Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 15 décembre 2019 à 08h30min
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala :  25 ans au service du bien-être des populations

L’Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala a commémoré, ce samedi 14 décembre 2019 à Ouagadougou, ses 25 ans d’existence. Durant ce quart de siècle, plusieurs activités ont été réalisées, et le bilan est donc satisfaisant.

1994-2019, cela fait exactement 25 ans que l’Association homme et femme pour le développement des provinces du Sourou et du Nayala existe. Durant ces années, des activités ont été réalisées au profit des populations de ces zones. Il s’agit de formations, de sensibilisations et d’actions de protection de l’environnement. Toutes les catégories sociales, jeunes, femmes, enfants et hommes, ont pu bénéficier de ces réalisations. Après 25 ans d’activités, l’association a jugé bon de faire une halte pour faire son bilan et se préparer pour d’autres challenges. La cérémonie de la célébration de l’anniversaire a eu lieu ce samedi 14 décembre 2019 à Ouagadougou.

La présidente de l’association, Mariam Koussoubé, a rappelé que la création de l’association résulte d’un cri de cœur en faveur du développement des deux provinces. Il s’est agi donc pour les fils et filles de la région, d’apporter leurs contributions et leurs conseils à l’amélioration des conditions de vie des populations. Des stratégies ont être développées pour que les populations puissent se prendre en charge. Des femmes ont bénéficié de moulins et de terres cultivables grâce au plaidoyer de l’association. Le bilan est donc positif. Néanmoins, l’association dispose de peu de ressources matérielles et financières. Cela handicape souvent son élan.

Le ministre de la Culture étant empêché, c’est sa chargée de mission Mariam Ouédraogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Elle a souligné que l’initiative de l’association était utile et indispensable dans un pays comme le nôtre. Pour elle, elle suscite la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la solidarité, socles de toute stabilité. C’est pourquoi Mariam Ouédraogo a tenu à féliciter les membres de l’association. Elle a également laissé entendre que son département ne ménagera aucun effort pour accompagner l’initiative.

Après la cérémonie, les invités ont visité les stands. Ils ont pu découvrir les mets locaux et savoir-faire du pays san. La commémoration de l’anniversaire a pris fin ce dimanche 15 décembre 2019.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : Près de 40% des infirmiers exercent illégalement dans la région du Centre
Restriction de circulation de grosses cylindrées au Centre-nord : A Kaya, la gendarmerie traque les contrevenants
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques notent une « situation sécuritaire préoccupante et inquiétante »
Journée mondiale des toilettes : Redoubler d’efforts pour améliorer le taux d’assainissement
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres en charge de la Culture de l’espace G5 Sahel adoptent la Déclaration de Ouagadougou
Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés
Présidentielle de 2020 : L’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire dément les propos du président du CDP, Eddie Komboïgo
Humanitaire : Les syndicats du ministère de l’Economie et des finances solidaires des déplacés internes
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur
Rentrée fiscale 2020 : La Direction générale des impôts fait le bilan de ses activités de 2019 à Bobo-Dioulasso
Foncier au Burkina : Les vérités du ministre de l’Urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet
Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés