Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

« Sama Yaye » : Le nouvel album de Batieba Traoré rend hommage à la femme africaine

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 27 janvier 2020 à 15h30min
« Sama Yaye » : Le nouvel album de Batieba Traoré  rend hommage à la femme africaine

« Sama Yaye », c’est le titre du nouvel album de l’artiste burkinabè, Mohamed Batieba Traoré. L’album de six titres, chanté dans plusieurs langues notamment en dioula, français, anglais et en wolof, a été présenté aux hommes de médias, le samedi 25 janvier 2020 au cours d’une conférence de presse tenue à Bobo-Dioulasso.

Les chansons de Batieba parlent plus particulièrement de ses racines et s’adressent à la jeunesse et aux dirigeants africains. Dans son nouvel album, l’artiste chante l’amour, la paix entre les peuples, il dénonce aussi l’hypocrisie de l’être africain. Il dit non aux guerres et revendique son identité africaine et sa fidélité à ses traditions. Son premier titre « All the time », parle de la manipulation de Babylone, le comportement « inhumain des colons ».

A travers son titre phare intitulé, « Sama Yaye », l’artiste rend hommage à sa mère et à toutes les femmes du monde entier. Pour lui, le choix du titre « Sama Yaye », chanté en wolof n’est pas fortuit. A l’en croire, c’est un hommage qu’il rend à une femme sénégalaise qui l’a hébergé en France. Aussi, avec son titre « Saya », il rend un hommage à toutes les personnes qui ne sont plus de ce monde et qui « veillent sur nous ».

Mohamed Batieba Traoré est né en 1980 à Bobo-Dioulasso, d’une grande famille de forgeron. Il s’est intéressé à la musique en 1998. Ce qui va l’amener ainsi à former son groupe le « Enta feeling » en 2001, avec ses amis du quartier. En 2006, il effectue un voyage en France où il enregistre son premier single intitulé « Na et Do you want » en 2007.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : la 11e édition des « récréatrâles » aura lieu du 23 octobre au 1er novembre 2020
Musique : L’artiste Burkinabè sofiano veut reconquérir les mélomanes avec son nouvel album ‘’Waouu ‘’
Musique : le parolier Don Sharp de Batoro dédicace « Soundjata, le fils du buffle », son 5e album
Humour musical : Harouna Dabré dit Dabross, la star des quartiers précaires de Ouagadougou
Musique : L’artiste APPARATCHIK présente son nouvel album intitulé « T.O.T »
Cinéma : « les quatre filles fantastiques » dans les salles
Musique : Fusion FL, le groupe en vogue à Bobo Dioulasso
Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango
Musique religieuse : Sœur Anne Marie Kabore, la voix de Dieu, qui berce le cœur des mélomanes
Musique religieuse : La Sœur Nicole Kaboré, dédicace « Dieu Puissant », son sixième album
20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) : Le comité national d’organisation installé
Le showbiz ivoirien en deuil : L’artiste Ericsson le Zoulou est mort
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés