Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 27 janvier 2020 à 19h57min
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination

Alors que depuis le mois de décembre 2019, l’épidémie de coronavirus sévit en Chine avec au compteur près de 2000 personnes contaminées et 56 morts, le Burkina Faso se prépare à toute éventualité, même si aucun cas suspect n’a encore été détecté. Mais qu’est-ce qu’un coronavirus, quels sont les symptômes et le mode de transmission ? Quelles précautions prendre pour l’éviter ?

Apparu en décembre 2019 à Wuhan, une ville chinoise, le coronavirus touche désormais d’autres pays comme la France et l’Australie. En Afrique de l’Ouest, précisément en Côte d’Ivoire, un cas suspect a été détecté. Il s’agit d’une étudiante ivoirienne en provenance de Chine et qui a été prise en charge immédiatement après son débarquement à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Et même si pour le moment aucun cas suspect n’a été détecté au Burkina Faso, au regard de la mobilité internationale, le ministère de la Santé a pris des dispositions pour faire face à une éventuelle infiltration du virus dans le pays. Selon la ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué, « des consignes ont été données aux agents de santé pour renforcer les points d’entrée au niveau des frontières aéroportuaires, ferroviaires et terrestres. Nous avons donné des consignes à tous les acteurs de la santé de sensibiliser la population. Et ce sont les mêmes messages : se laver régulièrement les mains, éviter de se frotter les yeux, le nez et la bouche avec des mains souillées et surtout se protéger de la poussière. »

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus qui touchent aussi bien les animaux que les hommes et qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS ou le SRAS. Le virus identifié en Chine est un nouveau coronavirus. Il a été dénommé 2019-nCoV. Les coronavirus humains causent principalement des infections respiratoires, allant du rhume sans gravité à des pneumopathies sévères parfois mortelles. Ils peuvent aussi s’accompagner de troubles digestifs tels que des gastro-entérites.

Selon France 24, l’étude des premiers cas tend à montrer que le taux de mortalité de ce virus 2019-nCoV est assez faible, de l’ordre de 5% contrairement au SRAS qui a sévi de 2002 à 2003 et dont le taux de mortalité était de 9%.

Quel est le mode de transmission ?

Les coronavirus se transmettent d’homme à homme lors de contacts rapprochés (se toucher ou se serrer la main par exemple) et par voie aérienne en toussant ou en éternuant. Toucher un objet ou une surface avec le virus dessus, puis toucher la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains peut aussi transmettre le coronavirus. Le temps d’incubation, durée entre l’exposition au virus et la manifestation des premiers symptômes, est évalué entre 10 et 14 jours.

Quels sont les symptômes de l’infection respiratoire provoquée par le 2019-nCoV ?

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement, la gorge irritée, le mal de tête. Dans les cas plus sévères, il peut provoquer des maladies respiratoires des voies inférieures comme la pneumonie ou la bronchite, particulièrement chez les personnes atteintes d’une maladie cardio-pulmonaire, chez celles dont le système immunitaire est affaibli, chez les nourrissons et les personnes âgées. Le virus peut donc causer des symptômes similaires à ceux d’une grippe modérée, mais aussi des symptômes plus sévères.

Traitement

Il n’existe aucun traitement spécifique pour les maladies provoquées par les coronavirus humains. Les traitements sont symptomatiques : prendre des médicaments contre la douleur et la fièvre, se reposer, ne pas sortir. Il n’existe actuellement aucun vaccin disponible pour se protéger contre l’infection par un coronavirus humain.

Prévention

Pour réduire son risque d’infection par un coronavirus, il est conseillé de :

• se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes, sans oublier les solutions hydro-alcooliques à utiliser quand on ne peut pas se laver les mains ;

• éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche quand les mains ne sont pas lavées,

• éviter les contacts avec des personnes malades,

• porter un masque.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Sources :
www.sante.journaldesfemmes.fr
www.france24.fr
www.who.int

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
Insécurité : « Plus que jamais, les femmes et les enfants sont encore plus vulnérables », s’apitoie la présidente d’African Women Leaders, Marie Hermann Coulibaly
Imposition de la cendre au début du Carême : Un appel à la conversion et à la pénitence
Fronde sociale : Les magistrats burkinabè annoncent les couleurs
Burkina : Le président du Faso rassure les déplacés internes dans le Sahel
Santé sexuelle et reproductive : 60 « billis » prêts à sensibiliser leurs pairs
Sahel : Les populations locales partagent leurs expériences sur la résilience
Tourisme : Des supports pour promouvoir les sites et la diffusion du potentiel touristique
Santé au Burkina : Les partenaires au développement échangent sur le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut national de santé publique
Commune de Boromo : Le sous-projet PAPF/Boromo officiellement lancé
Fonds vert pour le climat : Des acteurs burkinabè appelés à une synergie d’actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés