Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 17 janvier 2020 à 16h30min
Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux  au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale

L’Association des municipalités du Burkina (AMBF) est réunie ce 17 janvier 2020 à Ouagadougou pour son assemblée générale. Avec les difficultés sécuritaires que traverse le Burkina Faso, la faîtière des élus locaux se focalise sur sa contribution au retour de la paix dans les contrées du Burkina.

C’est à la fois une rencontre qui dresse le bilan d’exécution du Programme d’appui aux collectivités territoriales du Burkina Faso 2019 (PTBA), examine et adopte celui de 2020, passe en revue le budget 2019 et examine en vue d’adopter le budget de l’année 2020 que l’Association des municipalités du Burkina (AMBF) se tient.

Egalement, elle affine ses armes pour contribuer au retour de la paix dans les contrées du Burkina, au regard de l’hydre terroriste qui secoue nombre de communes. Une situation qui touche les élus locaux ou maires, représentant de l’autorité plus proches des populations prises pour cibles. Ainsi, en 2020, il s’agit d’apporter le concours des élus locaux au retour de la paix au Burkina Faso. Car, pour le premier responsable de la faîtière, Armand Béouindé, maire de Ouagadougou, la réponse à l’insécurité n’est pas que militaire, d’où « la réponse de proximité » qu’elle entend trouver. Cela, en apportant dans un premier temps, un concours dans le cadre d’un élan de solidarité aux communes en « détresse ».

Dans un environnement où des témoignages des élus locaux des zones touchées, indiquent qu’il faut de l’audace pour préserver le vivre-ensemble du pays, l’AMBF se convainc que la victoire finale est proche. En attendant il faut continuer la lutte, se ravise-t-il.

« Bon fonctionnement » de l’association en 2019

Dans l’ensemble, l’AMBF s’est très bien portée sur le plan du fonctionnement, dresse son président Armand Béouindé. Selon le bilan soumis à l’assemblée, le taux de réalisation physique des activités est estimé à 65%. En effet, 1601 activités ont été programmées au titre de l’année 2019 dont 958 placées sous la responsabilité de la faîtière des maires du Burkina. Mais, au terme de l’année, ce sont 525 qui ont été exécutées. Le reste des activités à mener est à la charge des Organisations non gouvernementales (ONG) partenaires dont le bilan est pour l’instant indisponible. Ces activités menées ont coûté 344 573 000 FCFA, soit 40,44% du budget prévisionnel qui s’élevait à 860 660 000FCFA.

Pour les dix prochaines années, un nouveau plan stratégique qui consacre des réformes en rapport avec le contexte actuel doit être soumis à l’examen de l’assemblée.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement local : les réalisations du projet pilote d’amélioration de l’aviculture traditionnelle en évaluation
Application de l’IUTS au Burkina Faso : Quand les éléphants se battent…
Préavis de grève des syndicats : Voici la plateforme revendicative
Centre universitaire de Ziniaré : Les activités académiques et pédagogiques lancées
Bobo-Dioulasso : La police met le grappin sur des spécialistes de vols à main armée
Santé : Pr Claudine Lougué encourage les agents de santé à Fada N’Gourma et Koupèla
Bobo-Dioulasso : Une marche le 29 février prochain pour dénoncer « l’injustice » dans le lotissement du secteur 26
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’extension de l’IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés