Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Le travail n’épouvante que les âmes fаiblеs. » Louis XIV

ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • dimanche 22 décembre 2019 à 02h30min
ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

« Nous avons décidé une réforme du franc CFA avec trois changements majeurs (…) dont le changement de nom » et « l’arrêt de la centralisation de 50 % des réserves au Trésor français ». Et sera en juillet 2020.

C’est l’annonce faite Alassane Ouattara lors d’une conférence de presse, ce samedi 21 décembre, aux côtés de son homologue français. Le président ivoirien revenait du sommet de la CEDEAO tenu à Abuja. En réponse, Emmanuel Macron a déclaré que le CFA était « perçu comme l’un des vestiges de la Françafrique » et qu’il se félicitait de la création de l’Eco en 2020.

Selon le président ivoirien, qui assure la présidence en exercice de l’UEMOA, le hit pays membres de cette Union abandonneront le CFA en juillet 2020. Cela a des implications comme la rupture des liens technique entre pays de la zone CFA et la Banque de France et le Trésor français.

En d’autres termes, Paris ne cogérera plus cette monnaie et retirera ses représentants des organes de gestion de la monnaie de l’UMOA. Nos confrères de RFI détaillent : " L’éco conservera une parité fixe avec l’euro, ce qui garantit la même valeur de la monnaie pour les consommateurs. Cette disposition pourrait évoluer avec le temps et en fonction de la volonté des autres pays de la CEDEAO lorsqu’ils voudront rejoindre l’éco.

Enfin, la France garde un rôle de garant en cas de crise. Si jamais les pays de la zone éco n’ont plus de quoi payer leurs importations, la France le fera. Reste que si l’on en arrive là, Paris se réserve le droit de revenir dans une instance de décision, en l’occurrence le conseil de politique monétaire". Le sigle retenu pour l’Eco est Ec.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 décembre 2019 à 21:55, par AZIZ En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    FELICITATION AU CHEFS D ETATS D UEMOA D AVOIR D ECOUTE LEURS PEUPLES ET DE REALISER LE REVE DE THOMAS SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 21:56, par Bao-yam En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Victoire à demi-teinte mais victoire quand même ! Comme quoi la lutte paie. On espère que cette monnaie évoluera vers une monnaie commune de la CEDEAO sinon c’est juste un CFA bis. En l’État actuel, il y a à parier que la France et ses laquais locaux provoqueront une crise pour que le statu-quo soit maintenu.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 21:56, par Mass En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Je laisse le soin aux experts de se prononcer sur ces questions très techniques mais je suppose que cela serait un véritable changement par rapport au franc CFA.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 22:02, par Dgouté En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Donc en 6 mois vous allez trouver les usines, dessiner la nouvelle monnaie, imprimer et livrer et vous vous dites que c’est une nouvelle monnaie ? Vous etes fort hein !!!
    Ha Alassane comment as tu pu te laisser manipuer par le gamin. Tu va quitter le pouvoir bientot et Gbagbo viendra regler to compte.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 22:30, par Sorbonne En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Je suis un profane de l’economie monétaire .je demande à nos monétaristes de nous éclairer un peu sur ce français soutenu sur la nouvelle monnaie. Les effets immédiats de ce changement ? Quel est la position des autres pays de la CEDEAO quand à leur chronogramme d’entrée éventuelle dans l’éco ( question politique non économique).

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 22:54, par Pifff En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    C’est bien mais ce n’est pas arrivé car franchement,cfa et eco pour moi,c’est blanc bonnet,bonnet blanc pour la simple raison que ce fameux cordon ombilical n’est pas coupé avec la France qui part mais en même temps qui reste.Donc si les choses restent en l’état,je vois très mal des pays anglophones comme le Nigéria,le Ghana rejoignent un jour cet Eco qui est un vrai enfumage

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 23:16, par sidbénéré En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    On attend de voir ce que diront le Nigeria et le Ghana de la tutelle de la France dans la gestion de l’ECO..

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 23:39, par gueihugues08@gmail.com En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Que de la foutaise aucun changement au finish en conclusion la rupture doit être totale pourquoi voulez vous forcément nous aider laisser l’Afrique ce demerder avec sa merde merci

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2019 à 23:52, par Dedegueba SANON En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Et comme toujours on laisse le soin au plus zélé, au plus dévoué des " chefs de Canton " d’annoncer aux " indigènes " que les toubabs sont gentils et qu’ils nous aident...et ne vont plus trop nous fouetter.
    De qui se moque- t-on ? Et que gagne Paris en continuant de garantir notre parité avec l’euro ? Ces français se foutront toujours de notre gueule, tant qu’il y aura des ADO et des SALL prêts à vendre leurs frères pour leurs propres poches....Comme au temps des rois nègres esclavagistes.
    C’est vrai que malheureusement pour nous le Nigeria en fermant ses frontières terrestres et en menaçant de couper le " jus" au Togo et au Bénin, envoie un très mauvais signal pour l’intégration.
    Je suis sûr que derrière ( en Juillet 2020 ) la France en profitera, lorsqu’il faudra fixer cette parité avec l’Euro, pour faire une subtile dévaluation et rattraper ainsi la perte de la gestion des 50% de nos devises. Avec ça on s’offusque d’être traité de cons ?
    Un vrai désespoir d’être africain francophone.
    J’espère vivement que nous n’allons pas accepter cet arnaque ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 02:14, par Papa En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Cette nouvelle est excellente et est perçue comme une victoire de fin d’année obtenue par les patriotes Africains qui se battaient pour notre affranchissement économique . Maintenant il faudrait qu’on continue le combat pour obtenir le rapatriement de nos réserves du trésor Français . Le prochain combat sera aussi d’obtenir la fin de l’ingérence de la politique Française en Afrique qui consiste a se mêler de la politique Africaine et d’imposer aux Afrcains des présidents de son choix pour mieux les manipuler . Je remercie a cette occasion les présidents du Niger du Tchad et du Burkina-Faso qui avaient eu le courage suicidaire de dénoncer la main mise de la France sur le franc CFA . La lutte continue pour l’émancipation totale de l’Afrique .

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 04:07, par Prince Sanmatenga à Montpellier France En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Du coup comme disent les jeunes français, la pauvreté de l’Afrique est réduite de 50%, la balle est dans le camp des dirigeants africains et qui vivra verra. Mais il faut vivre dans un pays de droit à la vie pour espérer voir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 04:47, par Degouté En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Ils ont devalué notre monaie sans nous consulter
    Ils vont changer notre monaie sans nous consulter.
    Plus rien ne m’etonne,
    Plus rien ne n’etonne.
    Il a suffit d’une annonce liminaire d’un valet local et nos vies sont scélés.
    Quand commenceront t-ils a gagner leur mangement à la sueur de leurs front et non sur le dos des pauvres africains sous le joug de leur armes et de leur roublardise telle une mafia tel un sapeur pompier pyromane qui impose ses services.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 05:23, par L’ Autre Africain En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    J’aurais applaudi à tout rompre cette annonce si je ne l’avais pas lue jusqu’au bout. Déjà, faite aux côtés du président Macron, l’ annonce m’a mis la puce à l’oreille. Voyez vous, ces gaulois pensent pouvoir nous entuber à tout moment. Quand ils ont senti monter la colère de nos pères dans les années 1950, ils se sont précipités de nous donner l’indépendance politique dans les années 60, tout en prenant le soin de nous garder captifs sur le plan monétaire. Aujourd’hui que nous réclamons, l’indépendance monétaire, les voilà entrain de sortir avec d’autres trouvailles. En effet, c’est quoi cette histoire de "la France garde un rôle de garant en cas de crise. Si jamais les pays de la zone éco n’ont plus de quoi payer leurs importations, la France le fera" ?
    Si des pays pris individuellement, comme le Ghana, la Tunisie et j’en passe, peuvent garantir leurs monnaies, pourquoi une communauté de 8 pays ne peut-elle pas garantir sa monnaie ?
    Soyons vigilants et maintenons la pression. La France n’est pas prête à marcher sans ses béquilles africaines et elle usera de toutes les subterfuges pour les garder aussi longtemps que possible. Ah la France, cette France, la grande France, ce parasite !
    A nous donc de capitaliser cette victoire d’étape tout en ne quittant pas des yeux l’objectif final : l’indépendance totale.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 06:20, par Aol En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Je me pose la question suivante quel genre de pacte il ya entre les dirigeants africains francophones et la France ? Celui qui à la réponse merci d’éclairer ma lanterne. Sans terminer l’article je savais déjà que c’était une histoire pour nous bloubandé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 06:50, par Degouté En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    J’ose esperer que lefaso.net n’a pas été sermoné pour scensurer tout nos commentaires avec Macron qui veut forcer notre amour pour sa politique africaine depuis sa convocation des chefs d’etat africains a Pau. Aucn de mes commentaires n’est passé (3 au total). Esperons que le moderateur etait just cocupé.
    Juste pour dire qu’on s’est fait entuber ave l’eco. Et vous voyez bien qui tire les ficelles puisque de façon unilaterale Alassane a fait les choix et annoncer sa decision aux cotés de celui qui lui a conféré les pouvoirs pour decider et controler les autres pays de la zone francs. Alassane le valet, parle d’un modification majeure du CFA mais pas d’une suppression du CFA ; le nom suffira. Comprenne qui voudra.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 07:15, par Lakola En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Incroyable ces Français on vous demande de dégager et vous persitez pour vous accrocher. La France ne doit jouer aucun role seul le lien avec la banque européenne qui gère l’euro doit être établi si nous voulons une parité fixe avec l’euro. Que l’on nous explique comment peut on être garant sans garantie bizare sa ?????

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 07:55, par Poète En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Quelle Bonne Nouvelle ?L’afrique Se Reveille ? C’est Ce Qu’on Voulais Depuis Longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 08:16, par @Ensem En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Je ne suis pas mécontent parce que cela ne veut pas dire que tout sera rose après. Pin ni bang dès !

    Mais déjà Bravo à Kako Nubukpo et compagnons, Kemi Seba, à la jeunesse africaine,

    à notre président RMCK et alliés pour avoir trahi sa génération et s’être mis du côté des jeunes qui sont l’avenir de l’Afrique. RCMK a joué un grand rôle et c’est un pas en avant. Enfin bravo à Macron pour sa position progressiste.

    Petit à petit c’est la jeunesse et Thomas Sankara qui gagnent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 08:29, par Ousmane En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Comment un pays de 66 millions d’habitants peut garantir les importations et exportations d’une communauté de 200 millions d’habitants.
    Même si les francophones l’acceptent par coutume de soumission à la France, le Ghana ne va pas l’accepter à long terme. 😰😰😰

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 12:35, par A qui la faute ? En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Donc c’est ADO tout seul qui décide la politique monétaire de l’Afrique de l’Ouest ? En effet cette annonce ne correspond pas à ce que Roch disait il y a quelques temps

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 16:13, par Maria de Ziniaré En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    C’est acté, le Président en exercice de l’UEMOA par ailleurs ancien Gouverneur de la BCEAO et ancien DGA du FMI pour ne pas dire le plus averti des questions monétaires et économiques , après la rencontre des chefs d’état de la CDEAO suivit des derniers réglages avec Macron a parlé au nom de ses pairs de la CDEAO et surtout de l’UEMOA.
    La monnaie de la CDEAO se construira dans la méthode et la discipline et non par insurrection suivit du chaos comme au Faso. L’embryon de cette monnaie c’est le positif de expérience du CFA dépouillé de ses liens avec la France notamment le compte d’opération et la représentation Française dans certaines instances de gouvernance de l’UMOA. La BCEAO qui ne gérait librement que 50% de ses devises en gérera la totalité. La parité fixe avec une seule devise (l’Euro) est le postula de départ qui n’est pas immuable et pourrait changer avec l’évolution pour prendre en compte un panier de devise. Les huit pays de l’UEMOA qui ont en commun la même politique macro-économique notamment de gestion des finances publiques basée sur des critères de convergences seront les premiers utilisateurs de l’ECO. Les autres pays de la CDEAO notamment le 1er le géant Nigéria et la seconde économie le Ghana intègreront l’ECO quand ils satisferont les critères de convergences. Oui la raison a primé sur l’émotion qui ne pilotera la construction monétaire de la CDEAO parce qu’elle est trop importante pour être laissée à des cagoulés ou des pécheurs en eau trouble qui ont des agendas cachés. Un adage nous enseigne qu’il est plus facile de détruire que de construire et l’histoire de la liquidation d’Air Afrique est là pour nous le démontrer à souhait.
    Le digne fils de de Sindou que Thomas SANKARA a cherché avec torche en vain pour en faire son ministre de finance (ADO avait remplacé le 1er janvier 1983 le père de RMCK comme vice-gouverneur voltaïque à la BCEAO et Boubakar Amadou HAMA un copain d’enfance de SANKARA le remplacera en janvier 1985 suite à son refus de l’offre de SANKARA) a clos le débat et "kouma Bana" n’en déplaise à tout ceux (professeurs d’économie, activistes avec un passeport français dans la poche gauche et un passeport de gondouana dans la poche droite) qui avaient le débat sur le CFA comme fond de commerce.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 19:28, par garant En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    @Ousamane. La notion de "garant", c’est la personne qui paie à ta place si tu n’es pas en mesure de rembourser ta dette (de livrer ou de payer une marchandise). Du moment que le Ghana veut contracter un prêt, on se fiche de savoir si le Ghana est d’accord ou pas, personne ne lui demande son avis car c’est lui le demandeur. La réponse intéresse les personnes, les organisations et les pays qui vont prêter de l’argent au Ghana.
    .
    Si le Ghana ne veut pas de garant, il ne faut pas qu’il demande de l’argent sur les marchés internationaux. C’est une option prise par plusieurs pays. Après il manque de devises et les taux d’intérêts dans les banques sont au-delà de 20%, tant pour l’achat d’une maison que pour les taux d’escomptes des entreprises qui doivent travailler au comptant, mais il y a des politiques qui assument. Pas au Burkina.
    .
    Comment 66M de personnes produisent 12 fois la richesse d’une zone de 200M ? Avec une industrie. En plus de nous, on fait travailler des machines, et chaque ouvrier réalise 100 fois le travail d’un forçat. Seul, j’ai réalisé Vendredi le même travail qu’une équipe d’ouvriers spécialisés aurait réalisé en 30 ans sans machine. Même les tracteurs dans les champs de blé font le travail seul, sans aucun pilote, comme au aux US où le coton est produit avec... 0 ouvriers. Nous n’avons que 66M de personnes mais des millions de machines qui travaillent en plus de nous, et font un travail épatant. Résultat, la France + ses machines, créée 12 fois plus de richesses que la zone ECO en entier.
    .
    Clairement, s’il y a bien une peuple qui ne comprends pas pourquoi il garantirait les avoirs de peuples qui n’en n’ont rien à f*, pourquoi il envoie ses soldats pour sauver des gens qui s’affirment en conflit avec lui, c’est bien la France.
    .
    Car si vous ne payez pas, ce sont mes impôts qui paieront, et je ne vous connais pas, ni ai particulièrement envie de vous connaître. Alors soit vous ne contractez pas de prêts, soit vous vous arrangez avec vos débiteurs. Ce sont eux qui décident le taux d’usure... et ce sont eux qui décident de savoir comment vous serez mangés si vous ne remboursez pas. Et si vous n’êtes pas d’accord avec leurs conditions, vous n’avez pas de prêt.
    .
    Bon, à votre tour de me servir la soupe froide avec l’uranium du Niger. L’uranium il y en a pas mal autour de la terre, même dans les Alpes, et il en faut peu, et visiblement certains sont pressés de quitter l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 21:13, par Dedegueba SANON En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Donc lorsque c’est ADO qui parle, il parle au nom de tous les 8 ? Et si c’est TALON, là lui il ne parle qu’en son nom propre ?
    Moi, ADO ne parle pas en mon nom Monsieur MACRON.
    Du reste je remarque que le sénégalais SALL la joue discrète maintenant, laissant ADO faire seul le " chef de canton zélé " qui fait " "fouetter"ses frères. C’est désespérant d’avoir de tels chefs d’état.
    Que gagne la France en se portant garant de notre CFA enrobé en ECO ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2019 à 00:38, par Eleve de maternelle En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

      @Dedegueba SANON
      ADO est en ce moment est le président en exercice de l’UEMOA et parle au nom des 8 pays de l’UEMOA il a bien précisé que la décision a été prise en concertation avec les autres chefs d’état de l’UEMOA. TALON quand il s’exprimait n’assurait pas la présidence de l’UEMOA. Son opinion représentait celle d’un citoyen de la 9ème économie ou celle du président du Bénin.

      Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2019 à 21:22, par Sidbewenden En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    C’est honteux pour les pays de l’UEMOA ! Quelle honte pour nos dirigeant ? De ne pouvoir se défaire de cette gangraine qu’est la France et sa politique de sangsue en Afrique francophone. Le savez vous ? Les avoirs du FCFA permet à la France de payer 80% de sa dette interne. Pensez vous que ce pays qui dépend du CFA pourrait il nous laisser aussi libre dans la gestion de la nouvelle monnaie Eco ? C’est une honte pour la France de ne pouvoir nous laisser libre ! La France est un pays plus pauvre que nos pays dans la réalité. Son Arrongance et son orgueil dépendent des ressources qu’ elle tire des pays africains. Malheur à la France qui malheureusement sera en face de la nouvelle génération d’afrique non manipulable comme les vieux dirigeants corruptible d’Alassane Ouattara. Nous sommes la génération formée par les ideos De Thomas Sankara. Nous nous libérerons de l’imperialisme Vaille que vaille et la France dégringolera car elle n’aura plus de pouvoir

    Répondre à ce message

    • Le 27 décembre 2019 à 11:47, par ZOUNDI MOUMOUNI En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

      Le Franc CFA sera désormais en juillet 2020 l’ECO, oui cela n’est pas le problème ! Mais cette monnaie sera toujours fabriquée par les Occidentaux ? Cela ne sera pas étonnant de trouver cette monnaie piétinée, détournée, dévalorisée et traînée par la France. Désolé de prendre une telle décision sans nous éclairer où sera t-elle produite. Nous voulons la liberté sur tous les plans. Merci !!!

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2019 à 11:34, par Buugparse En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    Internaute Aziz, je vais te dire que ca, ce n’est pas le rêve de THOMAS SANKARA, Ok ? Je vois que tu ne connais pas THOMAS SANKARA ; Si SANKARA était là, il n’allait jamais accepté que la France se mêle ni de près ni de loin a ce ECO. Ce eco que vous voyez est un eco de Alassane Dramane Macron et les peuples laborieux d’Afrique vont payer un prix chèr !! Oh bon DIEU, donc c’est vrais alors : LES ENNEMIS DE L’AFRIQUE CE SONT LES AFRICAINS.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2019 à 13:21, par Buugparse En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    La France ne sera qu’un mendiant larmoyant, sans ses colonies, et elle est consciente. Voilà pourquoi elle s’arc-boute sur ses colonies avec un système de vampire.Que la France sache que les peuples africains ont aussi un droit comme le peuple francais.Tôt ou tard, nous bouteront la France hors de l’Afrique, si celle-ci n’arrête pas sa politique d’assimilation assassine au lieu d’une politique de partenariat gagnant-gagnant, en réalité la france n’accorde aucune valeur aux africains. De Gaule l’a si bien illustré en disant que la france n’a pas d’amis, mais des intérêts. Mais est-ce faut-il passer sur les corps des africains pour vos intérêts....???? l’entretien et l’alimentation du terrorisme au sahel est un exemple parmi tant d’autres. Nous ne voulons pas de ce faux eco ADO-MACRON déjà dévalué.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2019 à 13:49, par simon sanane En réponse à : ZONE UEMOA : Le président ivoirien annonce la fin du CFA en juillet 2020

    pour mi c’est une decision a moitie fait car il serait mieux d’ecarte carement la france de notre politique monetaire puisse que l’afrique a de grand economiste pouvant mettre en place des strategies de sorti de crise ci necessaire.on a encore du chemin sur nos prise de decision

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
Coronavirus : António Guterres ajourne sa visite au Burkina Faso
L’Afrique et l’Union européenne : un partenariat pour l’avenir
Crise humanitaire à Idlib et en Syrie : « La communauté internationale ne doit pas rester indifférente », Asim Arar, ambassadeur de Turquie au Burkina
Kaya : L’ambassadeur de France fait le constat de la réponse humanitaire apportée aux personnes déplacées
Tribune : 2020, une année clé pour les relations entre l’Europe et l’Afrique
Coopération : Les anciens de la JICA-Burkina Faso satisfaits de la relation avec le Japon
G5 Sahel : Le président Roch Kaboré passe la main à son homologue de la Mauritanie
Crise humanitaire au Burkina Faso : l’Union européenne apporte une enveloppe de 11.45 millions d’euros
Présidence en exercice du G5 Sahel : Roch Kaboré passe la main après une année d’engagement soutenu
Situation sécuritaire en Afrique : Les propositions du Réseau libéral africain
Pourquoi des policiers en ambassade ? : Alpha BARRY s’explique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés