Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

EDUCO : Trois régions bénéficient d’équipements bureautiques et de registres pour les services d’état civil

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 20 janvier 2020 à 18h50min
EDUCO : Trois régions bénéficient d’équipements bureautiques et de registres pour les  services d’état civil

L’ONG EDUCO (Fundacion y cooperacion) a remis des équipements bureautiques et des registres aux services d’état civil des centres principaux et secondaires des régions du Centre-Nord, Nord et du Sahel. La remise officielle de ses équipements bureautiques et registres s’est tenue, ce lundi 20 janvier 2020 à Ouagadougou, en présence du représentant du président du conseil de l’Association des municipalités du Burkina (AMBF), Louis Bazimo.

Contribuer à la maîtrise des dynamiques démographiques dans les régions du Centre-Nord, Nord et du Sahel au Burkina Faso, c’est le combat dans lequel se sont engagés l’ONG EDUCO et ses partenaires avec le soutien de l’Union européenne à travers le projet ‘’PRODEC’’. Un projet dont l’un des objectifs est d’améliorer l’offre et stimuler la demande en matière d’état civil dans ces centres. C’est donc dans ce contexte qu’elle (l’ONG EDUCO), a remis au total 60 équipements bureautiques composés essentiellement de 45 ordinateurs et d’imprimantes, 25 kits mobiliers de bureau et également de 250 registres d’une valeur de 28 250 100 FCFA aux services d’état civil des centres principaux et secondaires des régions du Centre-Nord, Nord et du Sahel.

Une occasion pour le directeur national d’EDUCO, Edouard J. Ndeye, qui a pris la parole d’indiquer dans quel contexte intervient ce don d’équipements. Selon lui, face aux défis de la problématique des faits d’état civil auxquels viennent s’ajouter le mouvement des populations dans le contexte d’insécurité avec le grand nombre de déplacés internes, ces équipements auront pour but de renforcer les communes dans leurs capacités à avoir une offre d’état civil assez performante.

Pour le représentant du président de l’AMBF, président du conseil municipal de Réo, Louis Bazimo, la réception de ces équipements bureautiques et des registres au profit des communes concernées revêt une grande importance. Car ils permettent d’enlever une grosse épine de leurs pieds du fait qu’ils aideront à mieux encadrer les services d’état civil des différentes communes concernées, a-t-il fait savoir.

Quant au représentant du partenaire (UE), Christophe Casas, son souhait, c’est de voir effectivement ce matériel servir à l’amélioration de la rédaction des actes de naissance, de mariage, de décès mais aussi accompagner la régularisation des actes civils ainsi que des jugements déclaratifs et supplétifs. Ce qui contribuera à terme d’avoir un identifiant unique de la population, tout en permettant à tous les citoyens burkinabè d’être bien enregistrés et de faciliter toutes les démarches administratives auxquelles, ils seront confrontés, précise-t-il.

Toutefois, il faut rappeler que le PRODEC (projet de renforcement du droit à la promotion sociale et à l’état civil des populations du Centre-Nord, Nord et du Sahel) a été mis en œuvre pour 36 mois (2019-2021) notamment dans 10 districts sanitaires, 56 communes et 312 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) dans les régions du Centre-Nord, Nord et du Sahel.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drame de Yirgou : « Si vous prenez une piste dans la brousse, vous préférez croiser un lion qu’un humain », révèle le maire de Barsalgho au sujet de la psychose qui prévaut dans la localité
Incendie au marché de Nioko II : Les commerçants déplorent le retard accusé par les sapeurs-pompiers
Association Kouloum-Rassande (Bien vieillir) : un centre consacré au bien-être des personnes âgées
Ministère de l’Agriculture : Le projet ProValAB octroie du matériel agricole à six coopératives de la commune de Sabou
Art oratoire : Une compétition entre associations estudiantines lancée à Ouagadougou
Croix-Rouge : Plus de 490 millions pour soulager les populations vulnérables de la province du Boulkiemdé
Ouagadougou : Le marché de Nioko II ravagé par un incendie
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
Education : Le Conseil régional du centre offre 1200 tables-bancs à la commune de Ouagadougou
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés