Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Festivités du 11 décembre 2019 : Le ministère en charge de l’Agriculture offre un dîner ‘’spécial’’ mets nationaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 15 décembre 2019 à 20h05min
Festivités du 11 décembre 2019 : Le ministère en charge de l’Agriculture offre un dîner ‘’spécial’’ mets nationaux

A l’occasion de la célébration du 11 décembre 2019, 59è fête de l’indépendance, à Tenkodogo, le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles a organisé dans ladite cité, des activités de promotion des mets nationaux, dont un dîner dans la soirée de mardi, 10 décembre 2019.

L’anniversaire de l’accession à l’indépendance est un moment propice pour mettre en exergue les potentialités et richesses du pays. Le 59è anniversaire tenu à Tenkodogo, région du Centre-est, n’a pas dérogé à cet idéal, notamment avec le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles qui a offert une journée de promotion des mets nationaux, suivie d’un dîner, la veille de la célébration officielle.

La soirée a enregistré la présence de nombreuses personnalités (des membres du gouvernement), des invités, aux côtés du premier responsable du ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo. Occasion pour le ministre de revenir sur la philosophie de l’initiative qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de valorisation des produits agricoles. Ce pour quoi, son département s’est approprié le slogan « produisons et consommons burkinabè ».

Le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles entend par là mettre en exergue les multiples avantages de consommer la production locale. Outre la création d’emplois et de richesses, la production et la consommation locales sont aussi bénéfiques à la santé.

Salades de choux au soumbala et de moringa ; des plats à base de feuilles d’aubergine, de tourteau d’arachide, de mil, de riz, niébé ; des brochettes de soja… ; des boissons de patate douce, de gingembre, de riz, de petit mil…, pour ne citer que ceux-là, ont agrémenté cette soirée dédiée aux mets locaux.

« Nous espérons ainsi inciter à une plus grande consommation des mets à base de produits nationaux à travers la vulgarisation de formes variées d’utilisation et de consommation de nos ressources alimentaires, gage d’une alimentation saine et équilibrée », a magnifié le ministre Salifou Ouédraogo.

Au cours de cette soirée, le ministre Salifou Ouédraogo a signé un engagement national de soutien au Comité national du Codex Alimentarius ou « code alimentaire » dont l’objectif est d’assurer une meilleure appropriation des enjeux à même de garantir la protection de la santé des populations du Burkina face aux maladies d’origine alimentaire.

OL
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Education en situation d’urgence : Le ministère de l’Education nationale tient un Conseil de cabinet extraordinaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés