Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Présidence de la Banque africaine de développement : La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) approuve la candidature d’Akinwumi Adesina pour un second mandat

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 23 décembre 2019 à 15h30min
  Présidence de la Banque africaine de développement : La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) approuve la candidature d’Akinwumi Adesina pour un second mandat

ABUJA, Nigeria, 23 décembre 2019— La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a approuvé, samedi, à Abuja, au Nigéria, la candidature du président de la Banque africaine de développement (https://www.AfDB.org/), Akinwumi Adesina, pour un second mandat à la tête de l’institution.

L’annonce de cette décision a été faite à l’issue de la cinquante-sixième session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO.

« Compte tenu de la performance exceptionnelle d’Akinwumi Adesina au cours de son premier mandat en qualité de président de la Banque africaine de développement, la Conférence approuve sa candidature pour un second mandat », a déclaré la CEDEAO dans un communiqué publié après la réunion.

Akinwumi Adesina est le huitième président élu du Groupe de la Banque africaine de développement. Il a été élu le 28 mai 2015 pour un mandat de cinq ans par le Conseil des gouverneurs de la Banque lors de ses Assemblées annuelles, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Le même processus électoral s’y déroulera l’an prochain.

Akinwumi Adesina est un économiste renommé, spécialiste du développement et le premier Nigérian à présider le Groupe de la Banque. Il a occupé plusieurs postes de haut niveau à l’échelle internationale, notamment au sein de la Fondation Rockefeller ; il a également été ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural de 2011 à 2015, une carrière largement saluée pour les réformes qu’il a menées dans le secteur agricole. L’ancien ministre a apporté le même élan à la Banque, en faisant de l’agriculture l’un des domaines prioritaires de l’organisation.

Prenant la parole au début de la cérémonie d’ouverture, Akinwumi Adesina a fait état des investissements réalisés par la Banque africaine de développement dans la région.

« Vous pourrez toujours compter sur la Banque africaine de développement, votre banque », a-t-il déclaré devant les délégués.

Le président de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou, a rendu hommage au rôle de la Banque en Afrique de l’Ouest et affirmé qu’elle avait effectué « des opérations techniques et financières d’une valeur inestimable… dans la mise en œuvre de nombreux projets et programmes. »

Un rapport d’avancement sur les performances économiques de la région figurait à l’ordre du jour du sommet de la CEDEAO. Celui-ci a souligné le rôle de la Banque africaine de développement dans la transformation du continent et a appelé à une plus grande coopération de manière à assurer le financement des projets en Afrique de l’Ouest.

« La Conférence prend note de l’amélioration des performances économiques de la région, le PIB réel de la CEDEAO ayant augmenté de 3,3 % en 2019 contre 3,0 % en 2018, cela dans un contexte caractérisé par une baisse des poussées inflationnistes et par des finances publiques saines », indique le communiqué.

« Elle appelle les États membres à poursuivre les réformes économiques et à garantir un environnement macroéconomique sain dans les États membres en vue d’accélérer la transformation structurelle des économies des pays de la CEDEAO et de faciliter la réalisation de l’union monétaire d’ici 2020. »

La Conférence a loué les efforts déployés en matière de convergence des devises et des politiques monétaires au sein de la CEDEAO et présenté les projets qui permettront de faire progresser cette tendance. Ces opérations constituent un élément essentiel du programme d’intégration régionale défendu par la Banque africaine de développement, comme en témoigne la mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine dont l’objectif est de devenir la plus grande zone de libre-échange de la planète.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le corps diplomatique réitère sa « solidarité agissante » au peuple
G5 Sahel : Une réunion pour permettre aux armées de passer d’un territoire à un autre
G5 Sahel : Les chefs d’Etat-Major des armées réunis à Ouagadougou pour intégrer les décisions prises à Niamey et à Pau
Primature : Visite d’amitié et de travail du Premier ministre à Malabo en Guinée-Equatoriale
Appuis budgétaires de l’Union européenne au Burkina : Une communication pour rendre visibles les résultats
Gestion intégrée des ressources en eau : Le ministre danois de la Coopération visite le barrage de Loumbila
Vision post-2020 de la CEDEAO : Bobo-Dioulasso accueille la première phase d’évaluation
G5 Sahel : Une troisième conférence pour renforcer la confiance entre les FDS et les populations
Ministère des Affaires étrangères : Alpha Barry rend hommage aux agents admis à la retraite
Diplomatie : Des anciens ambassadeurs du Burkina proposent leurs services au chef du gouvernement
Sommet de Pau sur le Sahel : La déclaration conjointe des chefs d’État
Sommet de Pau sur le Sahel : Le programme des travaux de ce lundi 13 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés