Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 17 janvier 2020 à 23h30min
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur

Les éléments du Service régional de la Police judiciaire (SRPJ) du Centre ont mis aux arrêts un groupe de 12 délinquants qui écumaient les quartiers Karpala, Cissin, Katr-Yaar et Balkuy. Vols à main armée, vols avec effraction, assassinat et recel sont qu’ils ont posés. Ils ont été présentés à la presse ce vendredi 17 janvier 2020 par le Commissaire du SRPJ, Sayibou Galbané.

Dans la soirée du 17 décembre 2019, aux environs de 19h30, alors qu’elle rentrait chez elle à Karpala, Charlotte Bambara, élève-institutrice, ne se doutait pas un seul instant qu’elle était suivie par des individus mal intentionnés. C’est devant sa porte qu’elle s’en rendra compte mais trop tard. « Ils sont arrivés, sans rien me dire, ils m’ont agressée. J’ai été poignardée et ils ont emporté ma moto », raconte Charlotte Bambara, les larmes presqu’aux yeux. Fort heureusement, elle sera recourue à temps et sa vie sera sauvée.

Comme elle, beaucoup d’autres habitants de Karpala, Cissin, Katr-Yaar et Balkuy ont subi les exactions des membres de la bande. Le mode opératoire était certes différent. « J’ai acheté mon tricycle le 9 décembre et le 26 décembre, ils ont volé ça devant ma porte », raconte cette victime. Quelques semaines après leurs forfaits, les membres de la bande, 13 au total dont 12 sont aux arrêts, ont été démasqués et interpellés par les hommes du Commissaire Galbané.

Plusieurs groupes mais travaillent en synergie

La bande est composée de trois groupes distincts avec différents modes opératoires. Pendant que certains font dans le vol à main armée, d’autres opèrent avec effraction. Le troisième groupe fait dans le recel. Le plus âgé a 38 ans et le plus jeune en a 16. En présence des hommes de médias et des victimes, les agresseurs de Charlotte Bambara se sont présentés à la question « qui sont ceux qui ont agressé la dame ? » du commissaire Galbané. A cette question, deux délinquants ont levé leurs doigts et un reconnaitra même avoir poignardé Mme Bambara.

Le plus jeune G-H dit « Vieux », 16 ans, aurait, selon le patron des flics du SRPJ, tué un citoyen du nom de Nébié Bélibié, âgé d’une trentaine d’années, et emportés des numéraires à sa possession. A l’annonce de son forfait, l’assistance n’a pas pu retenir son étonnement.

Leur butin est consistant. Selon les limiers, un pistolet automatique, une arme blanche, 9 motocyclettes, un tricycle, une télévision, quatre ordinateurs et 8 kilogrammes de cannabis ont été saisis des mains des membres du réseau. Les objets retrouvés seront remis à leurs propriétaires. Charlotte Bambara et d’autres victimes sont déjà rentrées en possession de leurs engins. Le 13e membre est toujours recherché.

Profitant de l’occasion, le commissaire Galbané a invité les populations à signaler les ventes des produits ou des objets d’origine douteuse, à effectuer des déclarations de vol et à alerter la police de toute présence suspecte près des domiciles ou des commerces, cela en vue d’éviter les cambriolages.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement local : les réalisations du projet pilote d’amélioration de l’aviculture traditionnelle en évaluation
Application de l’IUTS au Burkina Faso : Quand les éléphants se battent…
Préavis de grève des syndicats : Voici la plateforme revendicative
Centre universitaire de Ziniaré : Les activités académiques et pédagogiques lancées
Bobo-Dioulasso : La police met le grappin sur des spécialistes de vols à main armée
Santé : Pr Claudine Lougué encourage les agents de santé à Fada N’Gourma et Koupèla
Bobo-Dioulasso : Une marche le 29 février prochain pour dénoncer « l’injustice » dans le lotissement du secteur 26
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’extension de l’IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés