Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Super coupe d’Afrique des Clubs : Le Zamalek refuse de jouer au Qatar

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 20 janvier 2020 à 14h30min
Super coupe d’Afrique des Clubs : Le Zamalek refuse de jouer  au Qatar

Vainqueur de la coupe de la Confédération, le Zamalek d’Égypte ne souhaite pas disputer la Super coupe d’Afrique contre l’Espérance sportive de Tunis à Doha, au Qatar, le 14 février2020.

Voici une déclaration qui donnera encore du grain à moudre sur la présidence de Hamad Hamad, président de la Confédération africaine de football CAF. En décidant de faire jouer pour la 2e fois la Super coupe d’Afrique au Qatar, le responsable de la faîtière du football africain aurait dû entrevoir la réaction du club égyptien. Au regard des relations diplomatiques tendues entre l’Egypte et le Qatar, la partie égyptienne avait exprimé son refus de faire le déplacement de Doha.

Dans un communiqué publié jeudi 16 janvier 2020, le président du Zamalek, Mortada Mansour, ne lâche effectivement rien. En effet, le patron du club du Caire a réaffirmé que son club ne disputera pas la Super coupe d’Afrique programmée le 14 février prochain à Doha contre l’Espérance de Tunis par la CAF. « Le Qatar incite au meurtre de nos policiers et militaires. On ne jouera pas sur la terre de la trahison. Il y a des menaces claires de responsables qataris de tuer nos joueurs », peut-on lire dans ledit communiqué.

Il a aussi démenti catégoriquement la rumeur selon laquelle le Comité directeur du Zamalek a décidé de disputer le match au Qatar et a déclaré : « Celui qui a sorti cette rumeur est un menteur et un manipulateur et la décision du Comité directeur est inchangée. Nous ne jouerons pas sur la terre des traîtres qui tuent nos enfants, les héros de la police et des forces armées ».

Cependant, le président Mortada Mansour a rappelé que le dernier mot reviendrait à l’Etat égyptien. Et que le club s’y plierait, quelle que soit la décision prise.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fasofoot : Les clubs frondeurs écopent d’une amende de 200 000 F CFA chacun
Tournoi de l’Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs de L’Observateur Paalga : « Seleçao » remporte la quatrième édition
Judo : Sadidiouma Traoré ouvre un centre pour former de futurs champions
Faso foot : Accord trouvé entre la FBF et les clubs frondeurs
Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !
Présidence du Comité national olympique et des sports (CNOSB) : Jean Yaméogo reconduit à l’unanimité
Fasofoot : Rahimo FC boycotte le début du championnat, Vitesse FC fait un mauvais départ (3-2)
Fasofoot : La première journée va se jouer à huis clos
Transfert de Bertrand Traoré : Accord trouvé entre Lyon et Aston Villa
Athlétisme : Hugues Fabrice Zango sacré champion de France 2020 en triple saut
Mercato : Lyon refuse une offre de 11 milliards FCFA pour Bertrand Traoré
Football : Le Stade Félix Houphouet Boigny suspendu par la CAF
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés