Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

« In-out dance festival » de Bobo-Dioulasso : Une vitrine pour valoriser la danse « en affrontant ses peurs »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 31 janvier 2020 à 11h58min
« In-out dance festival » de Bobo-Dioulasso : Une vitrine pour valoriser la danse « en affrontant ses peurs »

La Compagnie « Tamadia » a tenu une conférence de presse, dans l’après-midi du jeudi 30 janvier 2020 à Bobo-Dioulasso, pour donner le top de départ des festivités de la 7e édition de « In-out dance festival ». Véritable atelier technique, ce festival sera consacré à l’apprentissage et à la mise en valeur de nos artistes. La cérémonie d’ouverture officielle de cette édition se tiendra le samedi 1er février prochain.

Du 1er au 09 février 2020, la Compagnie « Tamadia » organise dans les espaces publics de la ville de Bobo-Dioulasso, la 7e édition de In-out dance festival sous le thème : « Affronter ses peurs ». Ainsi, malgré les difficultés que rencontre le Burkina Faso, notamment le défi sécuritaire, les initiateurs du festival veulent tenir le pari.

Organisé depuis 2014, le festival In-out dance est un rendez-vous culturel à destination du grand public. C’est une manifestation originale où danse, chanson, théâtre, conte se conjuguent. « C’est un moment unique pour découvrir la danse sous un angle nouveau, pour s’informer, poser des questions en direct aux acteurs culturels. C’est une opportunité de découvrir la passion et la vocation à travers le partage d’idées et d’expériences. Tout autour d’un circuit matérialisé, le visiteur pourra découvrir, sur un lieu consacré à l’initiation à la danse contemporaine, différentes animations ludiques et originales », nous renseigne le directeur artistique, Aguibou Bougobali Sanou.

Aguibou Bougobali Sanou

Selon lui, « In-out dance festival est un événement festif, convivial, populaire, international, interculturel et intergénérationnel, et surtout éducatif et créateur de lien social solide ». Cette édition connaîtra des formations professionnelles et des spectacles dans des artères de la ville. Il est ressorti au cours de cette rencontre également, que le festival permettra de créer des relations entre le Burkina Faso et d’autres pays membres dont le Bénin, la Côte d’Ivoire, la France, le Ghana, le Mali, le Togo et les Etats-Unis.

« Dans les artères de la ville, des publics nombreux et variés se rassembleront autour de danseurs et musiciens européens, asiatiques, américains et africains pour écouter, partager et danser. Plusieurs activités seront au menu à savoir des rencontres professionnelles, une communication sur des thèmes poignants d’actualités, des stages, des projections de films, des performances et spectacles professionnels de danse auront lieu en plein cœur des quartiers populaires de la ville, mais aussi dans les théâtres, à la maison d’arrêt et de correction de Bobo et au camp militaire », a laissé entendre Aguibou Sanou.

Ce festival sera également ponctué d’un carnaval motorisé dansé, le « Den-Bâ-don » (échange social et danse) et le workshop. Ce festival donne l’occasion aux participants, non seulement, d’apprendre une nouvelle danse, mais aussi pour nouer de nouvelles relations.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : L’artiste Burkinabè sofiano veut reconquérir les mélomanes avec son nouvel album ‘’Waouu ‘’
Musique : le parolier Don Sharp de Batoro dédicace « Soundjata, le fils du buffle », son 5e album
Humour musical : Harouna Dabré dit Dabross, la star des quartiers précaires de Ouagadougou
Musique : L’artiste APPARATCHIK présente son nouvel album intitulé « T.O.T »
Cinéma : « les quatre filles fantastiques » dans les salles
Musique : Fusion FL, le groupe en vogue à Bobo Dioulasso
Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango
Musique religieuse : Sœur Anne Marie Kabore, la voix de Dieu, qui berce le cœur des mélomanes
Musique religieuse : La Sœur Nicole Kaboré, dédicace « Dieu Puissant », son sixième album
20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) : Le comité national d’organisation installé
Le showbiz ivoirien en deuil : L’artiste Ericsson le Zoulou est mort
Festival Rendez-vous chez nous : c’est parti pour la 11e édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés