Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 21 janvier 2020 à 14h00min
Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500  cartes nationales d’identité  burkinabè au profit des populations

Le conseil municipal de Fada N’Gourma, avec à sa tête le maire Jean Claude Louari, a procédé, ce mardi 21 janvier 2020, au lancement d’une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations.

Avec la collaboration du Programme régional USAID et l’Office national d’identification (ONI), la commune de Fada N’Gourma a procédé au lancement d’une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations de la ville, ce mardi 21 janvier 2020. Une opération qui va durer pendant 10 jours (du 21 au 30 janvier 2020). Selon la commune, cette campagne va concerner toutes les personnes qui ne disposent pas encore de carte nationale d’identité burkinabè (CNIB).

Elle s’adresse aussi aux personnes dont l’ancienne CNIB expirera cette année(2020) et aux déplacés internes. Et pour cela, une invite a été faite aux populations concernées, de se munir d’un acte de naissance ou d’un jugement supplétif d’acte de naissance tenant lieu. Pour le cas des élèves, ils sont priés de rester dans les établissements car une autre campagne d’un mois à leur profit a débuté il y a quelques jours.

Accompagné du Directeur général de l’Office national d’Identification (ONI), Aristide Béré et de ses collaborateurs, le maire Jean Claude Louari a procédé au lancement sur tous les trois sites identifiés pour la campagne, qui refusaient déjà du monde. Il s’agit de la cour de l’école Bapouguini au secteur 1, du site aménagé non loin de la société cotonnière au secteur 2 et du centre d’écoute des jeunes au secteur 3.
Pour l’édile de la commune de Fada N’Gourma, cette campagne est due, en partie, au contexte sécuritaire du pays et de la région de l’Est en particulier.

Plusieurs personnes déplacées internes ne possèdent pas d’actes d’état civil, plus précisément les CNIB. Et pour des besoins de sécurité, il est nécessaire que chaque personne soit identifiable. C’est l’une des raisons pour lesquelles, avec son partenaire, la commune a lancé la campagne gratuite d’établissement des CNIB.

Aristide Béré, Directeur Général de l’Office national d’identification, a salué et loué l’initiative de la commune de Fada N’Gourma. Selon lui, le maire et son conseil municipal ne sont du reste pas à leurs premiers gestes au profit de leurs concitoyens. Il était donc de son devoir d’effectuer le déplacement sur Fada afin de soutenir cette œuvre utile. Car, dit-il, un document d’identité est avant tout un document qui permet à tout citoyen d’exercer ses droits civils en lui permettant, d’aller et venir sur l’intégralité du territoire, surtout dans un contexte d’insécurité.

Djietin Alphonsine, bénéficiaire et résidente au secteur 1, a manifesté sa joie d’avoir pu faire son inscription pour l’opération. Elle se dit rassurée maintenant que même en cas de problème, avec sa carte d’identité, qu’elle aura bientôt, l’on saura qui est elle, d’où elle vient et un secours pourra lui être apporté à tout moment.

Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’Impôt unique sur les traitements et salaires, IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse
Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel
Epidémie de poliomyélite au Burkina : Un plan de riposte pour interrompre la transmission du virus
Cadre sectoriel de dialogue Education et formation : Des taux de réalisation en hausse
Violences sexuelles : Le Burkina se dote d’un nouveau projet pour le respect des droits des adolescents
Affaire de recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès reporté au 7 avril 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés