Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé • vendredi 13 décembre 2019 à 17h00min
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile  examiné dans le Plateau central

Le Laboratoire citoyennetés a organisé, le vendredi 13 décembre 2019 à Ziniaré, un atelier de mutualisation autour du thème « Gouvernance locale et cohésion sociale : rôle des collectivités territoriales et des Organisations de la société civile (OSC) locales ». La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le gouverneur de la région du Plateau central, Nana Fatoumata Benon, par ailleurs marraine de l’atelier.

Armand Joseph Kaboré, Secrétaire permanent du Labo Citoyennetés

« Le problème de la gouvernance et de la cohésion sociale est une réalité dans toutes les régions du Burkina. Mais ce présent atelier permettra d’avoir une réflexion bien circonscrite à la région du Plateau central, c’est-à-dire de voir comment, dans le Plateau central, les questions de la gouvernance et de la cohésion sociale se posent, et quelles sont les solutions appropriées qui peuvent émerger pour permettre aux acteurs d’apporter leur contribution en vue de leur amélioration ». Tel a été le propos du secrétaire permanent du Laboratoire citoyennetés, Armand Joseph Kaboré, expliquant à la presse les objectifs de l’atelier de mutualisation.

Cet atelier se tient dans le cadre du Programme d’appui au renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne dans le Plateau central, qui est un programme mis en œuvre par le Laboratoire citoyennetés avec l’appui de l’ONG Solidar Suisse. Il a été mis en œuvre au profit de huit communes de la région avec pour objectifs de renforcer les capacités des acteurs de la société civile à pouvoir se profiler dans des dynamiques d’influence plus systématiques, mais aussi à améliorer de réédition des comptes des collectivités locales. Le programme ne vient pas créer d’autres instruments, selon Armand Kaboré, mais s’inscrit dans le cadre du renforcement des idées déjà développées.

Nana Fatoumata Benon, gouverneur du Plateau Central

En effet, explique-t-il, avec les radios, il s’agit de s’appuyer sur les contenus déjà proposés. Avec les associations, c’est de soutenir les programmes qu’elles développent déjà. Et pour les collectivités, c’est un travail sur les projets qui s’inscrivent dans le cadre des plans locaux de développement. La gouvernance est un jeu d’acteurs et chaque acteur a un rôle à jouer, ajoute Armand Joseph Kaboré. « Pour nous, il s’agit de renforcer ce mécanisme de dialogue et de concertation pour que la gouvernance soit inclusive, participative et permette de créer le développement et de voir aussi comment, au-delà de ce programme, ce processus peut s’appuyer sur le vécu quotidien des populations », renchérit-il.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Kantchari (Est) : Un policier municipal assassiné à son domicile
Pari mutuel urbain du Burkina : Un parieur novice de Koudougou dans le cercle des multimillionnaires
Examens nationaux : La fondation Barka offre des masques faciaux à 2000 candidats de la région de l’Est
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
Université Joseph ki-Zerbo/UFR/SVT : Le baboratoire Labesta revisité pour répondre aux exigences des formations doctorales
Kaya : Première session du Comité de pilotage du projet de construction de la paix et la cohésion sociale
Tabaski 2020 : 3 480 bœufs tués pour les personnes vulnérables
Province du Kourweogo : Bientôt une bibliothèque numerique pour la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés