Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

11-Décembre 2019 à l’Est : 80 personnes décorées à Fada N’Gourma

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 11 décembre 2019 à 21h30min
11-Décembre 2019 à l’Est : 80 personnes décorées à Fada N’Gourma

Dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance du Burkina Faso, le mérite de 80 fils et filles a été reconnu par la nation à Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est, ce mercredi 11 décembre 2019.

A l’instar des autres régions du Burkina Faso, la région de l’Est célébré le 59e anniversaire de l’indépendance. A l’occasion, le mérite 80 personnes ont été décorées à Fada N’Gourma. Il s’agit de douze chevaliers de l’ordre de l’Etalon, un officier de l’ordre du mérite, 27 chevaliers de l’ordre du mérite burkinabè, un chevalier de l’ordre du mérite du développement rural/élevage, un chevalier de l’ordre du mérite de la santé et de l’action sociale, un chevalier de l’ordre du mérite du commerce et de l’industrie/agrafe commerce, onze chevaliers de l’ordre des palmes académiques et 25 médailles d’honneur des collectivités locales.

La cérémonie organisée à cet effet a été ponctuée par une prise d’armes et la décoration, au vu du contexte sécuritaire que vie la région avec les attaques terroristes. Le colonel Saïdou Toussaint Prospère Sanou, gouverneur de la région de l’Est, a, dans son discours, rappelé que la commémoration de cette journée est par excellence, non seulement une opportunité d’assumer le passé historique, mais aussi de reconnaître les mérites des fils et filles de la région pour la qualité des services rendus à la nation.

Il a poursuivi que le thème « Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’Etat-nation », est très évocateur pour paraphraser le chef de l’Etat lors de son adresse à la nation. Il a indiqué que la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent n’est pas le seul apanage des forces de défense et de sécurité qui assurent, au péril de leur vie, l’intégrité territoriale.

A cet effet, il a souhaité l’engagement des populations de l’Est à développer des actions de résilience en appui aux opérations militaires sur le terrain pour faire des villages et hameaux de culture des forteresses infranchissables. Pour terminer, le gouverneur a signalé que ses soubresauts (attaques terroristes) ont impacté négativement les actions de développement du gouvernement dans la région de l’Est. En témoigne le taux d’exécution physique de 17,67% et le taux d’exécution financière de 12,74% du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Récipiendaire, Boubacar Maïga a exprimé sa fierté pour la reconnaissance des autorités régionales pour ses efforts sur le terrain en vue d’apporter sa contribution au développement et à la stabilisation des territoires. « C’est aussi un mérite à l’endroit de mes collègues de travail depuis des années, des partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent dans ces chantiers », a-t-il soutenu.

En marge de la cérémonie, les forces vives de la région de l’Est ont fait un don de vivres d’une valeur de 4 millions de francs CFA en guise de solidarité aux déplacés internes de Fada N’Gourma, afin de leur témoigner leur compassion, a indiqué Mathias Tankoano, président du Conseil supérieur de la communication (CSC) et porte-parole des donateurs.

Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Application de l’IUTS au Burkina Faso : Quand les éléphants se battent…
Bobo-Dioulasso : La police met le grappin sur des spécialistes de vols à main armée
Santé : Pr Claudine Lougué encourage les agents de santé à Fada N’Gourma et Koupèla
Bobo-Dioulasso : Une marche le 29 février prochain pour dénoncer « l’injustice » dans le lotissement du secteur 26
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’extension de l’IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés