Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Lutte contre la drogue : Le Comité national à la recherche de stratégies plus productives

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 17 janvier 2020 à 16h00min
Lutte contre la drogue : Le Comité national à la recherche de stratégies plus productives

Le secrétariat permanent du Comité national de lutte contre la drogue a tenu ce 17 janvier 2020 sa première assemblée générale de l’année. Il a été question d’examiner et d’adopter le bilan des activités 2019 et le programme d’activités de l’année en cours. En ligne de mire notamment, le raffermissement de la guerre contre la circulation et la consommation des drogues et des stupéfiants, surtout en milieu scolaire et jeune.

La drogue continue de faire des ravages en milieu scolaire et généralement dans la frange jeune. Le rapport mondial sur les drogues en 2018 illustrait encore l’ampleur et la complexité sans précédent du phénomène des drogues dans le monde.

« La plupart des recherches montrent que l’adolescence, c’est-à-dire entre 12 et 14 ans, jusqu’à la fin, 15 et 17 ans, est une période particulièrement critique, en ce qui concerne l’initiation à l’usage de substances psychotropes qui peut atteindre un niveau record chez les jeunes âgés de 18 à 25 ans », a expliqué le secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la drogue à la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale.

Le commissaire divisionnaire de police, Franck Elvis Compaoré, ajoutera que le Burkina Faso est également dans l’œil du cyclone. « Le milieu scolaire et la jeunesse de façon générale sont les plus menacés. Ce qui n’est pas sans conséquences sur le développement psychomoteur et sur le développement socioéconomique, sanitaire et sécuritaire de notre pays », a poursuivi le secrétaire permanent. D’ailleurs, la 32e Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues, commémorée le 26 juin dernier au Burkina Faso avait pour thème, « la problématique de la drogue en milieu jeune : rôles et responsabilités des acteurs.

Il urge donc d’apporter une réponse à la hauteur de la menace devenue préoccupante. En lien avec l’insécurité et le terrorisme, cette lutte trouve encore plus de retentissement.

« Cette assemblée générale intervient dans un contexte international marqué par des réformes privilégiant un plus grand engagement en faveur de la prévention, du traitement et de la réduction des risques d’une manière intégrée plutôt que mutuellement exclusive et la prise en compte des droits humains », a pour sa part déclaré le directeur de cabinet du ministre de la Sécurité qui assure la présidence du Comité national.

Il sera question entre autres, de l’examen et de l’adoption du rapport d’activités 2019 du secrétariat permanent du Comité national de lutte contre la drogue (SP/CNLD). Egalement, les participants vont se pencher sur l’examen et l’adoption du programme d’activités 2020. Eventuellement, ils vont formuler des observations, des suggestions et des recommandations en vue de l’amélioration des actions futures.

Clément Ouango a félicité les différents acteurs publics, associations et ONG internationale impliqués fortement dans la lutte contre le fléau, ce qui a permis d’engranger des résultats probants. Il a cependant précisé que les défis restent encore énormes. Ils sont liés à l’opérationnalisation de la structure de coordination (CNLD), la dynamisation de son secrétariat permanent et l’élaboration du document d’orientation et son plan d’action.

Le directeur de cabinet a ainsi invité l’ensemble des acteurs à s’impliquer techniquement et financièrement afin que la stratégie voie le jour en 2020 pour contribuer à freiner la circulation et la consommation de drogues qui nuisent dangereusement à la santé et entravent l’élan de développement du Burkina Faso.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 janvier à 19:59, par Yameogo En réponse à : Lutte contre la drogue : Le Comité national à la recherche de stratégies plus productives

    On ne caresse pas cette situation aux poils. Cessez vos discours et agissez SVP. Voilà ma proposition : 1- mettre en place des laboratoires mobiles qui vont sillonner les lycées, les universités et autres écoles professionnelles pour faire des tests sur des sujets suspects, 2- imposer le test anti-drogue dans les concours directs et professionnels, 3- toutes nominations en conseil de ministre on doit joindre un certificat anti-drogue, 4- pour être ministre ou député, joindre un certificat anti-drogue. Etc,,,,
    Vous allez constater que la population elle-même va se discipliner.
    Pour plus de renseignements appelé moi au 07065114. Il est temps d’agir et pour ça il faut voter des lois.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 11:58, par InsightToTheBone En réponse à : Lutte contre la drogue : Le Comité national à la recherche de stratégies plus productives

    Et où allez-vous avoir les moyens pour mettre en place un tel « dispositif » de dépistage, M. Duterte, euh !, pardon...Yameogo ? Le Burkina n’ a-t-il pas un besoin que lus urgent de ses ressources ailleurs en ce moment ? Non ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement local : les réalisations du projet pilote d’amélioration de l’aviculture traditionnelle en évaluation
Application de l’IUTS au Burkina Faso : Quand les éléphants se battent…
Préavis de grève des syndicats : Voici la plateforme revendicative
Centre universitaire de Ziniaré : Les activités académiques et pédagogiques lancées
Bobo-Dioulasso : La police met le grappin sur des spécialistes de vols à main armée
Santé : Pr Claudine Lougué encourage les agents de santé à Fada N’Gourma et Koupèla
Bobo-Dioulasso : Une marche le 29 février prochain pour dénoncer « l’injustice » dans le lotissement du secteur 26
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’extension de l’IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés