Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Personnes déplacées internes au Burkina Faso : la communauté burkinabè de Grand-Lahou fait parler son cœur par un don d’un million de francs

Accueil > Diasporas • • lundi 16 décembre 2019 à 16h12min
Personnes déplacées internes au Burkina Faso : la communauté burkinabè de Grand-Lahou fait parler son cœur par un don d’un million de francs

Le samedi 14 décembre 2019, la salle de réunion du Consulat général du Burkina à Abidjan a abrité une cérémonie de remise de don en espèces, d’un montant de un million cent vingt mille francs CFA au profit des personnes déplacées internes au Burkina Faso.

Au nom de SEM. l’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, le Consul général du Burkina à Abidjan, Monsieur Benjamin NANA, assisté de son adjoint, Monsieur Idrissa N. SOULAMA, a présidé cette rencontre inédite qui a mobilisé près d’une centaine de membres de la communauté burkinabè vivant à Grand-Lahou, Guitry, Irobo, Bakanda, Dokpodon, Yocoboué, Doukoudou et Tamabo, avec à leur tête, le Délégué consulaire, Monsieur Tayourou TOE.

Cette cérémonie est inédite, car c’est la première fois que très sensible et très touché par la situation sécuritaire difficile que connait la mère patrie, le Burkina Faso, victime des attaques terroristes ayant pour conséquence le déplacement des populations des localités touchées, que la communauté burkinabè de Grand-Lahou et autres localités a décidé librement et spontanément de se cotiser pour apporter un réconfort, un soutien et une solidarité envers les déplacés internes.

Selon le porte-parole de cette communauté, par ailleurs Délégué consulaire de Grand-Lahou, Tayourou TOE, il s’est agi d’une contribution volontaire et spontanée qui s’est faite en un laps de temps. Chaque Burkinabè a donné ce qu’il avait, et c’est le total qui se chiffre à 1 120 000F.

En recevant cette somme au nom de l’Ambassadeur Mahamadou ZONGO, le Consul général du Burkina à Abidjan, Monsieur Benjamin NANA, a remercié du fond du cœur ses compatriotes de Grand-Lahou. Il a prodigué des conseils relatifs à la cohabitation pacifique et harmonieuse entre les Burkinabè et leurs tuteurs. Benjamin NANA a saisi cette occasion pour lancer un appel à tous ceux qui peuvent ou veulent apporter des contributions seront les bienvenus.

Que l’acte posé par la communauté burkinabè de Grand-Lahou fasse tâche d’huile au sein de la grande famille burkinabè en Côte d’Ivoire. En d’autres termes, Benjamin NANA souhaite que les autres bonnes volontés laissent parler leur cœur au profit de notre chère patrie, le Burkina Faso.

Issouf ZABSONRE
Attaché de Presse
Ambassade du Burkina
Abidjan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Avis de recherche : Un S.O.S pour retrouver les parents de Boukary Ouédraogo, hospitalisé aux États-Unis
Bourses d’études : La diaspora burkinabè en France décide d’accompagner la mère-patrie
Appel à témoin : Qui est « Don Giovanni le Slameur », qui appelle à des violences contre les étrangers en Côte d’Ivoire ?
Maison de l’entreprise : Désormais une plateforme pour la création d’entreprise en ligne
Soudan : La communauté burkinabè, le Covid-19, les affaires et la mère-patrie… !
Diaspora : Les Burkinabè de l’extérieur invités à s’impliquer dans la gestion de la crise humanitaire
Retour des Burkinabè bloqués en Amérique : La quatrième tentative était la bonne
Projet Humanitaire de la diaspora Burkinabè des Etats-Unis : Le concert live mobilise près de 4 millions de FCFA
Diaspora : Des Burkinabè vivant aux Etats-Unis lancent un projet humanitaire
Burkinabè interpellés en Côte d’Ivoire : Certains avaient des autorisations d’entrée
Daouda Emile OUEDRAOGO, Coordonnateur d’une ONG aux Etats-Unis : « Pour la première fois dans l’histoire des Etats-Unis, la rue a fait changer une décision de justice »
Covid-19 : Des Burkinabè du Nigeria viennent en aide à d’autres Burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés