Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Médias publics au Burkina : Le mouvement de protestation reprend à compter de ce lundi 23 décembre 2019, selon le syndicat

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 23 décembre 2019 à 23h05min
Médias publics au Burkina :  Le mouvement de protestation reprend à compter de ce lundi 23 décembre 2019, selon le syndicat

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) a animé une conférence de presse à la bourse du travail de Ouagadougou, le lundi 23 décembre 2019 pour manifester son mécontentement auprès du gouvernement après les décrets portant statut dérogatoire des Editions Sidwaya et de la RTB.

Le 16 décembre 2019, le gouvernement a pris lors du Conseil des ministres des décrets portant statut dérogatoire pour les Editions Sidyawa et la RTB. Une décision qui n’est pas du goût du Synatic, alors que les négociations sont toujours en cours entre les deux parties. Et pour son secrétaire général, Siriki Dramé, les négociations étant en cours, le gouvernement n’avait pas le droit d’agir de façon unilatérale.

En effet, les deux parties sont en pourparlers depuis le 7 novembre 2019 et ne sont pas encore parvenus à un terrain d’entente. Et selon toujours le secrétaire général du syndicat, c’est la délégation gouvernementale qui a suspendu les négociations le 8 novembre pour permettre une harmonisation des points de vue, pour une reprise le 22 novembre.

De ce fait, le bureau national du Synatic considère que l’attitude du gouvernement est un acte de trahison et un manque de considération à l’endroit d’un partenaire « toujours ouvert au dialogue » qui, pour montrer sa bonne foi, avait invité ses militants à suspendre toute action de lutte. Un constat que déplore le secrétaire à la formation politique et syndicale, Harouna Boéna : « Nous sommes surpris et indignés par l’adoption des décrets comme si les négociations étaient achevées. C’est un manque de respect envers le Synatic ».

Aussi, selon les conférenciers du jour, le bureau national du Synatic, par le biais des travailleurs, à l’issue de l’Assemblée générale tenue le jeudi 19 décembre 2019, va exprimer son désaccord vis-à-vis de ces décrets et des agissements du gouvernement. Il a ainsi décidé à compter du lundi 23 décembre 2019 de reconduire son mouvement de protestation par des meetings, sit-in, grèves générales et d’autres actions que le secrétaire général adjoint, Aboubacar Sanfo, n’a pas souhaité dévoiler aux hommes de presse.

Siriki Dramé, Secrétaire Général du SYNATIC

La question du changement de statut des médias publics doit être traitée avec plus de sérieux et le gouvernement par cette manœuvre ne semble pas le vouloir, selon Siriki Dramé, secrétaire général du Synatic. Pour lui, alors que le président du Faso appelle à la trêve sociale, c’est son gouvernement qui ne souhaite pas cette accalmie. Il a de ce fait déclaré la mobilisation générale et la détermination des travailleurs à lutter pour leurs droits.

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias publics : Le SYNATIC annonce un sit-in les 22 et 23 janvier 2020
Médias africains : « Il faut évoluer vers le journalisme des solutions », Éric Le Braz, journaliste et expert à CFI Médias France
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Motor Pool Supervisor in the General Services Section.
Espace publicitaire à Ouagadougou : « De l’anarchie dans le domaine », révèle une étude
Burkina : L’Association des journalistes et communicateurs scientifiques prend des conseils auprès du ministre de l’Enseignement supérieur
Vœux du nouvel an : Le ministre de la Communication appelle le personnel à " l’assiduité" au service
Burkina : Le Conseil supérieur de la communication condamne l’incendie du véhicule du journaliste Ladji BAMA
Ministère du développement de l’économie numérique et des postes : L’annuaire statistique 2018 et son tableau de bord en cours de validation
Attaque contre le journaliste Ladji Bama : Le MBDHP exprime sa « vive indignation »
Burkina Faso : La voiture du journaliste d’investigation Ladji Bama vandalisée
Décorations au ministère de la Communication : Trente agents du monde des médias reçoivent leurs distinctions
Médias audiovisuels : Le CSC se dote d’un système de suivi des programmes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés