinées dans leurs camps et positions ne sortant que rarement par peur des mines, les djihadistes feront tout ce qu’ils veulent dans ce pays et ce n’est pas des volontaires formés en deux semaines qui changeront la donne. les chefs militaires doivent revoir leur strategie. Le minsitre de la securite M. Compaore avait promis qu’ils iraient chercher ces criminels dans leurs trous, eh bien qu’il tienne enfin parole parceque les po[pulations sont fatiguées de se faire massacrer même quand elles appellent au secours bien avant l’attaque comme a Silgadje ! Lamdamol n’est pas loin de Gorgadji et non plus de Arbinda et dans ces deux localites, il y a d’importantes positions des FDS et comment se fait il que les djihadistes circulent librement dans toute la zone sans inquiétude en pleine journée massacrent, enlèvent et pillent les troupeaux. Il faut se dire la vérité, nous soutenons fortement nos FDS et les encourageons, mais IL Y A PROBLEME !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 08:47, par boer En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    je pense que la stratégie du fuseau centre n’est pas totalement la meilleure ; parce que si le fuseau centre n’est pas accessible par les terroristes ils peuvent se déplacer vers d’autres fuseaux. Que la réflexion continue.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 09:03, par Patoud En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    "Les FDS sécurisent les lieux pour permettre l’inhumation des corps" Est un aveu d’échec ou un exploit ? Je pense que sécuriser c’est empêcher de tuer plutôt que de sécuriser pour enterrer des tués. S’il vous plait la douleur est déjà très vive, éviter de l’exacerber avec des contenus de ce genre dans les communiqués. Si vous n’avez pas les mots justes taisez-vous, ainsi vous rendrez plus service.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février à 09:46, par YAAM SOBA En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Si le Président Roch Marc Christian KABORE a toujours un minimum de dignité, il doit rendre sa démission. Trop c’est trop, on en a marre de compter les victimes !

    Répondre à ce message

  • Le 12 février à 10:29, par Dibi En réponse à : Région du Sahel : 18 personnes tuées dans le village de Lamdamol

    Le monde entier reste "mort de rire !" "Mort de rire" de l’incompétence qui pue dans les communiqués.
    Comme dit Patoud, on sécurise pour éviter des morts, pour éviter des attaques et non pour enterrer des morts !
    Il vaut mieux se taire que d’insulter la sécurité de notre peuple !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Boucle de Mouhoun : Une patrouille des FDS saute sur une mine à Gomboro
Bam/Zimtanga : Au moins 15 personnes tuées
Opération MONCLAR : La force Barkhane et ses partenaires neutralisent de nombreux terroristes dans la région dite des trois frontières
Terrorisme : La Force conjointe du G5 Sahel, neutralise plusieurs terroristes et libère cinq jeunes filles et une mère
Insécurité : L’ancien maire de Foutouri et le chef du village Tankwoarou dans la province de la Komandjari assassinés
Provinces de la Kossi et du Sourou : Les horaires du couvre feu passent de 22 heures à 4 heures du matin à compté du 20 mars
Est du Burkina : Des individus armés font leur loi
Nord du Burkina : Quatre morts dans une attaque dans le village de Robolo
Massacre de peuls à Barga : Le collectif contre l’impunité accuse l’Etat de complicité
Tueries survenues à Barga et environs : le MBDHP attire l’attention du gouvernement sur la gravité de la situation
Mali : Les deux ex-otages, Édith Blais et Luca Tacchetto libérés
Insécurité : 70 terroristes mis hors d’état de nuire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés