Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Fête de l’indépendance au Nord : Une célébration sur fond de psychose et d’espérance

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 12 décembre 2019 à 07h28min
Fête de l’indépendance au Nord : Une célébration sur fond  de psychose et d’espérance

Dans la région du Nord, la célébration tournante de la fête de l’indépendance a eu lieu cette année à Ouahigouya, dans le Yatenga. La cérémonie commémorative qui a duré à peine deux heures d’horloge a été présidée par le gouverneur de la Région du Nord, Justin S. Somé, qui avait à ses côtés Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles et bien d’autres personnalités de la région.

Après Gourcy en 2018, c’est la cité de Naaba Kango qui a accueilli les festivités du 59e anniversaire de de l’indépendance de notre pays. Ce mercredi 11 décembre 2019, la place de la Nation de Ouahigouya était bondée de populations venues des quatre provinces de la région à savoir le Yatenga, le Loroum, le Passoré et du Zondoma. Un peu après 9 h tout était fin prêt et le gouverneur de la Région du Nord pouvait livrer son message, juste après la revue des troupes.

Une commémoration sans parade civilo-militaire

En rappel, ce 59e anniversaire de l’accession à l’indépendance de notre pays a été célébré sous le thème : « Cent ans de création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’État-Nation ». Dans son message aux populations, Justin Somé, gouverneur de la région du Nord, a estimé qu’il est nécessaire de faire une halte pour une introspection profonde afin de s’approprier le passé pour une meilleure compréhension du présent afin de se projeter dans l’avenir avec des repères infaillibles.

Poursuivant dans son message l’autorité régionale est revenue sur les propos du chef de l’Etat par rapport à la consolidation de l’Etat-Nation, à la nécessité de s’attacher aux valeurs de la démocratie et de justice, gage de paix sociale et de stabilité politique. Justin Somé terminera en saluant la forte mobilisation qui lui donne l’occasion de réaffirmer son engagement et son dévouement aux côtés de tous les acteurs pour relever les défis de la paix, de la sécurité et du développement de la région.

Au terme du discours, le dispositif pour les décorations a été mis en place pour la reconnaissance du mérite des travailleurs. Ainsi donc ,11 personnes ont été élevées dans l’ordre de l’Étalon, 26 personnes dans l’ordre de Mérite, 19 ont reçu les médailles des Collectivités Locales et 11 dans les ordres spécifiques. Au total 67 travailleurs des secteurs publics et privés ont vu leurs efforts récompensés par l’État.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative « Faisons un geste » : Plus de 23 millions de F CFA collectés au profit des déplacés internes
Péages : Les travailleurs en grève à partir du 27 février 2020
Burkina Faso : Un pays en panne de leaders ?
Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle : Le ministre de la Santé veut améliorer la qualité des soins
Polémique concernant l´affectation de policiers dans les ambassades : Le SAMAE contrattaque avec un droit de réponse
Corruption à la police municipale : Le Collectif des policiers municipaux fustige le rapport du REN-LAC
Région du Nord : Un centre de transit pour prendre en charge les enfants en situation de mobilité
Déplacés internes au mois de février 2020 : Une augmentation d’environ 24,72% par rapport à la situation du mois de janvier
Décès au Burkina Faso d’un militaire français de l’opération Barkhane
UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?
Société d’exploration minière Boss Minerals SARL : Du matériel médicotechnique pour les districts sanitaires de Dano et de Diébougou
Police municipale : Le regard tourné vers le président du Faso pour une sortie de crise
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés