Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • dimanche 19 janvier 2020 à 21h50min
Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent  d’investisseurs  burkinabè

Ils étaient nombreux, ceux qui pensaient devenir riches en 2020. Du moins, ils espéraient avoir une source de revenus pour améliorer leurs conditions de vie. Comme par magie, la société « Dipgoldinvestment » est apparue. Elle proposait des investissements à partir de 10 000 F CFA plafonnés à un million. Au bout de dix jours, l’investisseur se retrouve avec 100% de bénéfices. Ainsi, des groupes sont créés, de 1 à 5. Seulement, depuis un moment, la plateforme est grippée. Ils sont nombreux ces investisseurs qui cherchent en vain, leur mise de départ.

Dernier rempart contre la misère

Dipgold (www.dipgoldinvestment.com) est une plateforme commerciale et financière. Selon ses concepteurs, elle a pour vocation de permettre à des millions de Burkinabè de rester au-dessus des eaux financièrement. Elle vise donc à fournir une aide financière aux participants pour générer des capitaux pour leurs entreprises, les besoins éducatifs, l’aide aux familles, l’aide à la santé, les moyens de subsistance, le parrainage commercial, etc. Evidemment, toute aide est la bienvenue, surtout en ces temps de vaches maigres.

Cette société au départ était donc vue comme le dernier rempart contre la misère, la pauvreté. Certains Burkinabè se voyaient déjà millionnaires en 2020. Pour cause, le système est alléchant. C’est Bentogoma qui nous l’explique : « Au départ, il était dit qu’en investissant 10 000 F par exemple, au bout de 10 jours, on reçoit 20 000 F, soit le double. Nous étions en novembre. Je me suis inscrit sur le site. Un jour après, on m’a jumelé avec une personne et je lui ai payé son argent. Dix jours plus tard, on m’a jumelé avec quelqu’un d’autre qui m’a payé avec mes intérêts. J’ai investi et cela a marché. ».

Quelques jours après, le système est grippé

Cet essai, ils sont nombreux à l’avoir fait. Pour mieux comprendre le système, en début décembre, nous décidons de faire un investissement test. Au bout effectivement de l’échéance, le business marche bien. Sauf qu’en réalité, nous étions déjà au début de la création du dipgold 3. Ce qui veut dire qu’il y avait déjà le 1 et le 2. Tous les deux étaient déjà bloqués. Ceux qui avaient investi donc en dernière position ont perdu leur mise. La série ne s’arrête pas là. Le 4 et le 5 suivront. Quelques jours aussi après, le système est totalement grippé.

« C’est de l’escroquerie simplement »

Tout comme nous, ils sont des milliers de Burkinabè à voir leur argent englouti par le système. Les pertes se chiffrent à des millions. « Les investissements allaient de 10 000 à 1000 000 F CFA », explique un investisseur. Il poursuit : « Chaque système contient au moins 10 000 investisseurs. Le 5 a battu le record avec 14 000 membres. » En réalité, explique un fin connaisseur qui a souhaité gardé l’anonymat, « c’est de l’escroquerie simplement. Ce système n’est pas nouveau. C’est ce qu’on avait appelé le le ponzi ».

Il est convaincu que c’est un montage financier frauduleux. Pour lui, les investisseurs sont rémunérés par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Si cela ne suffit pas, le système s’écroule. Ce système tient son nom de Charles Ponzi. Il est devenu millionnaire en six mois après avoir mis en place une opération fondée sur ce principe à Boston dans les années 1920.

« Je me suis fait avoir »

A ce stade, certains investisseurs sont convaincus qu’ils ont été victimes d’une escroquerie. Nous cherchons donc à joindre les responsables du système. Nos tentatives restent vaines. Nous leur enverrons un mail sans réponse jusqu’à la publication de cet article. Mais, nous réussissons à intégrer un groupe WhatsApp où l’on parle de « dipgold ». Ce serait un certains « Kwamé ».

Interpellé sûrement par les plaintes de certains, un écrit dont on ignore la provenance lui est attribué. Le nommé Kwamé indique qu’il est un programmeur informatique formé dans l’une des meilleures écoles des États-Unis. Lui, il n’a créé cette plateforme que pour aider les Burkinabè à devenir riches. « C’est faux », rétorque Sidi, un investisseur qui a perdu 280 000 F CFA. « Je me suis simplement fait avoir. Il nous a doublés. En réalité, je suis sûr que lors des jumelages, il investit lui-même et se fait payer en première position, » vocifère-t-il.

« C’est un jeu. On a joué, on a perdu. La vie continue »

Les investisseurs se demandent comment ils pourront rentrer en possession de leur argent. « Je veux juste retirer ma mise. Je veux juste mes 50 000 F », soupire Nopoko, étudiante en médecine. Moussa, étudiant en 3e année de Philosophie, lui, temporise : « C’est un jeu. On a joué, on a perdu. La vie continue ». Yves, étudiant en fin de cycle en Droit, enfonce le clou : « Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude ».

Néanmoins, il faut relativiser cette affaire. Ils sont nombreux ceux aussi qui ont gagné de l’argent avec le système. Noël par exemple a confié avoir obtenu 3 millions de FCFA. Ce qui lui a permis de réaliser des projets. Mais avant tout, cette affaire de dipgold mérite une attention des autorités. Le système peut être un moyen aussi de blanchiment d’argent. Le comble, une autre plateforme reposant sur le même système a été créée. Il s’agit de Progressmoni. Là-bas, la mise de base est de 200 000 F CFA.

En attendant, ils sont nombreux ces étudiants, militaires, fonctionnaires, journalistes, comédiens qui sont riches mais virtuellement…

NB : Les noms utilisés dans cet article sont des inventions pour protéger l’identité des uns et des autres. Toute ressemblance n’est que pure coïncidence.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 janvier à 05:24, par un passant En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Si c’est trop beau pour etre vrai, ce n’est probablement pas vrai. Imaginez un peu : un retour sur investissment de 100% sur 10 jours ! Et personne n’a fleure l’arnaque ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 06:27, par Sidpassata-Veritas En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    - L’argent ne se gagne jamais facilement sans risque ; à moins d’un coup de chance qui, par nature est rare, non prévisible et non programmable.
    - En dehors du véritable coup de chance qui est sans risque, tous les autres gains d’argent ne peuvent être que le fruit d’un travail, au mieux honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 07:49, par Bao-yam En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    La question est de savoir comment un système qui est manifestement une escroquerie a pu prospérer ainsi sans aucune réaction de la part de l’autorité publique. Ceci rappelle QNET. C’est un devoir de l’autorité publique de protéger les gens y compris contre leur propre ignorance.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 07:49, par Nabayouga En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    La misère et surtout l’appât du gain conduisent a des imprudences. Aucun investissement ne peut rapporter ce qui est prevu. Et celui qui vous dit le contraire est un menteur. En realite ceux qui n’ont pas perdu l’ont été du fait des derniers adhérents. C’est ce qui s’appelle un système pyramidal, connu de presque tous, sauf ceux qui croient qu’ils peuvent devenir riches très rapidement. Rappelez vous le système Mardhoff aux EU, ce dernier avait mis en place un système semblable et il est en prison pour plus 100 ans. Burkinabè, réveillez vous !. La misere et l’appât du gain facile ne doivent pas altérer votre bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 08:48, par Burkinbe integre En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Chers tous, la solution de facilité mène les gens à tout.... Maintenant vous n avez que vos yeux pour pleurer...........

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 09:12, par Zoum En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    C’est même très bien !!!les gens aiment des raccourcis ,ils pensent qu’en l’on parle d’investissement c’est ainsi ???Des étudiants qui n’ont aucune capacité de réflexion et d’invention ne peuvent qu’emprunter ces genres de voix

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 09:50, par Made En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Si vous etes des partisants du moindre effort, vous n’aurait que vos yeux pour pleurez. Les étudiants qui se sont faits avoir, à votre place je laisse l’Université à ceux qui ont deja un mininum dans la tete. Quand on éduque et instruit quelqu’un, c’est pour que cela lui serve dans la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 10:33, par Doul En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    La naissance d’un Madof au Burkina. Tous les investisseurs savaient que c’était un faux système mais ils espéraient ne pas faire partir des victimes et c’est cela qui nourrit la finance.
    Vous le savez bien que dipgold n’est pas une institution financière ni une ONG pour les aides financières.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 10:36, par le pays va mieux En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Qu’est ce que les dirigeants disent de ces escroqueries qui se font au vu et au su de tout le monde. Je me rappelle dans les années 2009 à 2010 un certain OUYA Jean Pierre avec son produit dénommé AGROINTER. Il présentait son produit à la télévision burkinabé par l’entremise de l’émission ECOFINANCE de Amina BILA/BAMBARA. A chaque émission, il faisait la promotion de AGROINTER. Nous étions très nombreux à croire son sérieux. Erreur, pure escroquerie organisée par le truchement de notre télévision nationale. Une plainte avait été posée à la gendarmerie économique à Ouagadougou mais depuis là silence radio. Le fameux Jean Pierre qui vociférait pendant les émissions a disparu.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 10:57, par El_monstro En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Quand je lis cet article je réalise qu’il nous reste un chemin long avant d’éradiquer l’ignorance. En 2020 et en pleine capitale, des individus pensent qu’il y a des investissements rentables à 100 voir 200% de sa mise de départ et en 10 jours. C’est juste un système pyramidale où tout au plus les premiers coptés ont de la chance… puisque dans le temps, le système s’écroulera…

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 13:14, par Oeil En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Le gain facile a toujours eu des conséquences négatives. À quand les uns et les autres vont admettre que seul le travail bien rendu peut être source de la richesse. Le comble est qu’à chaque fois dans ces genres de duperie la plus part des victimes ce sont les étudiants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 13:18, par Hummm En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Il fallait s’y attendre après la fermeture des sociétés de trading qui avaient au moins l’avantage de présenter la base de rémunération des investisseurs et d’avoir une présence physique.
    Il faut absolument voir comment les rendre légales et officielles pour protéger beaucoup de Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 14:23, par DRABO En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    ce qui est sûr, si tout le monde était comme moi, on allait s’en passer de message.Peut-être que vous ne connaissiez pas les réalités du pays, de nos jours même pour être un manœuvre Sur un chantier, on en trouve point, les banques refuse de nous octroyer des prêts, et si elles veulent le faire il faut qu’on leurs donne les biens de nos ancêtres comme cage !!Je comprends pas Faso.net ,c’est bien de critiquer .proposez des solutions,c’est le désespoir qui nous conduit vers Dipgold, tous ceux qui ont investi, étaient conscients que c’était de l’arnaque, mais ds un pays où le chômage est monnaie courante, c’est qui ne risque rien n’a rien !!vous parlez de Dipgold, Ya pmub et 1xbet, les gens jouent souvent plus de 20000f et ils ne gagnent pas !! Voici qu’ils ont créé une psychose chez les gens, et ils pensent foiré le plan des gens !!il ont menti, je préfère Dipgold même si c’est de l’arnaque, ça me donne de l’espoir plus que la politique de mon pays et ses institutions !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 14:24, par tournesol En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Bonjour, qu’en est-il des sociétés nationales des jeux qui ruinent les populations de façon officielle ? La française des jeux ou la lonab savent toutes que mettre une villa de 20 millions en gage et vendre pour 100 millions de ticket aux SDF et aux nonlotissards est une escroquerie oui ou non ? Tout le monde rêve d’une vie meilleure à moindre frais et ce rêve devient en lui-même source de fortune pour les états, pourquoi pas le privé ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 14:53, par Passakziri En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Je dis tant pis pour ceux qui ont les nez assez percés pour se faire berner aussi bêtement et qui croient qu ils sont des traders alors qu’ils sont juste au bout de la chaîne d un réseau d escros qui agissent par l effet boule de neige. Pour une fois n accusez pas l autorité car c est pas pour rien qu elle a bloqué des devises , ce qui fait jaser nos soit-disant traders. Vous n avez rien vu encore.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 15:00, par Manuel En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Bonjour
    Merci à l’internaute Zoom.
    Bien fait pour des gens qui veulent s’enrichir aussi facilement.
    Laissez les autorités tranquilles car si au lieu de travailler vous voulez devenir escroc ou voleur il faut arrêter d’accuser ceux qui nous gouvernent
    La preuve est que ceux qui ont été roulés ne représentent qu’une minorité dans ce pays.
    Et puis le président Rock a beaucoup de soucis en ces temps difficiles que de s’occuper de paresseux et de tricheurs.
    Allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 17:12, par SALOUKA En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    les gens ont bien la mémoire trop courte. JOKER 2000, AFRICA TONTINE, FADEFSO, ... La liste ne s’arrête pas à ces trois structures qui ont fait rêver de nombreux Burkinabè. même si au départ c’est de bonne foi que l’opération est lancée, il se trouve en réalité que sa pérennisation relève de l’utopie.

    L’arnaque, la vraie, c’est ce que font les sociétés de téléphonie mobile avec leurs différents jeux. Ce sont en réalité les participants aux différents jeux qui payent les cadeaux distribués aux gagnants, l’organisation matérielle du jeu et les huissiers. Un SMS coûte normalement 10 F CFA ; quand on organise un jeu, son coût varie alors de 100 F CFA à 500 F CFA. Faites le calcul pour un million de SMS.

    Apprenons donc à réfléchir avant d’agir !

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 20:15, par Truth Hurts En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Alerte ! Alerte ! Il y a une autre escroquerie sur le net qui attire les gens comme des mouches actuellement. C’est Rotating donations ou dons rotatifs qui n’est rien d’autre que la grande sœur de dipgold. C’est du ponzi. Ils vont lancer la version 3 le 7 février au moment où les versions 1 et 2 commencent à se gripper.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 22:17, par ChinaBlackBoy En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Un étudiant qui se laisse avoir dans ça ne mérite pas sa place au campus. Beaucoup ont essayé de me convaincre mais je leur ai dit que le PMUB est plus sûr que ça. Avant de s’adonner à ces genres de choses posez-vous la question : d’où vient cet argent, à qui ça appartient, est ce que lui même il a un intérêt, comment ça marche ?

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier à 03:10, par 🤴🏼🤴🏼🤴🏼🤴🏼🤴🏼🤴🏼🤴🏼🤴🏼 En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

      Non mais c’est quoi sa mais c’est irestaquin c’est déplorable, c’est quoi ces comportements auberginale.! La photo que vous avez mis ici motre clairement que cette personne a reçu retour sur investissement dou le terme Session Terminer. En plus le gas il a pledger 1.020.000 mais n’a payer que 20.000 comment le système va fonctionner avec des participants comsa..! On est arriver on a adhéré sans contrat . On assume entièrement cette responsabilité laisser nous gérer notre arnaque (comme vous le dîtes)entre nous...!quand sa a commencé pourquoi ne pas avoir publié qu’il ya une bonne opportunité qui fait entrer de l’argent. Je n’affirme pas mais je suis presque sur que des employés de Faso net sont sur cette plateforme donc laissez nous on a pas demander d’avocat j ai u a payer des militaires et policiers dans ce Buisness donc merci pour votre aide mais merci.!
      🥳🥳🤝🤞🏾Vive DIPGOLD 🥳🥳

      Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 02:15, par Sankolõ Junior En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Le Nègre pire le Burkinabé ne va jamais arrêter de surprendre : Toujours prêt à moraliser et à parler même de ce qu’il ne maîtrise pas.
    Dipgold a certes ses insuffisances mais il n’a rien avoir avec ce qu’on lui reproche ici.
    1) Dipgold dans ses règles est un systeme circulaire amelioré à l’exemple des tontines traditionnelles : les premiers sont payés par les suivants qui sont à leur tour payés par leurs suivants et leur devanciers à travers la remise obligatoire de 50% des Retour Sur Investissement (RSI). Les bénéfices devant servir une cause noble,Comprenez que le système tel que décrit n’a rien à voir avec la pyramide de Ponzi.
    2) Il n’y avait pas que des étudiants, mais tous les corps surtout où on pense trouver les têtes pensantes : des médecins, des magistrats, tous les corps habillés, les entrepreneurs,banquiers et même des comptables s’y trouvent.Arrêtez de toujours faire croire que vous êtes plus intelligents et mieux que les étudiants. Il y a certaines personnes ici même qui n’osent aucunement affronter un étudiant ne serait-ce que pour défendre leurs idées.
    3) Le concepteur de Dipgold selon le fonctionnement objectivement observé ne recevait pas de l’argent des investisseurs qui ne se payaient que entre eux. Lui ne bénéficiairait que des frais qui lui sont dus pour les multiples visites du site. Pour preuves, Les investisseurs s’appelaient pour se payer et ils n’avaient affaires qu’à d’autres investisseurs. D’autres sont restés de vrais amis.
    4) Les investisseurs comme l’a pu vérifier cet article se paient entre eux. Donc si problème survient un jour l’argent restera toujours Burkinabé et sera Bénéfique à la nation entière si certaines mentalités ici présentes n’affectent pas les bénéficiaires. Ou du moins l’argent restera au moins en Afrique. Mieux que d’autres escroqueries légalisées dans ce pays.
    Les problèmes de Dipgold sont nés de l’incivisme général que nous connaissons et observons aux feux tricolores, dans les services publics, dans nos vies quotidiennes . Dipgold a connu une affluence inattendue qui a d’abord bouché le site. Puis est né le 2 pour les nouveaux. Malheureusement Les anciens sans savoir ou dans tout leur incivisme doublé de l’inadéquation de la réponse du concepteur s’y sont rués ; conséquence il y aura jusqu’à 5 dipgold. Le long de cette succession de Dipgold naîtra de l’intoxication qui va entrainer les refus de paiements des nouveaux avec comme conséquence directe un désordre grandissant donc systematiquement un ralentissement du système et maintenant un article qui vient tout enterrer pendant que les investisseurs s’organisent pour résoudre le souci.
    Je vais finir ici. Dipgold comme tout investissement présentait des risques mais des risques calculables qu’on pouvait minimiser sous d’autres cieux.
    Tous les investisseurs n’étaient ni des partisans de la facilité ni des têtes vides comme le pensent à tord certains ici. Je remercie le Faso.net. Il y a des choses qu’on croit bien faire mais hélas ! ! !
    J’espère très prochainement vous lire sur l’arnaque légalisée de :
    - L’ensemble des jeux de la lonab.
    - Ludic Lydia
    - Les jeux des différentes téléphonies mobiles.
    - Rotating,
    - Crowd1
    - Beogoinvestissement
    - Et toutes les autres plateformes de cryptomonnaie et les plateformes en ligne.

    Sans millions mais content d’avoir essayé et de voir d’autres se réaliser
    Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 11:18, par Ulrich En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    C’est nous, investisseur sur cette plateforme qui avons bloqué le système. Le systeme il est bon. Le concepteur <> n’a rien a avoir.
    Mes coinvestisseurs laissons les parler, meme jusqu’a demain on sera dedans. Force a toi Mr KWAME force a toi nous sommes toujours avec toi.
    Tous ceux qui disent que c’est de l’arnarque je parie qu’ils n’ont pas compris DIPGOLD oubien il ne sont pas inscrit sur la plateforme. A l’heure que je vous parle j’ai 280000 bloqué dans dipgold mais je clame Haut et fort que ce n’est pas de l’arnaque..
    Si on avais suivi toutes règles ( reinvestir 50% de notre RSI) cela n’allait pas arriver puisqu’il y’aurait toujours des fond pour payer les gens mais helas voila que des burkinabé s’activaient a investir sur dipgold juste pour avoir de quoi fêter la saint sylvestre, la noel, et la nouvelle année. Après avoir obtenu leurs RSI ont deserté sans remiser les 50%. Où maintenant trouver les fonds pour gérer ceux qui les ont permis d’obtenir leur RSI. Si vous avez remarqué tous les problemes qui demeurent sur dipgold ont commencé vers la fin d’année 2019.

    Ont referra renaître dipgold. Chers coinvestisseur personnes ne viendra vous remboursser votre mise de depart, non personne. Misons à nouveau, permettons a des gens d’obtenir leur RSI, et ceux qui obtiendront, ne desertez pas reinsvestissez 50% et vous verrez.. ’’TOUTE BONNE CHOSE COMMENCE PAR ETRE REJETÉE’’. Je ne connais pas le concepteur mais je me permets de dire’’ VIVE DIPGOLD’’. Je suis un Investisseur.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 11:42, par Yussufson En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Un ami m’a inscrit en fin décembre puis me dire d’investir au moins 10000f mais je lui avait signifié que c’est de l’escroquerie malheureusement il ne m’a pas crû voilà maintenant les réalités. J’ai toujours dit à mes amis de ne pas vouloir l’argent facile. Quand je parle les gens pensent que je ne suis pas civilisé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 12:05, par SOME En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    MON CHER BAO YAM
    QNET N’A RIEN A VOIR AVEC UNE TONTINE, ENCORE MOINS UNE ESCROQUERIE. APPRENEZ A CONNAITRE QNET AVANT DE FAIRE DE TELLE COMPARAISON. QNET COMME TOUTES LES SOCIÉTÉS DE MARKETING DE RÉSEAU PROPOSE DES PRODUITS ET SERVICES DONT LA DISTRIBUTION SE FAIT PAR LE CANAL DE BOUCHE A OREILLE. TOUTE PERSONNE INTERESSEE DE DISTRIBUER SES PRODUITS OU SERVICES EN ACHETE UN POUR SA PROPRE CONSOMMATION ET OBTIENT UN NUMÉRO DE LICENCE QUI FAIT DE LUI SON PARTENAIRE A VIE. CE DERNIER CRÉE UN RÉSEAU DE DISTRIBUTION DE SES PRODUITS EN FAISANT LA PROMOTION DES PRODUITS PAR LE CANAL DE BOUCHE A OREILLE AUPRÈS DE SES RELATIONS. CHAQUE MEMBRE DU RÉSEAU DEVIENT UN PARTENAIRE A VIE EN ACHETANT UN PRODUIT ET FAIT LA MÊME CHOSE QUE SON PREDECESSEUR. CHAQUE MEMBRE EST RÉMUNÉRÉ SUR LA BASE D UN CERTAIN NOMBRE DE PRODUITS VENDUS ET CELA SANS DÉLAI. DONC TANT QUE VOUS N’AVEZ PAS ATTEINT LE VOLUME DE VENTE REQUIS VOUS NE POUVEZ PAS ÊTRE PAYE. CELA NE SIGNIFIE PAS AUSSI QUE LES VENTES DÉJÀ EFFECTUÉES SONT REMISES EN CAUSE
    AINSI RAMASSE, VOUS VOYEZ BIEN QUE C’EST DU TRAVAIL QUE QNET PROPOSE ET NON UNE TONTINE.
    CE NE SONT QUE DES PARESSEUX COMME BEAUCOUP DE PERSONNES L’ONT SIGNALE QUI VEULENT RÉUSSIR SANS EFFORT QUI SE FONT ARNAQUER !
    L’ENRICHISSEMENT FACILE N’EXISTE PAS. QNET EST UNE ENTREPRISE LÉGALE ET TRÈS SOLIDE QUI SE RÉPAND A TRAVERS LE MONDE ENTIER. ET CEUX QUI TRAVAILLENT SERIEUSEMENT A QNET REUSSISSENT !

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 12:24, par Le King En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Je ne suis pas du tout d’accord avec ce que vous avez dit. il vaut mieux être purement bien informé avant d’envoyer des infos non vérifiées.
    En réalité les causes du blocus du systèmes ne sont dues, aux investisseurs eux mêmes.
    Dans les règles de Dipgold, il est bien dit, de toujours réinvestir les 50% du RSI (retour sur investissement) et aussi honorer son engagement (pledge) et de toujours confirmer avec avoir reçu sont RSI. mais si les gens ne font pas. ça ralenti le processus du jumelage. et ça décourage les nouveaux investisseurs.
    il ne faut pas aussi oublier les esprits malins qui créent tous les jours des faux comptes prétendant investir des milliers de francs alors qu’ils en ont pas, ou tout simplement pour faire mal aux autres.
    _il y’a les mals et sous informés (personnes qui ne prennent pas le temps de bien s’informer avant de se lancer dans un investissement).
    Ceux qui disent que c’est une arnaque. je ne suis pas d’accord. Et encore j’ai des preuves de ce que je dis.

    J’ai pas mal de choses à dire, mais bon je m’arrête là.

    PS : je ne suis qu’un investisseur comme tout autre. je ne suis pas un admin de DIPGOLD

    Il faut reconnaître que le Burkinabé n’aime pas son prochain

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 12:52, par Abdoul Moumouni En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Arrêter ce faux débat inutile. Tout comme les jeux de hasard, dipgold aussi l’est aussi et tant pis à ceux qui prêtent de l’argent pour espérer devenir riche.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 22:45, par Yacinte WEDRAOGO En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    J’ai moi même fait des investissements sur la plateforme.j’ai gagner et également perdu.c’est comme le PMU.on gagne et on pert. C’était prévisible que ça s’arrête un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 13:21, par Kro En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Je ne suis pas d’accord avec l’article et en plus de ça il fait partie des personnes qui veulent mettre fin à DIPGOLD sinon comment pledger 1. 020. 000 et payer que 20.000. Si tu ne veux pas ne dérange pas.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 15:03, par Alex En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Les gens deplacent le debat. Il faut d’abord se poser la question si on a obligé quelqu’un a investir a dipgold ? A t-on obligé quelqu’un ? Chacun connaissait déjà les enjeux et les risques. Pourquoi parlé d’anarque. Chacun est allé de son propre gré comme a la LONAB, 1XBET, ETC... Soyons serieux et reconnaissions nous mauvais perdant. L’anarque est où ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 16:15, par Kro En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    Je ne suis pas d’accord avec l’article et en plus de ça il fait partie des personnes qui veulent mettre fin à DIPGOLD sinon comment pledger 1. 020. 000 et payer que 20.000. Si tu ne veux pas ne dérange pas.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 12:18, par le père En réponse à : Dipgoldinvestment : La plateforme qui a englouti l’argent d’investisseurs burkinabè

    franchement c’est écoeurant et meme malheureux de lire des brebis galeux qui s’estiment des einstein en investissement ou de partissant de l’énorme effort qui n’ont aucune notion du Risque en insultant ses braves étudiants qui cherchent des issues pour braver nos systemes scolaires a la con...ses derniers savent au moins que l’investivement c’est un risque et ils ont risqué et ca na pas marcher !!!dommage bah !! oui ce sont eux des gens qui passent a l’action comme le conseil Robert KIYOSAK I dans son roman ’’Pere Riche Pere Pauvre’’
    made et zoum je pleurs vos enfants si vous pensez toujous que les universites apprenent aux etudiants a devenir riches.mdrrrrrrrr !!!!!!!!! dites pas des betises que l’ecole nous apprennent a faire face a un monde qui n’existe plus.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération : La Banque mondiale investira 7,5 milliards de dollars au Sahel, entre 2020 et 2023
7e édition du forum Africallia : Au moins 500 participants attendus à Ouagadougou, du 27 au 29 mai 2020
Accompagnement du secteur privé : Le ministère de l’Economie renforce sa collaboration avec la Maison de l’entreprise
Entreprenariat féminin : La plateforme « 50 millions de femmes ont la parole » lancée
Economie : la Bank of Africa Burkina s’offre un bâtiment flambant neuf pour abriter son siège
Bolloré Transport & logistics BURKINA FASO : 2020 commence avec des médailles pour collaborateur
L’USAID et United Bank for Africa signent un protocole d’accord sur les objectifs du commerce et de l’investissement bidirectionnels de Prosper Africa
Alliance Borderless : Une rencontre conjointe pour faciliter les échanges commerciaux entre Ouangolodougou et Niangoloko
Contrôle interne au ministère de l’économie : aucune direction n’a une maturité de contrôle interne optimisée, selon une mission de l’inspection des finances
Burkina : La plus grande usine d’égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest inaugurée à Koudougou
Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B) : De nouveaux tickets de péage à compter du 1er février 2020
7e réunion ministérielle des pays du C-4 : Les ministres du Commerce dénoncent les distorsions des échanges créées par les subventions internes du coton
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés