Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Plateforme des femmes du G5 Sahel : Une session ordinaire pour dresser le bilan des activités

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • mardi 17 décembre 2019 à 19h30min
Plateforme des femmes du G5 Sahel : Une session ordinaire pour dresser le bilan des activités

La réunion statutaire des ministres en charge de la femme et du genre des pays membres du G5 Sahel (PF-G5S), s’est tenue ce mardi 17 décembre 2019, à Ouagadougou. Cette session fait suite à un atelier de finalisation du projet de plan stratégique ainsi que la revue annuelle de la plateforme ayant regroupé des participants du G5 Sahel du 13 au 16 décembre 2019, à Ouagadougou. La présente session est placée sous la présidence du chef de l’Etat, représenté par le Premier ministre, Christophe Dabiré.

« Quand un homme tombe au Burkina, c’est forcément l’époux d’une femme, le père d’une femme ou le frère d’une femme. Qui mieux que la femme peut comprendre cette douleur et aider les hommes à pacifier nos pays. Il est important que nous voyions le caractère humain de cette réponse. Nous sommes en situation de crise et les femmes doivent être actrices plutôt que spectatrices », a commenté la ministre en charge de la femme, Laurence Ilboudo/Marchal, par ailleurs présidente en exercice de la plateforme régionale des femmes du G5 Sahel.

Et le premier ministre, Christophe Dabiré, de soutenir que cette réunion est un véritable symbole : « A chaque fois qu’on parle du G5 Sahel, la lutte contre le terrorisme, on n’y voit que l’aspect sécuritaire et militaire. La rencontre de la plateforme des femmes du G5 Sahel montre bien que notre combat contre le terrorisme ne saurait être qu’une lutte militaire, mais accompagnée de tous les efforts que toutes les couches de la population doivent déployer pour que nous puissions venir à bout de ce fléau. Les femmes ont un grand rôle à jouer, ce sont les femmes qui peuvent contribuer à développer la résilience que nous appelons de tous nos vœux au niveau de cet espace sahélien ».

Née de la nécessité d’associer les femmes aux efforts de promotion de paix, de sécurité et de développement de la région du Sahel, la Plateforme des femmes du G5 Sahel a été mise en place le 23 juillet 2015 et œuvre à la prise en compte effective du genre et des priorités spécifiques des femmes, y compris des jeunes filles. Ce, dans le but de contribuer à la stabilité et au développement de la région du Sahel. A cet effet, une rencontre annuelle est prévue en vue d’apprécier le bilan annuel et le programme d’activités de la Coordination régionale des femmes.

D’où la présente rencontre qui permettra de valider le plan stratégique de la plateforme, d’examiner le rapport d’activités de la Coordination régionale de la Plateforme du G5 Sahel et de se pencher sur le projet de convention entre la plateforme et le Secrétariat permanent du G5 Sahel. Une fois adoptés, ces documents, selon Aïcha Cissé, coordonnatrice régionale de la plateforme des femmes du G5 Sahel, permettront aux femmes de définir et d’orienter les initiatives individuelles ou collectives pour la recherche permanente de la paix.

Le Secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sidikou, dit fonder un espoir sur les femmes africaines, notamment celles du G5 Sahel, car elles représentent incontestablement un puissant facteur de changement pour une paix durable. L’institution, par la voix de son secrétaire permanent, dit s’atteler à appuyer la Plateforme, afin qu’elle soit un outil opérationnel pour la prise en compte effective des besoins et du rôle des femmes pour l’instauration de la paix et de la sécurité dans le Sahel.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
21e anniversaire de la fête du trône marocain : Une commémoration en format restreint
Coopération religieuse : L’archidiocèse de Séoul fait don d’une ambulance à son frère de Ouagadougou
Coopération : L’Union Européenne soutient les efforts du Burkina Faso dans sa réponse à la situation de crise
Solidarité : Le gouvernement du Burkina Faso reçoit 954 tonnes de riz de la part de la CEDEAO
Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso
Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale
Droits humains : La délégation de l’Union Européenne apporte plus de 160 millions de FCFA à la Commission Nationale des droits humains du Burkina (CNDH)
Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM
Obsèques de Amadou Gon Coulibaly : L’ultime hommage du peuple burkinabè
Cérémonie d’hommages de la Nation ivoirienne au Premier ministre Amadou Gon COULIBALY : Le Premier ministre burkinabè y était avec une forte délégation
Le Chef du Gouvernement aux obsèques de son homologue ivoirien
Education : L’ambassade de France signe une convention avec l’ENEP de Bobo-Dioulasso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés