Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 30 janvier 2020 à 21h50min
Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

Les premiers responsables du Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) étaient face à la presse, ce jeudi 30 janvier 2020 à Ouagadougou. Objectif, présenter officiellement les nouveaux tickets de péage dont la mise en circulation est prévue pour le samedi 1er février 2020 à partir de 00 heure.

Améliorer la gestion du péage et éviter d’éventuelles fraudes ; c’est l’un des objectifs clé des nouveaux tickets édités par le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) dont la mise en circulation est prévue pour le samedi 1er février 2020 à partir de 00 heure. Ainsi, à compter de cette date, les usagers ne se verront plus attribuer les anciens tickets hérités du Trésor Public. Seuls les nouveaux tickets seront valides sur l’ensemble du territoire national, précisent les premiers responsables du FSR-B.

Selon le directeur technique du FSR-B, Alexandre Somé, ce sont en réalité les mêmes tickets mais seuls le logo du FSR-B et les couleurs vont s’ajouter au ticket habituel avec les mêmes prix. Il s’agit comme d’habitude des tickets de 100 FCFA pour les engins à deux roues d’une cylindrée supérieure ou égale à 125 cm3 , 200 FCFA pour les véhicules utilitaires, 300 FCFA pour les véhicules de transport de passagers d’une capacité inférieure ou égale à 20 places, 500 FCFA pour les véhicules de transport de passagers d’une capacité comprise entre 21 et 30 places, 1000 FCFA pour les véhicules de 30 places, 1500 FCFA pour les véhicules poids lourd supérieur à 3, 50 tonnes et 2500 FCFA pour les remorques.

La particularité de ces tickets, selon lui, c’est qu’ils sont marqués du logo du FSR-B et à chaque entité, il a été affecté une couleur particulière, ce qui permettra d’identifier déjà dès la vue et de savoir si le ticket présenté est en conformité avec l’engin. La 3e particularité, c’est que c’est un ticket sécurisé qui permet d’éviter autant que possible les éventuelles fraudes, notamment les contrefaçons que certains esprits malins seraient tenter de faire.

La presse à la découverte des nouveaux tickets de péage mis à la disposition des usagers

Le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B), il faut le rappeler, est un fonds créé par le décret 2016-180/PRES/PM/MINEFID/MTMUSR du 11 avril 2016 et qui a pour mission essentielle la recherche innovante de ressources financières suffisantes pour financer l’entretien routier et le développement du réseau routier national et de voiries urbaines.

Depuis sa création, selon les premiers responsables de la maison, une série de réflexions et de réformes ont été engagées pour augmenter et pérenniser les ressources nécessaires au financement dont la mise en place des nouveaux tickets pour l’accomplissement de sa mission. Et en quatre d’ans d’existence, le FSR-B a mobilisé plus de 200 milliards de FCFA pour accompagner la réalisation de projets majeurs au profit des populations burkinabè, indiquent-ils.

Toutefois, le DG du FSR-B, Adama Ouédraogo, a rappelé qu’au départ, la gestion des péages a été confiée d’abord à la gendarmerie nationale, ensuite au Trésor public et enfin au Fonds spécial routier en 2018 conformément à une recommandation de la directive 11 de 2009 de l’UEMOA.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 janvier à 21:43, par Ohmonpere En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    Au Kenya , on paie le parking et le péage avec son téléphone depuis longtemps, ici on est encore loin....

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 08:37, par Le petit tranquilos En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    Monsieur du FSR-B, c’est bien mais ce n’est pas arrivé. Revoyez vos postes de péage. Le mieux commencez a les moderniser afin de contribuer à changer les mentalités de la population sur les péages.
    Il y a de l’injustice sur l’axe Ouaga Tenkodogo sur les usagers. Le montant de la taxe fait 600 FCFA. J’ai demandé a l’agent pourquoi, il me répond que la taxe c’est par tronçon. Je lui dit que la distance ne vaut pas 200 km, logiquement les passagers doivent payer 400 FCFA et non 600. C’est la je lui disais d’aller voir son directeur technique pour qu’il le montre ou l’explique ce que c’est un tronçon sur une route. Et la RN 04 comporte plusieurs en fonction du du découpage des différentes régions.
    Certainement l’agent respecté vos consignes. Alors je vous prie de revoir le montant.
    Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 09:11, par Burkinameilleur En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    Bonjour,
    pourquoi Monsieur Alexandre SOME veut comparer notre pays aux autres ?. A mon avis l’idée est très bonne si ca peut permettre à l’Etat d’engranger un peu de recettes supplémentaires, mais il ne faut pas oublier que nos voies sont pitoyablement lamentables. Prenez la voie de SAPONE par exemple, arrivez au péage à véhicules utilitaires vous dépenserez 100-200 fois les frais de péage à votre retour. Je veux dire qu’après vous devriez automatiquement prendre rendez vous avec votre garagiste. c’est là le problème chez nous. sans quoi, c’est d’ailleurs louable l’idée, mais……..comparaison n’est pas raison.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 10:06, par Desire Camille En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    Tres bien et bravo. Cependant vous devriez enseigner a vos agents que la marque d’un engin a deux roues n’est pas forcement la Cylindree. Exemple CG 125 (en son temps), la cylindree est 124 CC (centimetre cube). Sanili 125 (aujourd’hui) c’est pareil. C’est bien ecrit sur le bloc moteur du cote droit vers l’arriere. Il est clair que certains engins avec la marque commerciale : Honda, Yamaha, …. 125 peuvent etre du 125 CC comme la YAMAHA DT 125.
    SVP, faites arreter le vol subtil et/ou l’exploitation de l’ignorance de nos parents.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 10:21, par lagitateur En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    Mon cher Ohmonpere,
    Vous parlez de quel téléphone ? Avec ces compagnies de téléphonie dont les réseaux sont permenemment instables là ?
    Nous risquons d’assister à de longues files d’attente aux différents postes de péage.
    Ce qui est envisageable à mon avis, c’est de se doter de TPE à l’instar de la SOTRACO pour la vente des tickets de bus. Cela est plus économique que les impressions de tickets et permet d’éviter, à coup sûr, les falsifications.
    On pourrait introduire un porte-monnaie électronique a travers une carte pour les plus fréquents comme les transporteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 10:36, par fasobiga En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    c’est simple, on traque l’argent partout. partout on augmente les taxes ko on veut augmenter le budget de l’ETAT. arrêtez simplement de siroter les vins, on économiser des milliards

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 08:43, par Nongasidapaguilidi En réponse à : Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020

    "Le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B), il faut le rappeler, est un fonds créé par le décret 2016-180/PRES/PM/MINEFID/MTMUSR du 11 avril 2016 et qui a pour mission essentielle la recherche innovante de ressources financières suffisantes pour financer l’entretien routier et le développement du réseau routier national et de voiries urbaines" et "Et en quatre d’ans d’existence, le FSR-B a mobilisé plus de 200 milliards de FCFA pour accompagner la réalisation de projets majeurs au profit des populations burkinabé." Observez bien l’état de nos routes bitumée inter villes et intra ville et je vous laisse vous même faire l’analyse et répondre aux questionnement des usagers que vous connaissez bien monsieur le directeur technique du FSR-B,

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Coronavirus : Des spécialistes de la fiscalité proposent 45 mesures
COVID-19 : La ligue des consommateurs dénonce l’augmentation des prix du gel hydroalcoolique
Mesures contre le Covid-19 : Entre crainte et espoir pour les entreprises burkinabè
Lutte contre la propagation du covid-19 : Message du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso
Lutte contre le Covid-19 : Le ministère du commerce fixe les prix du gel hydro alcoolique
Lutte contre la propagation du covid-19 : La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso fait don de 50 millions de F CFA
Covid-19 : L’Institut Free Afrik juge insuffisantes les mesures prises par le chef de l’Etat burkinabè
Journée mondiale du consommateur : La consommation durable au centre de la commémoration
Recherche scientifique : Les projets agricoles Sitam et Resless, développés à l’Est et dans les Hauts-Bassins, mutualisent leurs résultats
Journées commerciales des produits Bio-Equitables : Un pari réussi pour la Plateforme nationale du commerce équitable du Burkina
Mobilisation de ressources pour la santé : des acteurs de la société civile s’imprègnent des mécanismes de financement du Fonds Mondial, du GFF, et de GAVI
Secteur des transports au Burkina : Une nouvelle organisation voit le jour, le Haut conseil des transporteurs du Burkina Faso (HCT-BF)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés