Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 13 décembre 2019 à 16h30min
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document

La Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS) du ministère de la Sécurité a organisé un atelier ce 13 décembre 2019 à Ouagadougou. Sur la table, l’annuaire statistique 2018 de la sécurité à examiner, vérifier pour être validé. Le document contient toutes les infractions (nombre de réseaux de bandits démantelés, coupeurs de route arrêtés, attaques terroristes…) commises sur le territoire national et recensées par les services de police et de gendarmerie en 2018.

Pour décider, il faut avoir des pistes, des statistiques qui orientent et guident. Cela est d’une actualité pressante pour le Burkina Faso qui, depuis 2015, est en proie à une insécurité sans pareille. La Direction générale des études et des statistiques sectorielles du ministère de la Sécurité dont le rôle principal est de constituer un système d’information efficace sur les données statistiques est donc à pied d’œuvre, avec l’appui de ces partenaires pour fournir des données actuelles aux décideurs.

« C’est sur la base de ces données statistiques que les décideurs prennent de nouvelles orientations dans la lutte contre le banditisme, la criminalité sous toutes ces formes et surtout contre le terrorisme (…) », explique le Commissaire principal de police Lassana Bargo, directeur des statistiques sectoriels, et responsable par intérim de la Direction générale des études et des statistiques sectorielles. Il ajoute également que c’est en s’appuyant sur ces chiffres que les décideurs peuvent faire des plaidoyers fructueux auprès des partenaires techniques et financiers.

Pour arriver à l’atelier de validation, tout un processus a été suivi. En effet, la Direction générale des études et des statistiques sectorielles (DGESS) du ministère de la Sécurité, avec l’appui du Programme d’appui et de renforcement de la gestion publique et des statistiques, a revu son système d’information à travers l’élaboration de nouveaux outils de collecte de données.

Plusieurs formations ont permis d’harmoniser la compréhension de ces outils par l’ensemble des chargés de collecte des données des structures de la police et de la gendarmerie nationales dans la but de permettre à la DGESS de disposer de données cohérentes et fiables pour la production de l’annuaire statistiques 2018 de la sécurité.

Selon le commissaire principal de police Lassana Bargo, ce sont les actions des brigades territoriales et des commissariats centraux qui ont été capitalisés. « Ce sont les actions ponctuelles, en ce qui concerne les incidences en matière de sécurité qu’on récapitule dans l’Annuaire. Vous pourrez voir le nombre de vols, de réseaux de bandits démantelés, de coupeurs de route appréhendés, le nombre d’attaques terroristes, le nombre de tout ce qui est infractions relevées sur le terrain en 2018 », a poursuivi le directeur des statistiques sectorielles.

L’atelier a donc permis d’examiner la pertinence et la cohérence des informations produites ; vérifier les statistiques produites ; recueillir et intégrer les propositions d’amélioration du document.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : Près de 40% des infirmiers exercent illégalement dans la région du Centre
Restriction de circulation de grosses cylindrées au Centre-nord : A Kaya, la gendarmerie traque les contrevenants
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques notent une « situation sécuritaire préoccupante et inquiétante »
Journée mondiale des toilettes : Redoubler d’efforts pour améliorer le taux d’assainissement
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres en charge de la Culture de l’espace G5 Sahel adoptent la Déclaration de Ouagadougou
Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés
Présidentielle de 2020 : L’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire dément les propos du président du CDP, Eddie Komboïgo
Humanitaire : Les syndicats du ministère de l’Economie et des finances solidaires des déplacés internes
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur
Rentrée fiscale 2020 : La Direction générale des impôts fait le bilan de ses activités de 2019 à Bobo-Dioulasso
Foncier au Burkina : Les vérités du ministre de l’Urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet
Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés