Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

Accueil > Actualités > Opinions • LETTRE • jeudi 23 janvier 2020 à 23h00min
Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

Des factures d’eau salées qu’il n’arrive pas à comprendre ni expliquer. C’est l’objet de la lettre ouverte ci-après adressée par un usager de Gaoua, au Directeur général de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA).

Monsieur le DG, nous savons que le temps vous manque énormément et je ferai l’effort d’être le plus bref possible. J’ai la charge d’un logement, acquis par mon grand frère à la cité de Tonkar, construit à l’occasion du 11-Décembre à Gaoua.

Après avoir effectué les démarches pour avoir un branchement, je rencontre des difficultés avec votre direction basée à Gaoua pour le paiement des factures. En effet, le logement dont je fais cas était habité par un agent de sécurité dans le mois d’octobre.

Un mois après, il emménage dans un autre logement. La facture remise pour ce mois d’octobre s’élève à 62.634 FCFA pour ce dernier qui n’avait ni de famille encore moins un réfrigérateur. Dès réception de la facture, nous avons pris attache avec notre ancien locataire pour en savoir davantage. Il manifeste son étonnement face à cette facture aussi élevée.

Pour comprendre la situation, nous sommes allés à la rencontre de vos services. Vos agents affirment que c’est normal. Réfutant cette version, l’agent déclare par la suite que cela est probablement dû à une fuite d’eau. Il nous suggère de solliciter les services d’un plombier pour vérifier et réparer s’il y a fuite d’eau.

Fort heureusement pour nous, le plombier assure qu’il n’en est rien. Nous retournons à vos services avec cette information, mais hélas aucun changement, si ce n’est le paiement de la somme de 62.634 FCFA. C’est ainsi que nous avons décidé de rencontrer le premier responsable de l’ONEA à Gaoua. Le directeur reprend les mêmes thèses que ses agents et nous invite à payer la somme.

Ce mardi 21 janvier 2020, vos représentants mettent à exécution la menace d’enlever le compteur. Pour le mois suivant, une facture de 1300 FCFA nous est remise. La facture du mois d’avant, elle, s’élevait à 1980 FCFA. Depuis lors, nous ne comprenons plus rien. Y a-t-il un disfonctionnement au niveau de vos services ? Est-ce une erreur de la part de l’ONEA Gaoua ? Qu’est ce qui peut expliquer une telle facture ? A ces questions, nous n’avons aucune réponse. Payer une telle somme ne nous paraît pas juste et semble relever de l’escroquerie. Nous vous rappelons qu’au mois de juin 2019, nous avons payé une facture de 23000 FCFA alors que personne n’habitait. A l’époque, c’était la même incompréhension, mais nous avons dû payer sans aucune explication convaincante.

Monsieur le directeur général, si nous vous adressons cette lettre, c’est parce que nous n’avons pas d’autre choix, toutes nos voies de recours étant épuisées. Nous attendons de vous la prise en main du dossier afin qu’une solution soit trouvée.

Dalou Mathieu Da
71408239
dadaloumatthieu@yahoo.fr
L’agent de sécurité
55 28 4814

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 14:12, par Amara En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Pareil à Ouahigouya. Toujours les mêmes problèmes affectés au meme service. Wend na sondgo

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:28, par Ayiwah En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Pareil chez moi. Seulement un gardien et une facture de 59 000f en juillet dernier. Chez ma soeur, 3 personnes avec des factures allant à 200 milles, elle marche seulement. Je suis tout le temps dans des pénalités bien que je sois la plupart du temps à jour des paiements. je ne comprends plus rien non plus aux facturations de l’ONEA, Dieu seul sait ! Continuez seulement....!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:46, par La victime En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    A ouaga aussi cette pratique escrocatoire est très courante. Vivement une privatisation de cette merdique société de distribution d’eau courante.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:09, par Bila Soumaïla En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Idem pour moi aussi.le mois dernier ils ont amené une facture de 1200fcfa chez nous .Ce mois ils ont amené une facture de 8500fcfa alors qu’on est trois dans notre concession.Je ne comprend rien du tout.vraiment c’est de l’arnaque de la par des agents de l’ONEA.Vraiment il faut qu’ils diminue leur escroquerie

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 15:26, par Saw En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Je pensais être le seul. En fait L’onea est une structure sans concurrente donc elle fait ce qu’elle veut. Ma consommation familiale ne dépasse jamais. 25m3. Subitement ma facture correspondant à la consommation d’octobre 2019 est montée à 44 m3. Notons qu’il n’y à pas eu de cumule de mois. Contactée les agents de l’onea m’ont dit simplement qu’il y’a une fuite. J’ai fait vérifier par un plombier la journée et tard dans la nuit. Il parait que la nuit quand la pression est grande c’est le meilleur moment pour vérifier les présences de fuites. Résultats pas de fuite. De retour à l’onea. On m’a inviter à payer 2000 pour que les équipes de l’onea viennent vérifier le compteur. J’ai payé les 2000. Les techniciens de l’onea sont venus enlever mon compteur et placer un nouveau compteur. J’ai été invité à passer la semaine suivante pour les résultats. Le jour ou j’ai récupéré les résultats. La technicienne de l’onea m’a expliquée que mon compteur est défectueux. J’ai poussé un ouf de soulagement. Mais à ma grande surprise la bonne dame me dit que en fait mon compteur sous comptait. C’est à dire que le compteur diminuait ma consommation. J’ai faillit piquer un crise. J’ai dit à la dame de ne pas me prendre pour un con. Elle a récupérée les résultats et elle m’a simplement dit qu’elle ne peut rien faire pour moi. Elle m’a invitée à aller voir la directrice. Ce qui fut fait. J’ai exposé les faits à la directrice. Elle m’a simplement dit que elle fait confiance à leur laboratoire. Donc circulez il y’a rien à voir. Donc j’ai payé ma facture et la pénalité en plus vue le délais de la vérification du compteur. Ah j’oubliais ma facture correspondant à ma consommation de novembre est arrivée. Même facture salée. 35000. Donc je doits payer encore une facture bizzare. Plus haut j’avais expliqué que l’onea m’avait posé un nouveau compteur. C’était le 27 décembre 2019. Hier 22 janvier 2020 j’ai regardée mon compteur. Il affiche 17m3 en 26 jours de consommation. En résumé en octobre et novembre nous avons consommé 90m3. Et subitement en janvier on va consommer moins de 25 m3. Ce qui est notre consommation moyenne depuis des années. Jattend la facture correspondant a la consommation du mois de decembre. Mais je pense et je conclus que l’ancien compteur était défectueux. Pour terminer je dirais aux agents de l’onea que leur laboratoire est un laboratoire interne. Donc ils sont juges et partie. L’idéal voudrait que la vérification du compteur soit fait par un laboratoire indépendant. Actuellement vous avez pas de concurrent. Mais c’est ce que la Brakina faisait. Voilà Libs qui est là maintenant. On nous fait des promo à gogo. Nous on boit Libs point barre.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 19:30, par Yelvla En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

      J’ai connu les mêmes problèmes en début 2019, ce qui a abouti à un changement de compteur, sans baisse de la consommation. Celle-ci a encore connu une nouvelle hausse sur la dernière facture reçue en début janvier 2020. De nouveau j’attends un changement de compteur. De ce que j’appris l’année dernière, il manque de nouveaux compteurs, donc ce sont des compteurs reformatés qui sont placés en pareille circonstance, et le problème continue.

      Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 16:15, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    - Dalou, il se pourrait qu’un mauvais grain syphonne votre eau comme la cour n’est pas habitée puisque tu dis que le locataire a quitté. Quelqu’un de malhonnête vole certainement l’eau dans votre robinet et vous supportez les coûts. Enquêtez dans le voisinage pour voir. J’ai eu ce même problème à Ouaga, quartier Dassasgho où j’ai déjà payé successivement deux factures d’un peu plus de 200.000 FCFA par mois. J’ai vérifié les fuites, rien et je n’ai pas de piscine non plus, j’aivérifié à l’ONEA 1.200 et ZAD, rien aussi. Je me suis résolu à monter le guet avec une mâchette en main, et j’ai surpris mon voleur vers 2h du matin avec une petite citerne derrière le mur (Robinet très proche du mur) qu’il enjambait et fixait un raccort, ouvrait l’eau et revenait fermer quand sa petite citerne débordait. Je l’ai pris en flagrant délit et très surpris et au bord de la crise, il me suppliait. Mais ton Kôrô Yamyélé que je suis n’est pas méchant et donc je ne l’ai pas hâché. Je l’ai juste effrayé et j’ai confisqué sa citerne jusqu’à ce qu’il me rembourse mon argent et je lui ai remis son bien. Tient-toi bien, il m’a dit qu’il avait un chantier en construction et qu’il volait mon eau pour celá. Il a eu l’idée selon lui un jour quand il passait devant ma porte dont le portail était ouvert et il a vu le robinet, ce qui lui a donné des idées. Inutile de te préciser que je l’ai bien moralisé en lui disant comment dormira-t-il en paix dans cette maison si je n’avais pas mis la main sur lui ? Je lui ai dit qu’on est désormais quitte.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 17:02, par TOUS DES VOLEURS En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    MÊME CHOSE A OUAGADOUGOU ET PARTOUT AILLEURS !!!
    POUR AVOIR UN NOUVEAU BRANCHEMENT IL FAUT PATIENTER AU MOINS 1 AN !!!
    ET PUIS D année EN ANNÉE LE DÉBIT DE L EAU NE FAIT QUE BAISSER !!!
    EST CE L EAU QUI MANQUE AU BF ? EST CE LES COMPTEURS QUE LA CHINE OU DUBAÏ NE PEUT PLUS FABRIQUER ? EST CE DE LA MAUVAISE GESTION NOTOIRE ? L ONEA EST IL DEVENU UN SERVICE D ESCROQUERIE ?
    GROSSO MODO TOUS LES SERVICES SENSÉS ÊTRE PUBLICS SONT ENTRAIN DE PERDRE DE LEUR SUPERBE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 18:51, par citoyen LAMBDA En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Félicitations ,Mr DALOU DA pour avoir eu le courage de mettre le pied dans le plat . Sincèrement que ce soit à GAOUA ,OUAGADOUGOU ,BOBO ,bref sur l’ensemble du territoire national ,il y a beaucoup de bizarreries dans les factures de l’ONEA . Toujours des factures trop élevées ,inexplicables par rapport au nombre de personnes visant dans la maison qui n’a ni jardin à arroser ,encore moins de voiture à laver, toutes choses qui auraient pu justifier ces factures élevées .
    Et le plus énervent ,c’est que les agents de l’ONEA n’arrivent jamais à vous expliquer en langage simple le pourquoi des choses .
    Parfois on se demande, avec quel niveau les agents de l’ONEA sont recrutés ?
    Que ce soit les releveurs des compteurs, les agents de guichets ,honnêtement ,on est en droit souvent de douter si certains ont même le CEPE .
    Et quand vous insistez pour qu’on vous explique des écarts abyssales entre deux factures, soit on vous sort une histoire adabrancantesque d’informatique à vous donner des maux tête ,soit on vous dit qu’il y a fuite d’eau certainement dans votre maison point barre . Et soit vous payez ,soit on vient couper allez circulez ,y a rien à voir .
    Franchement, Mr le Directeur général, vous pouvez être sûr à 100% que de très nombreux clients de l’ONEA partagent l’avis de Mr DA .
    Mais comme ici ,sous nos tropiques, le client des sociétés d’Etat comme l’ONEA ,la SONABEL ,l’Onatel etc. est toujours en position de faiblesse ,quelque soit sa raison ,je ne serai pas étonné que la préoccupation de Mr DA soit traitée avec mépris et désinvolture .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 20:10, par Omar oued En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    je vous invite à chercher une table d échange citoyenne à la résolution du blême avec le DG..Ayez toujours la langue de la femme << j’écoute et je suive << ET ne se contentez vous pas des agents car leurs comme ça .. !!La table d’échange d’entente ,de la rancune refoulée , de la paix est le vrai champ du nègre burkinabè !!!! DG DG DG ¨<< LA CROYANCE que rien ne peut change provienne soit une mauvaise vue ou une mauvaise foie << merci !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 07:34, par chapité En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Félicitations pour votre interpellation ; à cela il convient de relever la date limite de paiement des factures, le 23 ou le 25 du mois comme si tout le monde touchait avant cette date et gare à vous si vous venez après le 1er : pénalités=2 000F point barre. Mieux les agents releveurs viennent quand ils veulent. SONABEL ou ONATEL fixent les dates limites au dernier jour du mois, faites de même.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 07:48, par Aboubakar En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Bonjour Chers Amis, l’ONEA vend de l’eau et de l’air, donc quand il y a une coupure d’eau et vous laissez les robinets ouverts, votre compteur tourne. Normalement l’ONEA doit installer des ventouses sur le réseau pour évacuer cet air mais l’ONEA ne le fait pas. C’est de l’arnaque et de la mauvaise foi.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:01, par Manu Koama En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    J’ai vécu la même situation à Dori. Pour une maison inhabitée pendant plus d’une annéeon me fait savoir que j’ai une dette de 600.000 FCFA et pourtant j’ai pris le soin de régler mes arriérés avant de demander la résiliation de mon contrat d’abonnement. Ça frôle du vol ces pratiques de l’ONEA.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:07, par Le démocrate En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    J’ai connu le même problème et j’ai fais une demande de vérification de l’État de fonctionnement du compteur. Résultat l’ONEA après vérification a déclaré le compteur défectueux. L’ONEA a changé ledit compteur et m’a fait payer en se référant aux factures habituelles.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 09:56, par Desire Camille En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    C’est bien de dénoncer ces pratiques qui malheureusement perdurent tout simplement parce que c’est l’état qui est l’escroc. Sauf erreur/ignorance de ma part, (mea culpa si je dis faux), l’ONEA est étatique. C’est pareil pour les taxes routières des engins à 2 roues « A partir de 125CC ». J’ai personnellement attiré l’attention des superviseurs de ces taxes à Bobo Dsso (Service du Trésor en cohabitation avec la Section des Recherches de la Gendarmerie, côté Ouest de CHU Souro SANOU) en leur démontrant que la cylindrée était différente de la marque. Mais j’ai senti leur farouche volonté à faire payer les engins dont la marque fait ressortir le chiffre « 125 ». Je comprends qu’ils ont des ristournes à engranger mais cela est indu et très malhonnête.
    Que peut-on contre ceux qui agissent sous le sceau de l’état si puissant ? Il faut encaisser jusqu’au jour où………

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:10, par Kady Alice En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    ONEA, Karissa. Je reçois une facture qui me donne le tournis, je fais vérifier par le plombier qu’aucune fuite n’est responsable. Je me rends à l’ONEA 1200 logements presque toutes les semaines jet ce depuis le 07 octobre 2019 pour une facture de 109.000 F, (soit-disant consommation de 4 personnes) et c’est le 10 janvier 2020 que la directrice nous informe que la seule chose qui est réalisable c’est de payer la facture en tranche jusqu’à épuisement de la somme. Je précise que les autres factures en attente de paiement sont de 44.000 F, 19.000 F et 7.000 F. Toutes les demandes de l’ONEA ont été exécutées (notamment le r2glement étalonnage,rehaussement de compteur etc). mille KARISSA ONEA.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:13, par Traore En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Franchement c’est inadmissible. J’ai un frère qui a subit le même traumatisme une facture de plus de 500.000 f cfa une maison villa . Pas plus de 5 personnes dedans. Ahba on douche des éléphants dedans dedans oubien ??? Il y’a ni piscine ni jardin maison ordinaire . Il a même fais examiner son compteur par les agents de l ONEA . Si vous voulez des preuves ont peut vous en fournir. 70495079 ou 78212362. NB : au jours d’aujourd’hui il paie par tranche je trouve que c’est pas normal

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 11:44, par Koumba En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    La même réponse semble être servie à tous ceux qui se plaignent de la surfacturation : « possibilité d’une fuite d’eau dans la cour et qu’il faut faire vérifier par un plombier ». C’est la réponse copier-coller des ’’techniciens’’ de l’ONEA. J’en ai été victime (ONEA ZAD). De moins de 5000CFA de consommation depuis des années à des factures qui vont jusqu’à 48000CFA régulièrement. Toutes mes démarches furent infructueuses. Aucune réponse satisfaisante. Je paye seulement. On va faire comment ? DG, la préoccupation de M. Dalou Mathieu Da est aussi la nôtre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 14:13, par Adama Karba En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Bonjour, je pense que la ligue des consommateurs doit se saisir de ce problème et poser une plainte contre l’ONEA pour escroquerie. Je dis ça parce qu’il n’y a aucune goutte qui sort de mon robinet pendant plus de cinq jours dans le mois, je vais même négocier de l’eau de forage chez des sœurs religieuses et je me douche à la bouilloire et quand la facture tombe c’est 30 000 ou 40 000. Je vous signale qu’il n’y a aucune fuite chez moi.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:08, par Adama Karba En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Bonjour, je pense que la ligue des consommateurs doit se saisir de ce problème et poser une plainte contre l’ONEA pour escroquerie. Je dis ça parce qu’il n’y a aucune goutte qui sort de mon robinet pendant plus de cinq jours dans le mois, je vais même négocier de l’eau de forage chez des sœurs religieuses et je me douche à la bouilloire et quand la facture tombe c’est 30 000 ou 40 000. Je vous signale qu’il n’y a aucune fuite chez moi.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:33, par warzat En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Mes chers frères victimes résignées de l’ONEA, ne vous en faites pas. Toute chose a une fin et la fin des vols déguisés en surfacturation pour des 13 ème mois et autres indemnités injustement perçues tirent vers leurs fins. Ceux qui soutiennent financièrement l’ONEA en ont conscience.Des effectifs pléthoriques, improductifs et budgétivores. Toujours les mêmes peineries d’eau qui est un fluide comme l’air. Cette année encore, les périphéries de Ouaga, Koudougou,des communes comme Gourcy, Gaoua.... connaitront ces peineries.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:18, par contribution En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    je pense qu’il faut également vérifier s’il n’ ya pas un cumul de facturation de la consommation de plusieurs mois ; car il peut arriver que les agents releveurs ne passent pas a temps ou n’ont pu relever l’index de la consommation mensuelle. Dans ce cas le cumul peut vous envoyer dans une catégorie (palier) de facturation élevée..

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:57, par Il y a une fin à tout En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Il vient ce jour ou l’ONEA n’aura qu’une poignée de clients. Pour l’instant c’est le monopole. Je paierai ma facture de 100.000 francs que vous m’avez délivré. Mais je ne vous benirez jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 16:52, par Levieux En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    La nationale de l’eau est inexcusable et nous aussi car on oublie vite de refermer les robinets dès qu’ont constate une coupure d’eau et résultat les compteurs tournent et nous distribuent l’air au lieu de l’eau, faite une expérience la prochaine fois que vous constaterez une coupure d’eau chez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 10:41, par Made En réponse à : Facturation de l’eau : Lettre ouverte d’un Gaoualais au DG de l’ONEA

    Vous avez de l’eau et vous plaigner des factures ? Ca fait 2 mois que j’attends mon eau après souscription.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cohésion sociale : « Si nous retournons à nos racines, à nous valeurs, nous pourrons déterrer ce joyau », pense Ayouba Porgo
Mise à disposition de policiers pour affectation dans les ambassades : Les multiples enjeux d’une décision
Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso : De la nécessité de prendre en compte le genre
Réduction de la durée de formation dans les ENEP : « Un gravissime retour en arrière », selon Adama de Poum Ouédraogo, formateur à l’ENEP de Ouahigouya
Terrorisme en Afrique : Le G5 Sahel entre défi sécuritaire et jeu d’intérêts
La nouvelle devise de « sages » du Burkina : la repentance ou la mort !
Lutte contre le terrorisme : L’appel des Burkinabè du Grand Ouest et du Centre de la France
Sommet de Pau : Ablassé Ouédraogo livre une « analyse froide » sur les conclusions
Quel rôle pour les intellectuels africains : Le cas du Gabon ?
Vision pour le Gabon d’aujourd’hui et de demain
Réconciliation nationale au Burkina : Quel est le prix à payer pour y parvenir ?
Lutte contre le terrorisme au Mali et au Burkina : Deux approches, un même ennemi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés