Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mardi 28 janvier 2020 à 01h18min
Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

Selon la RTB, des dizaines de personnes ont perdu la vie le samedi 25 janvier 2020 au cours d’une attaque perpétrée par des individus armés dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, province du Soum.

L’attaque a visé des populations civiles sur la place du marché du village de Silgadji, précise la RTB.

Vos commentaires

  • Le 28 janvier à 01:55, par Zimm En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Si confirmé, cette " Banalité du Mal " pour paraphraser Anna Arendt est tout simplement intenable . C’est presque un massacre par semaine ces derniers temps, ce n’est pas soutenable...

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 13:24, par yannick En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      Cher ami internaute Zimm,
      Comme toi,je n’ai plus de mots pour exprimer ma douleur quotidienne et j’ai fais le choix de m’éloigner ces temps-ci des réseaux sociaux car tout a été dit et rien ne change !!!
      Je pense que la solution réside en chacun de nous au lieu d’attendre tout de nos FDS qui sont "contournées" par ces rats terroristes pour s’en pendre aux populations civiles.
      Et le temps que les FDS recoivent les informations sur l’événement pour traiter,les rats très lachements,après leurs oeuvres animales et sataniques,se retirent dans leurs trous.
      C’est pour dire que dans ces localités concernées,il faut une résistance des populations locales sachant que ces rats n’épargneront personnes quelque soit,le sexe,la religion,la couleur de la peau,l’age...etc.
      Il faut donc RESISTER,RESISTER et RESISTER !!!
      Allons-nous continuer à réculer, àfuir, à abandonner nos villages et villes jusqu’à quelles limites ?
      NON !!! RESISTONS pour mourir débout et non à genoux !!!

      Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 04:17, par KABORE En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Il est possible d’installer des caméras de surveillance sur les pylônes des opérateurs réseaux pour voir qui s’en approche et même surveiller l’activité dans un certains rayon ! Pour ça, même pas besoins d’un budget colossal.. l’armée regorge d’électroniciens et d’informaticiens, il faut juste savoir les mettre à contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 05:03, par David Mare En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Que leur âme repose en paix. Et que les uns et les autres assument leur responsabilité. Il faut arrêter aussi de mentir au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 05:36, par jan jan En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Kelke chose ki c’es passe samedi et c’est maintenant kon informe le peuple, ke voulait on cacher au peuple ???

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 11:41, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      Et ils s’étonnent qu’on parte chercher l’information juste sur d’autres média, notamment étrangers.
      C’est comme si les personnes depuis tout ce temps sont invisibles

      Sur un site algérien ils donnent le jour (et c’est hier le 27, jour de marché) et le nombre exact (que je ne relève pas, qui n’est pas bon à révéler, c’est triste).

      Il y a mieux à faire en terme de communications. Cela jette la suspicion que l’Etat veut cacher des choses. On est tous en soutien total de l’armée

      Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 13:44, par Erasmus En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

        Tu l’aurais appris le jour "J" que cela t’aurait rapporté quoi ? Arrêtons un peu avec cette façon d’entrevoir les choses. On a l’impression qu’on est dans du voyeurisme maintenant. Des gens sont morts, pardi ! Et toi, tu ne parles que de l’information qui ne t’est pas parvenu au moment. Tu peux toujours descendre sur le terrain si tu veux ! Là, si par miracle tu arrives à t’échapper de pareilles situation, tu serais l’informateur de première main !

        Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 06:40, par Diaspora En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Que la Paix du Seigneur Jesus Christ soit avec le Burkina Faso et que la tolereance nous permette de nous solidariser pour vaincre le mal. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 07:15, par RV En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Paix aux âmes des décédés. À quand la fin de cette tragédie ? Irions-nous de deuil national en deuil national pour comprendre que la Paix n’a pas de prix ? Tous les pays du G5 Sahel ont repris langue avec les groupes terroristes sauf le Burkina Faso. Que le Seigneur nous protège !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 07:33, par Bao-yam En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Je suppose que ce sont des « personnes non identifiés » tués par des « individus non identifiées ». Il y a des choses qu’on ne dit sur le ciblage des victimes. Malheureusement, le loup est dans la bergerie. Que de dégâts seront causés. Les stratégies et méthodes employées par nos autorités doivent être revues. Que des gens puissent circuler librement, sans être détectés, et viennent tuer impunément des dizaines de personnes et repartir sans être inquiétés n’est pas normal. Les conséquences à long terme seront désastreuses. Ceux qui se font tués vont finir par réagir et ça ne sera pas beau pour dire peu !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:30, par SIID ZABDA En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Ce changement de stratégie de l’ennemie (assassinats de civils en masse) est certainement une réponse des terroristes au recrutement de volontaires civils armés !
    C’était prévisible qu’avec la mise en avant (médiatisée en plus) de la participation des civils a cette guerre ils deviendraient eux aussi des cibles de 1er choix !

    Notre armée doit faire son boulot coute que coute et nos autorités doivent les mettre face a leur responsabilité. Ils sont nettement en dessous de l’ennemie (pas forcement au niveau matériel comme on nous le dit) mais du point de vue engagement, tactique et renseignement.
    Il faut engager au moins 3.000 hommes et nettoyer village par village tout le nord et l’est (sans la France) pour pouvoir faire un nettoyage total (on s’en fou des droits de l’homme). La guerre propre n’existe pas !!!! les européens eux mêmes ont fait pire pendant leurs guerres).
    Soutien au FDS ne signifiee pas ne pas les dire la vérité. Nous faisons plus de tors au pays en continuant a ne pas les dire la vérité.
    Autre chose on n’as pas besoin d’accord pour pourchasser un assaillant au delà de nos frontières ! On doit le neutraliser ou qu’il aille !! c’est à ce prix que l’ennemie va vous craindre au lieu de venir se ravitailler tranquillement chez nous et repartir. On devrait même occuper depuis 2015 une partie des pays voisins pour sécuriser notre frontière. Bref cela c’est du passé !
    M. Les militaires, il y a du boulot ! a votre décharge on peut citer les flottements politiques qui ont permis aux terroristes de s’infiltrer et s’installer dans tous le pays : politisation de l’armée, transition, période sans ministre de la défense, un ancien CEMGA transparent, des anciens ministres défense/sécurité inadaptés etc.
    EN AVANT POUR LIBERER LE BURKINA ET PROTEGER SES POPULATIONS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:41, par FasoLible En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Il y a environs deux semaines, dans la commune de Barsalogo, 36 personnes ont été tuées par des terroristes, dont 32 dans un marché. Il y a eu de vives et légitimes réactions au niveau national, avec un deuil décrété par le président du Faso.

    Depuis le samedi 25, des dizaines de personnes ont été tuées dans un marché (aussi) mais dans la commune de Tongomayel. 72h environ après ce drame, que dit le Président du Faso ? que dit le gouvernement ? que dit la classe politique ?

    Y a t-il des burkinabè plus burkinabè que d’autres ? Pourquoi deux poids deux mesures ?
    On ne lutte pas contre le terrorisme par l’injustice, ni par la discrimination.

    Que toutes ces victimes reposent en paix ; du courage à toutes les familles.
    Que DIEU sauve le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:56, par Yako En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Rip chers compatriotes,le moment est difficile pour notre pays mais avec courage et détermination nous y arriverons.Cependant,j’ai de doutes quant à la solution militaire pour endiguer le phénomène.Il revient aux politiques de trouver les voies idoines.En un mot la vieille recette qui a fait ses preuves par le passé est plus que jamais d’actualité.Car, la solution militaire n’est pas à notre portée.Il ne s’agit pas d’une quelconque compromission mais de la conjugaison de la diplomatie sécuritaire et militaire en même temps sans rien perdre de nos principes de solidarité sous-regionale.En tout cas en attendant la victoire militaire trop de morts innocents !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 09:03, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Dommage ! Paix aux âmes des disparus.

    - Notre cher RMCK l’a dit à haute et intelligible voix : ‘’Je ne négocierai pas avec des terroristes ! Je ne négocierai jamais avec des bandits !’’ en oubliant que même avec le diable on peut trouver un compromis si c’est dans l’intérêt de la plus grande masse. Pendant ce temps le Président malien, son voisin lui, a récupéré l’ex-Président Dioncounda Traoré qu’il a nommé son haut représentant et l’a envoyé négocier avec Iya Agli et Moussa Kouffa. Et c’est dans ces genres de cas que le terme Haut Représentant a tout son sens et non pour récompenser des amis politiques ou des amis de circonstance.

    Conclusion : C’est un défi que les terroristes lancent à notre Président et il faut savoir décoder, et ces défis sont à deux niveaux :

    1/- On veut recruter des Volontaires pour aider à les traquer ? Oui, et désormais ils ne font plus de distinction dans leurs massacres. Les civils sont aussi des cibles car ils ne savent plus qui est qui, donc tout le monde y passe !
    2/- Notre Président ne veut pas négocier ? Oui, alors ils vont l’y obliger et s’il continue de résister, c’est son peuple qui va l’y obliger ou bien son armée qui en a marre de jouer au pigeon dans ces tirs devenus trop nombreux !!

    Les Conseillers de RMCK devraient savoir lire entre les lignes dans les actes que posent les terroristes et il ne fallait pas laisser le Président crier haut et fort qu’il ne négociera jamais avec eux. Il y a des moments où l’Homme doit savoir ranger son orgueil pour ne pas perdre la dignité.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 10:13, par DICKO En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      Kôrô, vous avez peut-être raison. Mais pour négocier, il faut aussi créer un rapport de force. Ce qui est incompréhensible pour celui qui connait la zone, c’est que c’est un minuscule espace. Notre pays est un petit pays de quelques km2. La région de kidal elle seule vaut plus de la moitié de notre pays. Que représente la province du Soum par rapport au pays entier ? Quelques 12.000 km2. Tout le monde sait que la force des groupes armés c’est la brousse. Vous abandonnez à votre ennemi ce qui fait sa force et vous êtes surpris de ce qui vous arrive. Vous laissez la brousse entre les mains de votre ennemi et vous êtes surpris qu’il pose des mines partout. Dommage. Revenant à la négociation, quelle approche a t-on faite des chefs coutumiers de la zone ? Sans eux, on ne gagnera pas la guerre et on ne pourra pas aussi négocier. Il y au un minimum de confiance à accorder aux gens qui peuvent apporter leur contribution à la résolution du problème.

      Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 11:08, par Moktar En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

        Je partage entièrement l’essence de vos trois dernières phrases. Il faut faire valoir les personnes ressources de ces zones, notamment les coutumiers, les personnes influente,... Je souligne que l’ennemi nous a devancé dans ce côté aussi en assassinant d’abord ces personnes ressources ; les exécutions sommaires ont fait le reste. Résultats : un enfer pour tout le monde, avec des lendemains encore plus incertains.
        Moi je pense que la solution a trois composantes :
        1/ Volet sociocommunautaire : écouter tout le monde, car malgré la violence, ces zones ont encore des personnes ressources qu’on peut mettre à contribution. Pour cela il faut une confiance mutuelle et l’honnêteté, car personne ne peut duper personne. Avant l’arrivée du colon, il y avait plusieurs nationalités qui vivaient côté à cote et qui se respectaient...
        2/Volet militaire : une armée de patriotes, bien formé, bien équipé, avec des valeurs, avec un hiérarchie irréprochable.
        3/Une diplomatie pragmatique, sans orgueil. Car l’ennemi à aussi ses soutiens diplomatiques.
        En un mot : reconnaître que la gouvernance de nos pays à facilité l’entrée de ce fléau et commencer à réviser les choses. Réfléchir, réfléchir... Nous ne pouvons nous y soustraire éternellement..

        Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 10:34, par Moktar En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      Cher Koro, merci. "Il y a des moments où l’Homme doit savoir ranger son orgueil pour ne pas perdre la dignité." Tout est dans cette phrase. Je me réjouis que dans ce forum il y a encore des hommes intelligent. Puisse votre conseil soit entendu. Sinon nos allons vers l’abîme, faute de réflexion et faute d’honnêteté.

      Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 10:49, par Ka En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      Mon ami Kôrô yamyélé merci pour tes suggestions qui peuvent être pris en considération par nos décideurs du jour. Négocier avec ces diables peut être une solution : Les avoirs dans les salons climatisés de Kossyam comme du déjà vu c’est encore bien. Mais pour combien de temps ? Pour seulement le temp d’un autre changement de régime et ça recommence ? La seule solution est d’attaquer le mal par la racine. Et ceux qui peuvent à long terme enchainer ces punaises qui nous tuent au nom de leur Dieu, ce sont des initiatives de nos hommes de Dieu qui se concentre pour le vivre ensemble et combattre le mal, qui est l’œuvre du Dieu tout puissant dont sa patience a des limites quand on détruit sans raison la vie qu’il a offert à toutes et à tous sans condition, et qui fera le reste à long terme comme il a stopper Paul de Sartre dans ces actions odieuses de détruire les chrétiens.

      Quand on attaque des églises, ou des marchés, et tuer des innocents, c’est là qu’agit Jésus avec sa main nu. Simplement continuons à se battre en contournant les défis de ces punaises, et Dieu nous aidera.

      Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 12:19, par Mafoi En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      @Kôrô Yamyélé,je ne t’apprends rien que pour négocier,il faut être au moins 2.Tu connais au moins le président RMCK qui représente la nation burkinabè que tu voues d’ailleurs aux gémonies par rapport à ses positions sur ce phénomène mais dans l’autre camp,peux-tu me citer le nom d’un seul leader de ces bandits drogués criminels porteur d’une simple petite revendication ?Tu n’en trouveras jamais.C’est dire que nous avons affaire à des bandits recrutés par qui tu le sais pour semer le chaos par vengeance et/ou pour se montrer incontournable.Encore faut-il qu’il se dévoile enfin et au grand jour et ce sinistre individu se nomme bilaise kouassi né compaoré.D’ailleurs très tard dans la nuit,sur Youtube je suis tombé par hasard sur un entretien qu date du 18/08/2017 intitulé : "Grand déballage Rebelle IVOIRIEN OUSMANE KADER SANOGO".Je t’invite à l’écouter ou à le re-écouter pour te faire une idée de cet apatride bilaise kouassi né compaoré qui a amassé une fortune colossale lors de la crise ivoirienne sans oublier les autres crises où son nom apparaissait.Conclusion,je suis sur la même longueur d’onde avec notre président à savoir que quelque soit le prix à payer,nous ne négocierions jamais avec des bandits,qui plus est,n’osent pas se dévoiler

      Répondre à ce message

    • Le 29 janvier à 10:45, par kwiliga En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      @Kôrô Yamyélé
      Ham bon ? C’est en négociant avec les terroristes que l’on pourra conserver notre dignité ?
      Quelle curieuse affirmation.
      Et qu’en penseront nos frères du sud, ghanéens, togolais, ivoiriens,...
      Peut-on par la même lâcheté et le même opportunisme qu’avait choisi, en son temps, Blaise Compaoré, offrir, aux forces du mal, un couloir d’accès vers l’océan ?
      Mais ou est donc passé votre panafricanisme ?

      Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 09:33, par sylas En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Peut-on négocier avec le diable. et le mali depuis 2014 qui a négocié n’a t-il pas perdu Kidal ? Vous aussi. Et négocier avec des individus non identifiés ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 09:42, par Peacemaker En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Bonjour, paix à l’ame des disparus
    Ou va le Faso, je pense que le président doit négocier, l’option militaire n’est pas la solution. Négocier et développer le sahel car ces peuples se sont sentis abandonnés et humiliés. Revoir le cas des 2 généraux en prison. Ils ont "tués" une vigtaine de personnes, Mais dites moi,,,, après ses "martirs", combien de milliers de Burkinabés sont tombés, continuent de tomber et qui tomberont,
    Rock, pardon pour l’amour de Dieu et de ton peuple, enterre ton l’orgueil, revois le cas des 2 généraux emprisonnés, négocie avec les terrorises, Ce n’est que les pauvres Burkinabés qui tombent tous les jours, Pourquoi il n’y a pas eu de Deuil national pour les victimes de Tongomayel ? Voici ce qui hatise encore le sentiment des uns et des autres, Ne sont ils pas Burkinabé ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 10:19, par AZIZ En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    REPOS A LES AMES.IL FAUT DOUBLE LES EFFORTS POUR VAINCRE LE TERRORISTES .MAINTENENT ,ILS ATAQUENT AU CIVILES POUR SE VENGER DU BF

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 10:22, par SANGOULE LWK En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Ce combat est le combat de notre génération. Nous devons l’affronter avec courage. Si nous la refusons ou l’évitons, nous risquons de charger lourdement les générations à venir qui devront aussi faire face, en plus de leurs combats, à des combats que leurs devanciers auront abandonnés. Nous devons poursuivre la paix qui libère et non celle qui esclavagise. Nous n’avons aucun droit de continuer à nos plaindre de la colonisation, du pillage de nos ressources et du double jeu des puissances étrangères si nous refusons nos combats !
    Pour gagner le combat contre nos ennemis, nous devons faire le ménage en notre sein. Actuellement, nous envoyons trop de messages négatifs au niveau des boys sur le terrain : mal gouvernance, gabegie, scandales financiers, rackets, amateurisme, népotisme, corruption, etc. Et en plus, au moment où beaucoup des boys s’accrochent aux valeurs d’intégrité, de patriotisme et de courage d’un Thomas SANKARA pour se donner du courage dans le combat, on leur fauche encore l’herbe sous les pieds !!! Que voulons-nous au juste ?!?!.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 10:32, par KOLO Idrissa En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Cher FasoLible
    Je pense que l’inquiétude vient de l’utilisation du terme générique " des dizaines de personnes tuées". Peut être que le gouvernement n’a toujours pas la situation exacte et attend avant de décréter quoi que ce soit.
    La communication au minimum dans ces genres de situation est importante pour éviter les foudres de la société civile.
    On parle également de plusieurs disparus. Sont-ils en vie ? Ou pas ? Se cachent-ils ou enlever ? Beaucoup de questions sans réponses d’où la difficile question du deuil.
    Je pense que le deuil national est obligatoire et président n’a vraiment pas de choix que le décréter. Mais pour combien de morts ? Des dizaines ne veut rien dire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:17, par Floda En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Quand certains parlent de négocier.On va négocier quoi puisqu’il n’y a aucune revendication.On ne sait pas quel groupe perpétue ces attaques. Qui connait leur chef.Il faut que les villageois s’organisent aussi avec les moyens de bord.on ne peut pas venir rassembler des gens dans un marché et les abattre sans qu’ils n’agissent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:25, par Kiriki En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Merci Sidd ZABDA.
    Les terroristes lancent un appel solennel aux futures bénévoles. C’est pour leur dire voilà ce qui vous attend les exécutions. sommaires. Puisque la loi est bien passée a l’Assemblée. Et le MPP est content aloes en réponses à la joie du mpp, les terroristes bandent leurs muscles pour montrer ce qui va se passer.
    Mais vous savez tous quoi ? Vous les internautes vous contribuez a faire tuer les gens. Lorsqu’on vous dit d’arrêter de publier les propositions et stratégies. Les gens sont exécutés.
    webmaster je te supplie de bloquer tous les messages où les internautes développent des stratégies de guerre. Vous n’êtes pas sérieux.
    On a dit que l’armée doit mettre une boite a idée en place pour que les gens y laissent leur proposition.
    Et même l’enrôlement des volontaires doit être anonyme en ce sens que sauf tes parents et l’armée, personne ne doit être au courant.
    Maintenant, je comprends pas. Pourquoi ne pas solliciter l’appui de Russes ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:30, par Bonjour En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    RIP
    A mon humble avis, ces massacres fe civils ne sont pas seulement une réponse à la mise en place des volontaires, mais aussi la résultante du massacre impuni de Yirgou. Jusque là aucune action judiciaire conséquente contre ces kogloweogos massacreurs.
    On est en droit de se poser légitimement la question pourquoi au Mali et au Niger les bandits armés s’attaquent aux FDS et non aux civils et c’est le cas chez nous.
    Un président ne peut pas être plus aveugle que cela. Mais quand on fait la promotion de la médiocrité en s’entourant de copains dociles et de gens qui ne connaissent pas le pays, voici le résultat.

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 15:24, par Bao-yam En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

      @Bonjour, vous êtes entrain de propagerune idée dangereuse. Si pour vous tous ces massacres de civils sont liés à une vengeance par rapport à Yirgou, et les massacres qui ont lieu avant Yirgou, c’était pour se venger de quoi ? A suposer que ce soit une vengeance, n’a t’on pas tués suffisamment maintenant pour arreter ? Et si vous êtes entrain de légitimer ces massacres, que va t’il se passer si ceux qui sont massacrés aujourd’hui et qui n’ont rien à voir avec Yirgou cherchent à se venger aussi. Il faut faire très attention avec les propos.

      Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 13:10, par SOS En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Paix aux âmes de ces personnes.

    Certains journaux parlent de 50 à 70 personnes tuées. L’écart est quand même remarquable.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 13:20, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Si Roch a un minimum de dignité et d’honneur, il doit renoncer à sa candidature en novembre 2020. C’est une question de bon sens !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 14:18, par EBENEZER En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs des proches de ces civils assassinés.
    C’est de la pure méchanceté que pratiquent ces terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 15:20, par BEOGO En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Le Président RMCK a t-il interrompu son voyage à ABOU DHABI par respect pour les victimes ? Tout est dit !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 16:53, par sidnoma En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    En attendant qu’une solution soit rapidement trouvée face à ces situations dramatiques, qu’on suspende les jours de marchés dans certaines localités. il faut qu’on sensibilise davantage la population en matière de collaboration avec nos FDS et encore avec plus de vigilance, comment des dizaines de motos arrivent à pénétrer dans une localité sans qu’on les aperçoive. Situation vraiment déplorable, le pays est entrain de traverser une période difficile non encore enregistrée dans son histoire. Que le Tout Puissant nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 17:15, par sheikhy En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Un message qui est lié à l’adoption de la loi sur les VDP ? J’avais trouvé bizarre que RFI mettent cette info à la Une pendant quelques jours avec force détails. Ils ont même obligé Rémis Djandjinou et leur correspondant à Ouaga à donner des précisions "précieuses".

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 17:45, par welore En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    village de Silgadji, mon coeur seigne. il seigne et il seigne. ce village ou jadis un voyageur était le mieux traité. il te suffisait de présenter ta carte d’identité au chef de ménage, tu mangeais, logeais et te lavais a volonté le temps de ton séjour. un jour, une semaine, un mois...
    Dieu bénisse le Burkina Faso.
    Mort aux terroristes assassins de civiles
    forces et courages aux fds
    forces et courages aux population de silgadji
    forces et courages au gouvernement
    le Burkina Faso ne sombrera jamais

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 18:01, par le Nomade En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Toutes mes condoleances aux familles des victimes. Il est clair que ces massacres de civils sont la resultante des massacrs impunis de YIRGOU ! C’est a partir de Yirgou que les masscres de civils a commence et depuis lors cela n’a pas cesse et ca va de mal en pire. Je partage le point de vue de l’internaute bonjour c’est la seule explication ! Par ailleurs meme si nous soutenons nos FDS il faut quand meme critiquer leur manque d’initiative en termes d’operations. Ils ne vont jamais ou sont les terroristes en brousse. Je comprend que les moyens sont limites mais il faut faire avec les moyens de bord. Aussi longtemps que nos FDS ne vont pas trouver ces rats dans leurs trous nous ne gagnerons jamais cette guerre et ce ne sont pas des jeunes volontaires civls qui changeont ladonne !

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 18:28, par caca En réponse à : Burkina : Des dizaines de personnes tuées à Silgadji

    Mes condoléances à la famille des disparus et bon courage au peuple burkinabé. Le temps est de plus en plus difficile à la fois pour la population qui ne comprend rien, mais également au pouvoir public qui ne sait plus quel saint pourrait venu au secours.
    Je vois que certains burkinabé passent vite à la vitesse pour les négociation. Je pense que toute proposition est bonne selon l’intérêt. Loin d’adhérer à cette proposition, je pense qu’il est encore possible de prendre la longueur des terroristes. Je crois comprendre que le Niger ait déjà adopter cette position parmi laquelle la population serait une proie facile. Avec l’état d’urgence dans le secteur là-bas, il me semble facile d’interdire tout déplacement en moto le jour comme la nuit. En plus, l’interdiction des marchés car les djihadistes ont choisi d’attaquer les marchés qui rassemblent du monde. Maintenant, la faiblesse de cette proposition concerne la mobilisation des agents de sécurité. Le terrain est bien miné, et l’état jusqu’à présent ne dispose pas assez de l’aéronef pour le transport des troupes. Le rayon du centre de la gravité des attaques ne dépasse pas 100 km2 et peut être circoncise si on tien compte de l’environnement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Terrorisme : La Force Barkhane récupère du matériel appartenant aux terroristes
Lutte contre le terrorisme : Six civils armés tués dans l’Est du Burkina
Djibo : Un infirmier tué par une explosion
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés