Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Portail d’entrée au Burkina Faso (PEB) : Une innovation virtuelle pour les affaires

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • mardi 17 décembre 2019 à 18h00min
Portail d’entrée au Burkina Faso (PEB) : Une innovation virtuelle  pour les affaires

En présence du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, le Portail d’entrée au Burkina Faso (PEB), un portail virtuel pour les affaires au Burkina Faso, a officiellement lancé ses activités, ce mardi 17 décembre 2019, à Ouagadougou. Une innovation virtuelle pour investir, accéder aux informations et services en ligne, afin de faire des affaires au Burkina Faso.

C’est un portail multimédia qui donne accès aux opportunités d’investissement dans les mines, les carrières, l’élevage, l’agriculture, l’énergie, l’artisanat, le commerce intérieur et extérieur, de la promotion de la qualité sur le site www.peb.bf. Pour les organisateurs, ce portail a pour objectifs principaux d’attirer les investisseurs au Burkina Faso, d’améliorer la qualité du service public et de réduire le délai de délivrance des différents actes au sein des structures du ministère du Commerce, de l’industrie et l’artisanat (MCIA) au profit des usagers.

Pour le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, le portail est le sentier du Burkina Faso de demain qui est appelé à s’adapter aux besoins technologiques. Une invite a donc a été lancée à tous les Burkinabè à migrer vers la technologie.

Déjà, à travers ce portail, trois actes de la Direction des guichets uniques du commerce et de l’investissement (DGU-CI) du MCIA tels que le Certificat d’origine (CO), l’Autorisation spéciale d’importation (ASI) et l’Autorisation d’exercer le commerce AEC) par les étrangers, ont été retenus. Ce portail devient un outil d’accélération dans les procédures de traitement des demandes d’acte d’affaires et facilite les e-services publics.

Edouard K. Samboe
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias publics : Le SYNATIC dénonce les « campagnes mensongères » du ministre de la Communication
Médias : Le SYNATIC dénonce des violations de libertés syndicales dans les médias publics
Statut dérogatoire des médias publics : le gouvernement attendu (toujours) à la table des discussions
Conseil supérieur de la communication : Liste des entreprises de publicité agréées
Le Groupe Ecobank lance l’édition 2020 du Fintech Challenge
Développement numérique : Le directeur des opérations de la Banque mondiale touche du doigt le projet E-Burkina
TIC : Des ingénieurs se familiarisent au Cloud computing
Télévision nationale du Burkina : De nouveaux décors pour le studio JT et le studio production
Cloud computing : Cinq jours pour sensibiliser aux enjeux du Cloud et démystifier son utilisation au Burkina
Marché de la téléphonie mobile au Burkina : L’épidémie de coronavirus risque d’impacter les importations
Journée mondiale de la radio : « Rien ne peut battre la radio en matière de notoriété et de puissance, même pas les TIC »
Promotion de la paix : Les meilleures productions radiophoniques primées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés