Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

« Malheur à lui d’avoir choisi Pau », poème d’un citoyen sur la rencontre entre Macron et les chefs d’Etats du G5-Sahel

Accueil > Actualités > Opinions • • lundi 9 décembre 2019 à 08h30min
« Malheur à lui d’avoir choisi Pau », poème d’un citoyen sur la rencontre entre Macron et les chefs d’Etats du G5-Sahel

La réunion de « clarification » entre le président français et les présidents des pays du G5-Sahel le lundi 16 décembre 2019 à Pau, en France, a inspiré à ce citoyen burkinabè le poème ci-après.

Si les auteurs du 17Mai ont été mis KO,
Une fois de plus sera déjoué le complot
La terre des ancêtres ne se pointe pas avec un mégot,
Grace à Maiga, Compaoré avait regagné Po,
Mort à l’impérialisme avait criés les para commandos,
Comme Lingani, et Sankara, Kaboré et Issoufou l’ont déjà dit haut,
Ni la méditerranée ni la seine ne vont intimider l’enfant de Zorgho

Malheur à lui d’avoir choisi, Pau
L’abcès sera crevé, celui qui nous colle depuis toujours à la peau
L’explosion de la soute avait donné le chrono
Cette fois ci c’est la tragédie des hélicos
Si Kidal a été bradé, ni pense même pas pour Djibo.
Marcel avait remplacé Gabriel, après François qui fera le saut ?
Ne t’inquiète pas il est déjà connu d’avance ton scenario
Cette fois, il n’a pas été difficile de découvrir le pot

Malheur à lui d’avoir choisi Pau
Il nous prend pour des cons crie-t-on depuis Castelnau
Il nous prend pour sa colonie entend -on à Bobo
On ne pourrait espérer meilleur cadeau pour nous après Tenkodogo.
Si la chaleur du sahel lui provoque des mirages, on a de quoi soigner ses maux
Ça tombe bien, puisqu’il a déjà pris ses constances dans un amphi ici à l’UO
Sera-t-il aussi sage comme le médecin commandant Ouédraogo ?
En tout cas c’est ce que l’on souhaite pour lui depuis le kadiogo

Malheur à lui d’avoir choisi Pau
Ici en Afrique on respecte les ainés, on s’en fou sils ne sont pas beaux
Les jeunes de Dano en feront de même avec les anciens de Bordeaux
Car pour nous les hommes ont plus de valeurs que les coraux
Les Zaghawa ont toujours été des guerriers, ce n’est pas toi qui vas faillir Itno
Soundjata a vaincu soumagourou, à ton tour de porter le flambeau au-delà de Bamako

Car ici on un vent nouveau soufflera, c’est l’assurance qu’à donner le moogho
Au grand jamais on ne verra des coqs grimper sur le dos des chevaux
Malheur à lui d’avoir choisi Pau

Bahan Cheick Innocent

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Djibrill Bassolé hospitalisé au CHU de Tengandogo
Message des autorités coutumières et religieuses : Le Faso Autrement salue un langage « direct et franc »
Burkina : « Triste bilan sécuritaire en 2019 »
Affectation de Hervé Ouattara dans le Sahel : Maître Paul KERE s’insurge contre la politisation de l’administration au Burkina
Sahel : « A qui profitent les discours antifrançais ? » s’interroge Guillaume Lafargue, journaliste indépendant
Développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable : Le financement participatif comme alternative
Transformation des produits agricoles locaux : Un investissement à grande valeur ajoutée
IUTS sur les indemnités et les primes : « Un sacrifice nécessaire pour la nation »
Un instituteur écrit au président du Faso : « Prêchez par l’exemple et vous aurez votre trêve sociale demandée »
Retour sur le message de nouvel an du Président du Faso : Un Burkina Faso uni sortira victorieux selon Poussi Sawadogo
Situation nationale : Le Burkinabè, le terrorisme et l’œcuménisme
Invitation des chefs d’Etat du G5 Sahel : « Pour l’amour de la France, Macron est vexé et inquiet, pas arrogant », explique Kwesi Debrsèoyir Christophe Dabiré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés