Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 25 décembre 2019 à 23h55min
Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

« Le Général Moïse Miningou s’est rendu ce mercredi 25 décembre 2019 à Arbinda pour rencontrer les hommes du détachement qui ont fait face avec courage et détermination à l’attaque massive des terroristes le 24 décembre 2019. Un moment fort entre un chef et ses hommes ».

C’est ce que nous apprend un post publié sur la page Facebook de l’Etat-Major général des armées du Burkina Faso. En rappel, 80 terroristes avaient été tués lors de la riposte de l’armée qui a malheureusement perdu sept éléments..

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 décembre 2019 à 02:19, par Kinkester En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Force et courage à nos FDS. C’est une bonne chose de la part du CEMGA d’aller encourager les hommes sur le terrain. On déplore les pertes en vies humaines dans les rangs de l’armée aussi bien que dans la population civile. 80 terroristes mis hors d’état de nuire affaiblie considérablement l’ennemi sans oublier les armes récupérées. En cette fin d’année la prudence, la vigilance et la détermination doivent restées intactes et je fais confiance à notre armée pour cela. Que les mânes des ancêtres veillent sur nous. Je souhaite une fin d’année calme et sereine à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 04:09, par Youba En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Je crois que l on peut dire un grand merci à la france , ils ne sont pas étrangers, dans cette histoire , sans un appui aérien destructeur , le scénario aurait certainement été différent , n’oublions pas la détermination de ces terroristes fous !!!

    Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2019 à 10:31, par yannick En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

      Pourquoi ne peut on pas échanger simplement en apportant des idées sans toujours évoqué des sujets à polémique ?

      Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2019 à 10:47, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

      Monsieur votre commentaire signifierait qu’il faut plutôt féliciter la France que de louer la bravoure de nos FDS ? De qui vous détenez cette information sur la l’intervention aérienne de la France. Cela fait cinq ans que la France intervient au Mali , la situation s’est-il améliorée ou empirée ? Dites à vos amis français d’aller s’occuper de leurs banlieues de hors la loi.

      Répondre à ce message

    • Le 26 décembre 2019 à 16:49, par Bao-yam En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

      @Youba, décidément il faut tout faire pour mentionner la France dans cette histoire. A ce que je sache, on n’a pas évoqué un quelconque soutien de l’armée francaise. Il y a aussi une armée de l’air au Burkina avec des moyens aériens récemment renforcés.

      Aux propagandistes de la France, j’aimerais juste comprendre pourquoi dans les médias français, on parle des 35 burkinabè tués et non du succès de l’armée burkinabè qui a neutralisé près de 80 terroristes ? Pourquoi transforme-t-on ce succès héroïque en discussions sur les faiblesses de l’armée burkinabè ? Comme quoi il n’y a de gloire que pour vous. Pour ceux qui doutent des intentions de la France, il suffit de suivre ses médias pour en tirer les conclusions.

      Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 06:41, par JEAN - P En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Courage, Courage, courage, Courage et 1000 fois Courage

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 07:39, par nikos En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Force reste à la loi, vaillantes forces de défense et de sécurité. Que l’ Éternel des armées vous accompagne dans chaque périmètre de notre chère patrie. félicitation mille fois.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 08:16, par wendlassida En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    L’ÉTERNEL DES ARMES EST AVEC VOUS, COURAGE A VOUS, QUE DIEU VOUS PROTEGE.
    NOUS SOMMES DE CŒUR AVEC VOUS ET SOYEZ RASSURER DE MES PRIÈRES.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 08:36, par Kouka En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Vraiment bravo à tous ces vaillants guerriers qui veillent pour nous assurer le réveil du lendemain. Courage et surtout puisse Dieu vous protéger plus que vous ne pouvez espérer et accueillir dans son paradis tous ceux qui ont perdu la vie dans ce combat pour la vie. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 08:39, par soussé En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Vive soutien aux FDS. Paix aux âmes des vaillants combattants et civils tombés à Arbinda. Toutes nos condoléances à leurs familles. Ils sont morts les armes à la main pour leur patrie et pour les 18 millions que nous sommes. Que le seigneur les reçoive dans son paradis éternel.
    Mort aux lâches terroristes qui n’étant plus de taille face aux soldats assassine des femmes pour calmer leurs nerfs.
    Que dieu protège le Burkina FAso
    Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 09:41, par Têedbeogo En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Caressant les dos voûtés des géants encore endormis, sifflant entre les branches des épineux, un vent glacial venait fouetter nos visages et coulait comme un fluide engourdissant à l’intérieur de nos manteaux jusqu’à nos extrémités. Tantôt droits comme des piquets, tantôt allant et revenant sur nos pas, nous attendions. Ordre nous avait été donné de veiller, d’attendre et de…. Attendre, c’est ce qu’il y a parfois de plus ennuyeux, de plus éprouvant, de plus incertain. Mais si nous ne jouions pas notre partition, les autres ne pourraient pas jouer la leur.
    Derrière nous, là-bas, la ville dormait toujours, d’un sommeil réparateur, d’un sommeil innocent, du sommeil du juste. Le ciel scintillant d’innombrables étoiles, semblait annoncer un événement singulier : oh oui ! La naissance du Sauveur était pour bientôt. Oui, qu’il vienne le messie, l’ami des pauvres et des malades, le prédicateur de l’amour et du pardon, le prince de la paix, l’Être de lumière, afin que tous ceux qui auront cru en lui soient sauvés. Qu’il touche le cœur du méchant afin qu’il se repente.
    Bientôt, à l’orient, une lueur diffuse commença à dissiper le voile sombre de la nuit. C’était l’aube. Un peu soulagés, nous étions interrogatifs. Ont-ils renoncé ? Ont-ils changé de stratégie ? A quoi faut-il s’attendre avec ces gens ? Bientôt, Arbinda reprendrait le cours habituel de sa vie ; comme si de rien n’était. Alors, ça n’aura pas été la première fausse alerte. Mais mieux vaut attendre en vain que de se faire surprendre.
    Les premiers rayons de soleil perçaient l’horizon à l’Est. Soudain, derrière nous, une forte explosion. Un projectile venait de frapper la ville : la bataille d’Arbinda aura donc lieu. Or, ne pas reculer, résister, ne rien céder, riposter, poursuivre, neutraliser. Telle est notre mission, tel est notre engagement, tel est le sens de « La Patrie ou la mort ».
    La horde qui nous attaqua sur le flanc gauche fut accueillie par un feu nourri. Bientôt, sur le flanc droit, commença le concert de nos armes, en réponse au feu des assaillants. A présent nous voici harcelés de toutes parts. Les balles ennemies sifflent, frôlent, percutent, rebondissent, pénètrent. Or ne point reculer, résister, ne rien céder, riposter, poursuivre, neutraliser. Les combats durent un quart d’heure, une demi-heure, une heure, une éternité. Nos armes tiendront-elles ? Nos munitions suffiront-elles ? Pour repousser, pour pourchasser, pour nettoyer.
    Mais, quelle est cette clameur qui monte de la ville ? Mon Dieu ! Quelle vilenie ! Quelle lâcheté ! Quel crime contre l’humanité ! S’en prendre aux populations civiles ! De nos corps nous faisons écran, pour le vieillard, pour la vieille femme, pour le jeune homme, pour la jeune femme, pour l’enfant, pour le bébé. Quelques-uns d’entre nous tombent.
    Ne fuyez pas, restez et croisez le fer avec nous. Et les témoins raconteront. Il semble que là-bas on ne conte pas nos exploits. Fuyez toujours, vous ne nous échapperez pas. Dans vos forêts, dans vos buissons, dans vos trous, nous vous retrouverons. Dans votre débandade, dans votre fuite éperdue, levez les yeux vers le ciel que vous avez offensé. Voyez le feu qui descend sur vous ; qui vous disperse ; qui vous anéantit. De vos miettes il ne restera rien pour se présenter à quoi que ce soit, à qui que ce soit.
    Bandes de mécréants menteurs, voleurs, violeurs, meurtriers, qu’attendiez-vous de la vie ? Que tout vous tombe du ciel ? Retroussez les manches et travaillez comme tout le monde pour votre pain quotidien.
    Cette guerre que vous nous imposez fera de nous un peuple craint et respecté. Bientôt nous commencerons à fabriquer nos armes et nos munitions. Bientôt sortiront nos tambours sacrés. Et nous parlerons nos langues secrètes : pour invoquer et pour maudire. Commencera alors votre descente aux enfers ! Les témoins comprendront alors pourquoi Burkina Faso terre des hommes, terres des insoumis.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 10:22, par Julio En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Le meilleur Chef d’Etat-Major que le pays ait connu. Il a toujours su motiver les troupes sur le terrain contre cette guerre sans visage et sans étique. Merci Général, merci FDS. Dieu est avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 11:21, par Birba En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Félicitations tout simplement à nos FDS. WEND NA KOON YAMB BARKA. Surtout ne pas baisser la garde ; C’est le début de leur fin. Dieu vous accompagne. Nous prions chaque jour pour vous et notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 12:13, par le petit En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Toutes mes félicitations. Paix aux âmes des militaires décédés. Je propose au Général d’insister sur ceux qui envoient les images sur les réseaux sociaux. Que ceux qui vont le faire, le fasse avec professionnalisme. Les mêmes images envoyées n’ont pas suivi les règles. Comment un professionnel envoie des images en montrant les visages des soldats ou aux curieux ? Soit vous exigez qu’une seule source film ou après vérifiez les images filmées sur place avant que les propriétaires des appareils ne quittent les lieux de massacres. Montrez juste un peu, celui qui veut des preuves qu’il aille sur le terrain de combat.
    Courage à l’ensemble de nos FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 12:19, par kayalais En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Bravo mon Général pour le soutien a nos FDS. Dieu est avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 12:47, par Lom-Lom En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Les larmes de ces enfants de Arbinda nouvellement orphelins de pères et surtout de mères ne resteront pas vaines ! Le sang de ces braves femmes de Arbinda crie justice et Dieu entendra ces cris ! Ces mécréants de djihadistes arabisant doivent comprendre que personne n’imposera ni sa langue, ni sa culture, encore moins sa religion aux Burkinabè car Dieu est unique. Et dire que c’est des gens qui se prennent pour des musulmans croyants qui ont osé assassiner des femmes aux mains nues ! Quelle indignité ! Vaillants FDS tombés pour la Patrie, reposez en paix ! La terre libre du Burkina vous sera toujours reconnaissante ! La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2019 à 22:08, par DOS En réponse à : Burkina : Le chef d’État -Major général des armées aux côtés des héros de Arbinda

    Très fière d’être Burkinabé. Félicitations aux Fds. Allah le meilleur deses boucliersur vous protège. La mécréance est destinée à l’enfer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Axe Pissila-Gibga : Trois policiers et un civil tués dans une embuscade
Lutte contre le terrorisme : Voici comment la Chine a pu éradiquer cette force maléfique
Burkina/Sahel : Attaque terroriste contre le détachement militaire de Kelbo
Burkina Faso : 24 personnes, dont un pasteur, assassinées dans la province du Yagha
Négociations avec les terroristes : « Toutes les tentatives pour sécuriser un pays sont à prendre », Dr Jacob Yarabatioula
Province du Mouhoun : Plusieurs imprimés de cartes d’électeurs détruits dans l’incendie d’une école (CENI)
Burkina/Province des Banwa : Des opérateurs de kits attaqués par des individus non identifiés
Province du Yagha : Le pasteur et ses enfants enlevés mardi 11 février, ont été retrouvés morts
Burkina : Dix-sept individus armés abattus dans le Centre-Nord
Victimes du terrorisme : Les policiers bientôt indemnisés ?
Burkina : Un homme tué et un pasteur enlevé avec ses enfants à Sebba
Lutte anti-terroriste : Le poste de gendarmerie de Tanwalbougou (Est) neutralise neuf terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés