Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Message de nouvel an de l’ADF-RDA : « Que l’année 2020 ouvre de nouvelles perspectives d’avenir pour tout le peuple du Burkina Faso »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 30 décembre 2019 à 22h30min
Message de nouvel an de l’ADF-RDA : « Que l’année 2020 ouvre de nouvelles perspectives d’avenir pour tout le peuple du Burkina Faso »

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) présente, dans le message ci-après, ses vœux de nouvel an aux Burkinabè. Le parti de Me Gilbert Noel Ouédraogo dit attendre du chef de l’Etat, un discours qui « fasse bouger clairement les lignes ».

Chers compatriotes ;
Chers sœurs et frères ;
Chers Burkinabè de l’étranger ;
Citoyens du Monde ;

A l’orée du nouvel an 2020, je voudrais au nom des militantes, militants et sympathisants de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) et au mien propre, vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2020.

Très chers ;
Longtemps préservé, notre pays le Burkina Faso est en proie depuis 2016, à des attaques terroristes de toutes natures et d’une violence extrême, dont certaines sont revendiquées par des groupes djihadistes.

Cette année qui vient de s’écouler a été particulièrement émaillée par des attaques récurrentes qui ont eu des répercussions graves sur le quotidien de l’ensemble des citoyens à travers le pays. Ces attaques ont malheureusement occasionné de nombreuses pertes en vies humaines endeuillant ainsi de nombreuses familles et la Nation toute entière.

Une autre conséquence de cette guerre asymétrique est le déplacement massif des populations sur l’ensemble du territoire.
Face à la détresse des populations déplacées L’ADF- RDA invite chaque Burkinabè à faire preuve de solidarité à l’ endroit de leurs sœurs et frères victimes du terrorisme .
Sur le plan économique, le climat des affaires est empreint d’une morosité sans pareille qui ne favorise pas les investissements et la prospérité de notre pays.
L’ADF-RDA, premier parti libéral du Burkina Faso, s’engage à booster notre économie une fois aux commandes.

L’ADF-RDA est convaincue comme Norbert Zongo qu’il n’y a pas d’avenir dans un pays qui n’en a pas. C’est pourquoi, elle voudrait à nouveau inviter les Burkinabè hommes comme femmes, toutes les personnes de bonne volonté ainsi que la communauté internationale à s’impliquer davantage pour que notre pays retrouve la paix, la sécurité et un développement harmonieux.

C’est à ce prix que les partis politiques que nous sommes pourront envisager sereinement les élections de 2020 et que si Dieu le veut, l’ADF-RDA pourra aisément confirmer avec l’aide du peuple burkinabé de l’intérieur et de l’extérieur, son positionnement comme un parti d’avenir et de victoires pour relever les défis majeurs de notre pays.
Il est essentiel pour nous en cette nouvelle année de réitérer à l’ensemble des familles endeuillées et au peuple éploré du Burkina Faso, nos sincères condoléances et nos vœux de paix profonde et d’espoir en un avenir meilleur.

A tous les soldats engagés sur le théâtre des opérations et à nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS), je voudrais témoigner toute la reconnaissance de la Nation, ainsi que celle de mon parti.
A l’instar de toutes les victimes civiles, les FDS payent un lourd tribut dans cette guerre nouvelle qui nous est imposée.
Que l’Eternel des armées soit leur bouclier !

Frères et sœurs,
Si l’ADF-RDA salue la tenue du dialogue politique national, il n’en demeure pas moins que sa mise en œuvre piétine notamment en ce qui concerne la réconciliation des fils et filles, la relecture du code électoral qui nous permettra de tenir les élections à bonne date et les mesures d’apaisement du climat socio-politique délétère.
Pour l’ADF-RDA, la question de la réconciliation nationale demeure un grand chantier incontournable.

L’AD-FRDA note également et avec regret le recul des libertés publiques marqué par des arrestations répétées d’acteurs de la société civile et de citoyens engagés dans la lutte pour une meilleure implémentation des valeurs démocratiques.
Les acquis engrangés de haute lutte par une grande partie des travailleurs s’effritant comme une peau de chagrin, l’ADF RDA leur manifeste son soutien dans leur quête pour de meilleures conditions de vie et de travail.

Elle appelle les gouvernants actuels à exécuter sans faux-fuyants leurs promesses de campagne et à instaurer un climat de confiance avec les travailleurs et le peuple burkinabé d’une manière générale.

Notre souhait est que dans cette optique, le Président du Faso dans son message du nouvel an fasse bouger clairement les lignes.
L’ADF-RDA souhaite que l’année 2020 ouvre de nouvelles perspectives d’avenir pour tout le peuple du Burkina Faso et apporte sécurité, santé, réussite, succès, paix, et progrès au mérite de chacun d’entre nous !

Qu’elle soit pour nous, une année de reconstruction démocratique et de mise en œuvre de grandes reformes institutionnelle, politique et sécuritaire afin de rétablir la confiance de nos braves populations en l’avenir de notre Nation !
Pour l’union sacrée, l’ADF-RDA et son président s’impliqueront avec énergie !

Bonne et heureuse année 2020 !
Paix - Liberté – Justice
Le Président
Me Gilbert N. OUEDRAOGO
Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Les députés adoptent la loi modificative du Code électoral
Loi instituant les Volontaires pour la défense de la patrie : Le MPP salue l’unanimité des parlementaires
Djibrill Bassolé bientôt évacué en France ?
Quota des femmes aux élections législatives et municipales : « A l’UNIR/PS, notre souhait est d’aller au-delà », Me Bénewendé Sankara
Loi instituant les Volontaires pour la défense de la patrie : « Le conseil constitutionnel est là pour dire si oui, ou non, la loi contredit la constitution », Me Benéwendé S. Sankara
Assemblée nationale : La loi portant fixation de quota et modalités de positionnement des candidats aux élections adoptée
Etat de santé de Djibril Basssolé : L’ADF/RDA réclame une « solution urgente »
Processus électoral : Faible taux d’enrôlement chez les Burkinabè de l’étranger
Situation nationale : Le Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso appelle à la réconciliation
Sécurité : Le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Eddie Komboïgo, président du CDP : « Notre objectif ultime est la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 et le retour honorable des exilés dans un climat apaisé »
Elections de 2020 : La section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès du Gourma affûte ses armes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés