Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Modernisation du secteur postal burkinabè : Un plan national d’adressage en cours de validation

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • vendredi 24 janvier 2020 à 17h00min
Modernisation du secteur postal burkinabè : Un plan national d’adressage en cours de validation

Le conseiller technique du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes (MDENP) Abdoulaye Kondé, a présidé, ce vendredi 24 janvier 2020 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation de l’étude sur le Plan national d’adressage (PNA) au Burkina Faso.

« Avoir un modèle et le type d’adressage à implémenter au Burkina Faso, tout en intégrant les coordonnées géoréférencées de chaque habitation et rue », c’est le but visé à terme de ce Plan national d’adressage (PNA) dont l’atelier de validation de l’étude s’est ouvert, ce vendredi 24 janvier, en présence des collectivités territoriales et des opérateurs postaux autorisés.

Une vue des collectivités territoriales, des opérateurs postaux autorisés et des experts réunis pour la validation de l’étude sur le plan national d’adressage

Le Plan national d’adressage (PNA), il faut le dire, est un système, si toutefois l’étude est validée, qui permettra de compléter et de renforcer l’opération d’adressage menée il y a quelques années dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, a souligné le conseiller technique du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes (MDENP), Abdoulaye Kondé. Ce qui devrait déboucher, explique-t-il, sur un plan opérationnel de mise en œuvre couvrant dans un premier temps les treize chefs-lieux de région, dans un second temps les autres communes urbaines et enfin les communes rurales.

Houyem Ghrairi, l’une des expertes du cabinet Cglobal training and consulting services, cabinet en charge de l’étude du plan national d’adressage au Burkina Faso

L’importance de ce système d’adressage pour un pays comme le Burkina Faso qui fait face aux défis liés aux changements économiques, démographiques, politiques, technologies et culturels, est une nécessité absolue, a indiqué Abdoulaye Kondé. Car l’adresse reste un outil pertinent permettant à chaque citoyen d’être accessible et de bénéficier d’un ensemble de services de plus en plus larges. Et ces bénéfices sont, selon lui, indénombrables. Il s’agit entre autres, de l’appui aux services municipaux telles que la gestion de la voirie, la collecte des ordures ménagères, l’amélioration des services postaux de proximité et des performances de la fiscalité et également de l’imposition foncière et la réhabilitation des quartiers précaires.

A terme ce projet national permettra d’adresser plus de 2.035 000 portes dont plus de 1 074 000 en milieu urbain et plus de 644 000 en milieu rural sur une durée de dix ans, tout cela pour un budget estimatif de 902 312 dollars américains, a fait savoir, Abdoulaye Kondé.

Pour l’une des expertes du cabinet GTC (Global training and consulting services), cabinet en charge de l’étude, Houyem Ghrairi, cette étude menée en collaboration avec des experts nationaux notamment ceux du domaine postal, sera basée sur l’existant, c’est-à-dire, prendre en compte ce qui est déjà fait en la matière comme celle du Bénin et de la France afin de pouvoir définir un modèle type du Burkina Faso.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement numérique : Le directeur des opérations de la Banque mondiale touche du doigt le projet E-Burkina
TIC : Des ingénieurs se familiarisent au Cloud computing
Télévision nationale du Burkina : De nouveaux décors pour le studio JT et le studio production
Cloud computing : Cinq jours pour sensibiliser aux enjeux du Cloud et démystifier son utilisation au Burkina
Marché de la téléphonie mobile au Burkina : L’épidémie de coronavirus risque d’impacter les importations
Journée mondiale de la radio : « Rien ne peut battre la radio en matière de notoriété et de puissance, même pas les TIC »
Promotion de la paix : Les meilleures productions radiophoniques primées
Journée mondiale de la radio du 13 février 2020 : Message du ministre de la communication
Médias : Des journalistes lancent une initiative pour mieux traiter l’information parlementaire
Conseil supérieur de la communication : Des vœux pour affronter une année de défis
Education au numérique : Les élèves du Lycée Philippe-Zinda-Kaboré sensibilisés à une utilisation responsable des TIC
Twitter : Plus de 100 000 followers pour Lefaso.net
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés