Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par PLY • jeudi 12 décembre 2019 à 00h36min
Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

Le président du Faso, Roch Kaboré, était face aux médias nationaux dans la soirée du mercredi 11 décembre 2019 dans le cadre du 59e anniversaire de la commémoration de l’indépendance du Burkina Faso. La situation sécuritaire, la politique nationale, l’invitation de Macron aux chefs d’Etats des pays du G5 Sahel, la lutte contre la corruption sont entre autres les sujets qui ont été abordés au cours de cet entretien.

Se prononçant sur la situation sécuritaire, le président du Faso dit avoir "le moral qui est très haut". Pour Roch Kaboré, « chaque peuple a traversé des moments difficiles", c’est pourquoi il "encourage les Burkinabè à faire preuve de mental fort" afin de "rester debout dans l’adversité".

Le chef suprême des armées a également tenu à féliciter les "forces de défense et de sécurité qui sont montées en puissance et se sont aguerries au fil du temps". "Nous devons toujours, en toutes circonstances, soutenir nos FDS", a indiqué Roch Kaboré avant d’ajouter que "c’est une responsabilité individuelle et collective".

Conscient que la lutte contre le terrorisme passe aussi par la promotion du vivre-ensemble, le président du Faso a rappelé que nous devons éviter la stigmatisation de l’autre en favorisant le rapprochement et le renforcement de la communication entre les ethnies.

Abordant la question du recrutement des volontaires pour la défense de la patrie, Roch Kaboré explique que ces derniers seront encadrés par les Forces de défense et de sécurité dans les zones dans lesquelles ils seront mobilisés. Mais avant, le président précise qu’une loi va encadrer le volontariat. Les textes seront adoptés par le conseil des ministres, puis transférer à l’Assemblée nationale pour adopter une loi relative à cela, a-t-il détaillé.

Le débat relatif à l’invitation du président Macron aux chefs d’Etats des pays du G5 Sahel à Pau est revenu sur la table de cet entretien avec les médias nationaux. Pour le président du Faso, président du G5 Sahel, la forme et le contenu de cette invitation ont manqué de tact.

Mais avant la rencontre de Pau, Roch Kaboré a confié aux journalistes qu’une concertation aura lieu entre les pays membres du G5 Sahel. "Avec mes pairs du G5 Sahel, nous avons convenu de nous concerter au cours d’un sommet dimanche 15 décembre sur le partenariat avec Barkhane", a déclaré le président du Faso.

Pour chef de l’Etat, "nous devons clarifier la coopération avec Barkhane pour renforcer l’efficacité de notre action militaire dans le Sahel". "Il est important que le partenariat avec la France soit équitable et efficace dans l’intérêt partagé de nos populations respectives", a soutenu le président du Faso.

Sur la politique nationale, Roch Kaboré a assuré qu’il n’y a aucun agenda parallèle ni caché au sein du MPP. Le président du Faso dit avoir fait acte de candidature pour l’élection de 2020 mais confie qu’il appartiendra au parti de se prononcer sur cette candidature.

Engagé dans la lutte contre la corruption, le chef de l’Etat a declaré sans ambages : "Je peux vous rassurer : personne n’est intouchable au Burkina Faso. Si des faits de corruption sont avérés, les concernés seront sanctionnés".

Longtemps annoncé, le président du Faso a confié au cours de cet entretien que la monnaie unique de la Cedeao, l’ECO, sera "une monnaie flexible adossée à un panier de devises". "Nous devons travailler au respect de critères de convergence pour y parvenir. Je peux vous rassurer, il ne s’agira pas simplement d’un changement de nom", a exprimé Roch Kaboré.

Rassemblés par Pascal YE
Lefaso.net

P.-S.

Dernière minute : Le sommet de Pau a été reporté à début 2020, après l’attaque terroriste d’un camp de l’armée nigérienne qui a fait environ 70 morts.

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2019 à 02:02, par Maria de ziniaré En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Enfin l’élève qui a appris 27 ans auprès de Blaise COMPAORE commence à se réveiller de son sommeil et à prendre conscience de sa stature d’homme d’état. Pas de mots déplacés ou incongrus, concentré sur le sujet du jour, beaucoup de pondération et d’ honnêteté ( il a reconnu sa fierté d’inauguré les chantiers initié par son mentor ) alors là c’est le vrais élève de Blaise qui s’est révélé ce soir et ce dernier de la lagune Ebrié doit être fier de son élève pour ne pas dire de sa fabrique politique. Alors l’apprenti politique qui veut faire une OPA sur le CDP avec ses milliards pour viser Kossyam devra se retrousser les manches car si RMCK continue toujours éveillé ainsi il vendra cher sa peau même sans son fou du roi yadéga qui s’en est allé et avait été l’artisan de sa victoire sans gloire dans une élection non inclusive ou Michel KAFANDO était de fait son agent marketting. S’agissant de la concertation des chefs d’état du G5 avant la rencontre de PAU avec Macron elle accouchera inéluctablement d’une souris du fait des rivalités de leadership entre eux et de leur niveau de résilience disparate face au risque djihadiste. La Mauritanie ne connait pas d’attaque djihadiste et le Tchad a déjà une base militaire Francaise avec des Mirage 2000 et n’est inquiété par Boko Haram qu’autour du lac Tchad, le Niger bien que sous le feux de l’action Djihadiste a un plan B avec une base de drone et soldats Américains sur son sol, le Mali héberge sur son sol les bases logistiques de Barkhane et le Burkina est le mal cadeauté du groupe (pas de base de drone ni d’avion de combat étranger sur son sol). En fait en lieu et place de concertation nos chefs d’état du G5 vont se crêper les chignons comme des bonnes dans une borne fontaine et rien de consensuel ne sortira de leur conclave.

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2019 à 10:46, par Messoh En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

      « Maria de ziniaré » dites-moi : entre ton « dieu » Blaise Compaoré et Rock qui est plus intello que qui ? Ton « dieu » Blaise à quel niveau d’étude ? Qui est censé être l’élève de qui entre les deux ? On a tous vue votre « dieu » ici quand il a osé sa traitrise, un illettré qui ne pouvait même pas bien s’exprimer. Il a fallu les universitaires comme Clément Oumarou Ouédraogo, celui que vous qualifiez de « fou du roi yadéga », les Rock et autres pour le soutenir et l’encadrer à tous les niveaux. Et aujourd’hui des gens qui n’ont peut-être pas connu cette époque veulent nous faire croire le contraire. Oui, en tant que président tout ce qui était élaboré était mis sur sa personne. Mais tout le monde savait qu’il y avait des têtes pensantes qui formalisaient tout. Si vous ne le savez pas, c’est ton « dieu » qui a été d’abord l’élève et l’apprenti politique des Rock et Autres. Et si vous estimer que les autres lui doivent tout, accepte aussi que ton « dieu » doit tout aussi aux autres. Mais, seulement lui il les ajouté L’INGRATITUDE comme linga.

      Répondre à ce message

      • Le 12 décembre 2019 à 14:25, par Ka En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

        Affirmatif Messoh : Blaise Compaoré a été fait par son entourage dit les vrais intellectuels dont ils les tenaient par sa cruauté après l’assassinat des valeureux Oumarou Clément Ouédraogo en passant par son frère d’arme Thomas Sankara qu’il a charcuté. Avec son RSP criminel à l’époque, tout le peuple Burkinabé le craignait car on ne savait pas qui sera tué comme le valeureux journaliste Norbert Zongo et ses compagnons cramer dans leur voiture. Oui, Blaise compaoré n’était pas un intellectuel, mais depuis le lycée, c’était un introverti rusé qui truandait ceux qui sont plus fort que lui physiquement et dans les études. Aujourd’hui ceux qui le vénèrent sachent que Blaise Compaoré est un simple ancien président et un repris de justice qui fuit la justice de son pays.

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 06:04, par X En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Messieur le Président,
    Le partenariat entre l’Afrique et la France ne peut être équitable dans sa forme actuelle et avec cette vision que la France se fait toujours de ces excolonies ou néo colonies. Rompez purement et simplement avec la France, nous allons avoir la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 07:00, par Ka En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Son excellence monsieur le président du Faso, président en exercice du G5, malgré que cette rencontre est reporté à cause de la tuerie des 71 Soldats du Niger, je suis totalement d’accord avec vous pour la concertation entre les cinq chefs d’états du G5 : Une concertation qui aura des réponses radicales aux questions de clarifications que Macron vous réserve.

    Souvent dans mes critiques fondées sur le forum, ‘’’’je dis que si l’Afrique reste embourbée dans son sous-développement, c’est que ses dirigeants sont incapables de se mobiliser autour de grand objectifs et de faire passer l’intérêt général avant les intérêts personnels. Mais avec la réponse du président Roch aux médias qu’une concertation entre ses pairs aura lieu pour une réponse commune au président Français pour sa demande de clarification. Alors je dis ici, ‘’’que voilà des responsables qui se réveillent au lieu d’être individuellement les valets des dirigeants Français.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 07:28, par Le Patriote "Le vrai" En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Merci mon président, nous vous faisons entièrement confiance pour votre face à face avec Macron. Mais il faut que tout soit clair avec Kidal ville pourvoyeuse de terroristes. Tant que Kidal n’est pas contrôlée de bout en bout par Bamako, toute lutte antiterroriste dans les cinq pays du G5 Sahel sera vaine. Il faut jeter l’accord d’autonomie de Kidal à la poubelle et que le Mali réaffirme sa souveraineté entière sur Kidal. On voit que les impérialistes français ont commencé une campagne pour conditionner la réunion du 16 décembre prochain pour soumettre nos populations à leur dictat (confère les propos du MAEE français). Il faut proposer 300 soldats par pays du G5 Sahel pour envahir Kidal et la contrôler entièrement pour le bonheur des sahéliens que nous sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 07:41, par Patriota En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Je suis très fier de mon Presi.
    Mon Presi, Il nya pas que les FDS qui sont montés en puissance, Vous aussi vous êtes monté en puissance et on l’a constaté depuis un certain temps. A cela svp travaillez plus a la réconciliation nationale et le Burkina notre très cher pays sortira gagnant de tous les défis du moment.
    Une fois encore je vous supplie, voyez comment avoir le colonel Barry Denise aux renseignements. Écoutez svp cette demande du peuple. Ne restez pas sourd.

    Pour la rencontre de Pau. Moi je dirai quil faut participer. C’est l’occasion de montrer aux President francais que les temps ont changé et que désormais vous portez les aspirations de votre peuple. Vous pouvez recadrer ce partenariat militaire comme suit :
    - Pouvoir diverversifier les partenaires. En plus de la France, faire appel à d’autres comme la très puissante Russie. Ainsi la France ne sera plus seule et vous verez quelle sera droite et respectera nos Etats.
    - Dire non aux troupes francaises au sol
    - Poursuivre l’assistance en formation de nos FDS par les experts par tous les partenaires (USA, Russie, France)
    - Appui aérien special de ces partenaires uniquement sur demande ponctuelle. Cest a nos troupes de combattre.

    Je profite insister qu’il faut entrer très rapidement en partenariat avec la Russie. Voila un pays qui a toujours été du côté des peuples brimés contrairement aux occidentaux. Des exemples ne manquent pas. La Russie a toujours soutenu ces états faibles au conseil de sécurité de l’ONU.

    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 07:44, par papa En réponse à : Rencontre de Pau : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Les questions ont ete´ pertinentes et les reponses du president etaient aussi sans ambiguite´. Je fais une remarque aux deux journalistes qui sont en costume cravate´, pendant que le chef de l´etat fait la promotion du Faso Dan-Fani vous autres, vous faites la promotion des colons je trouve un peu deplace´ .Meme si chacun est libre de s´habiller comme bon lui semble ,vous devriez prendre l´exemple sur votre collegue femme journaliste et du president du faso . Carton jaune a ces deux journalistes plus royalistes que le roi. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 08:32, par Domdom En réponse à : Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    "Le sommet de Pau a été reporté à début 2020, après l’attaque terroriste d’un camp de l’armée nigérienne qui a fait environ 70 morts".
    Paix à l’âme de ces braves soldats tombés.

    N’est ce pas une sorte de pression pour amener les chefs D’État de G5 à accepter la France comme sauveur ?

    Elle a vu claire dans la chose là on dirait

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 08:36, par soundjata En réponse à : Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    du courage mon président, vous avez tout notre soutien et nous vaincrons les forces du mal. pour soutenir nos FDS, voyez également du cote des émoluments exagérés des membres du gvt, des dites grandes institutions et des membres de l assemblée nationale budgétivore.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 08:48, par Kiriki En réponse à : Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Bjr. En plus d’être d’accord avec les internautes avant PITROIPA je le suis encore plus avec lui. PITROIPA vous avez ajouté quelque chose de très très intéressant. Les Présidents du G5 SAHEL doivent mettre la priorité sur la possibilité de diversifier leur partenariat dans la lutte contre le terrorisme. Nous devons pouvoir demander l’intervention de la RUSSIE, des Américains si nous le voulons.
    Nous ne sommes pas contre la France. Nous voulons juste décider désormais nous même comment on fait les plans de protection contre la gangraine du terrorisme.
    Nous prenons nos responsabilités. Si nous voulons de l’aide c’est désormais nous qui exprimons notre aide et c’est désormais nous qui décidons a qui nous allons demander cette aide.
    La France n’a qu’a rester a sa place.on sait où la trouver en cas de besoin. POINT /

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 09:02, par Landry En réponse à : Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Je suis tres content de l allocution du President !!
    On apprend beaucoup des messages que le President Roch Marc Christian Kabore fait passer !! Un message de paix et de solidaite vis-à-vis des autres !!

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 09:38, par mkak En réponse à : Sécurité : Le président du Faso annonce un sommet avec ses pairs du G5 Sahel sur le partenariat avec Barkhane

    Belle exercise.Toutes mes felicitations aux journalistes qui ont été très taquins et concis dans leurs questions. Merci au chef de l’état d’avoir repondu clairement afin de nous situer sur les questions du moment. J’ai beaucoup apprécié la reponse claire sur le projet de monnaie unique à la différence de qulequ’un d’autre pourtant économiste de premier rang nous dit-on. J’espère que les ivoiriens auront le loisir de lui montrer le chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 11:01, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Lutte contre la corruption : « Personne n’est intouchable au Burkina », assure le président du Faso

    - Pascal YE, wiye toumou daa gnamou zone ? Ehhh wiye baahounou ? Be ne e Yeremiten baahounou ! Pati !! Pee gnamou tiiro yi san de !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2019 à 11:58, par Milo En réponse à : Lutte contre la corruption : « Personne n’est intouchable au Burkina », assure le président du Faso

    En lieu et place de commenter sur la lutte contre la corruption : personne n’est intouchable au Burkina, assure le président du Faso. Je vais apprécier la forme utilisée par les journalistes. J’ai pu observer un manque de coordination entre journalistes. Moins de temps lui était accordé pour les réponses. La parole lui était arrachée par moment. Mais tout n’était pas noir, j’ai trouvé l’ambiance bon enfant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « oser l’avenir avec une politique autrement »
MPP : La direction politique a échangé avec les prétendants aux élections législatives
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir l’Etat comme une vache à lait qu’il faut traire », prêche Pr Augustin Loada
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la rencontre des militants MPP de la commune de Sourgoubila
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de la redevabilité
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une bonne saison pluvieuse à tous les burkinabè
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré Ouédraogo s’unissent pour le changement
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble s’émousser », constate Me Bénéwendé Sankara
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette l’appel de ses avocats
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les musulmans
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas gouverner le Burkina », foi du vice-président du parti, Achille Tapsoba
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 électeurs enrôlés » selon Newton Ahmed Barry, président de la CENI
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés