Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

21e Conférence annuelle des services du Trésor(CAST) : Des résolutions et recommandations pour renforcer le dispositif de supervision des établissements publics

Accueil > Actualités > Economie • • mercredi 25 décembre 2019 à 18h30min
 21e Conférence annuelle des services du Trésor(CAST) : Des résolutions et recommandations pour renforcer le dispositif de supervision des établissements publics

Ouverte le 23 décembre 2019 à Ouagadougou, la 21e Conférence annuelle des services du Trésor(CAST) a clos ses travaux ce 24 décembre 2019, par des propositions de solutions pour renforcer le dispositif de supervision des établissements publics. Après avoir fait le diagnostic des difficultés qui gangrènent les insuffisances liées à la supervision stratégique des établissements publics de l’État, des recommandations et des résolutions ont été prises en vue de donner à la tutelle des établissements publics des outils pour renforcer le dispositif de supervision.

Réunis autour du thème « Le trésor public et la supervision des établissements publics de l’État (EPE) : État des lieux et perspectives », les participants à la 21e Conférence annuelle des services du Trésor ont apporté des solutions sur les insuffisances liées à la supervision stratégique des établissements publics de l’État. Elles vont permettre ainsi de relever les nombreux défis liés à la supervision stratégique du fonctionnement du ministère de l’Économie en particulier à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique(DGTCP).

En effet, après 48 heures de travaux sur l’efficacité du cadre juridique, organisationnel de l’exercice de la tutelle financière des EPE et des perspectives pour une meilleure supervision avec pour objectif central de rendre plus performants lesdits établissements, les participants à la clôture ont fait des recommandations et des résolutions pour permettre à la tutelle des établissements publics de mener bien ses missions.

Jean-Noël Sawadogo, directeur des études à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique(DGTCP)

Ainsi, la revue du bilan de l’exercice de la tutelle des établissements publics de l’État (EPE) a permis de dégager des perspectives pour une meilleure supervision desdits établissements. Au titre des avis issus de cette 21e conférence annuelle, on dénombre six propositions.

Il y a celle relative à l’approfondissement de la réflexion sur la rationalisation du nombre des EPE et à la réinstauration des sessions annuelles de formation spécifique au profit des EPE. « Cette 21e rencontre a permis aux participants d’apporter des contributions pour résoudre ces difficultés afin de permettre une meilleure supervision des établissements de l ’État à l’avenir » s’est réjoui Jean-Noël Sawadogo, directeur des études à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique(DGTCP).

Ils ont également recommandé, la conduite d’une étude approfondie en vue de la réforme du dispositif de supervision des EPE, de la relecture du décret portant conditions et modalités de création, de gestion et de suppression des établissements publics de l’État. Pour plus de cohésion, les participants estiment nécessaire l’adoption du cadre harmonisé spécifique aux Fonds nationaux et de l’encadrement des rémunérations dans les EPE.

En plus des recommandations, on retient également à la clôture des travaux de cette rencontre, certaines résolutions. Il s’agit entre autres de celle relative à la mise en place d’un cadre de concertation des acteurs chargés de la supervision des EPE, la réalisation d’un audit juridique quinquennal des textes, de l’élaboration d’un code de bonnes pratiques et de gouvernance des EPE. Pour Jean-Noël Sawadogo, les participants ont souhaité des concertations permanentes des différentes structures afin de s’accorder pour aplanir les difficultés dans le cadre de la conduite du rôle du superviseur .

Toutes ces orientations sorties de cette 21e Conférence annuelle serviront de canevas pour renforcer le rôle de la DGTCP, partant du département de l’Economie, dans l’exercice de la tutelle financière des établissements publics. Leurs mises en œuvre vont contribuer à relever les défis pour accompagner la tutelle dans la supervision des établissements publics de l’État.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
BCEAO : Meyliet Koné reconduit au poste de gouverneur pour un mandat de six ans
Appel à candidature pour le recrutement externe d’agents judiciaires adjoints de l’Etat (AJAE)
Appel à candidature pour le recrutement interne d’agents judiciaires adjoints de l’Etat (AJAE)
Situation économique : La majorité des Burkinabè ne sont pas satisfaits, selon un sondage d’Afrobarometer
21e conférence des agents comptables des EPE : L’informatisation de la tenue comptable au cœur des échanges
Lutte contre la fraude fiscale : La direction générale des impôts forme des agents sur l’usage de la facture normalisée
Economie et finances : Plus de 839 milliards de francs CFA mobilisés au premier semestre 2020
Etablissements publics de l’Etat : La qualité des services sera au cœur de l’assemblée générale de 2021
Mutuelle des travailleurs du fisc : La 5e assemblée générale se penche sur le système du tiers-payant
Economie : Le ministre Harouna Kaboré veut développer une « industrie locale » autour de la BRAKINA
Economies africaines : Le COVID-19 a inversé les prévisions de forte croissance, selon la Banque africaine de développement
Climat des affaires : Le Burkina veut améliorer son score
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés