Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatrе-vingt-dix-nеuf рοur сеnt dе trаnsрirаtiοn.» Thomas Alva Edison

Région du Nord : L’association SAULER dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2019

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 8 décembre 2019 à 22h00min
Région du Nord : L’association SAULER dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2019

Christoffel Blindenmission (CBM), en partenariat avec la Direction régionale de la santé du Nord (DRS/Nord) et l’Association Sauvons le reste (SAULER), a organisé la deuxième rencontre de concertation du comité régional de suivi du projet dénommé « Seconde chance ». C’était le 3 décembre 2019 dans la salle de réunion de la DRS/Nord.

Redonner une meilleure qualité de vie aux personnes atteintes d’un handicap psychosocial dans la région du Nord, en leur offrant des soins et un accompagnement psychologique et social. Tel est l’objectif poursuivi par cette rencontre entre les différents acteurs intervenant dans le cadre du projet « Seconde chance ». Par son action, SAULER et son partenaire CBM voudraient aboutir à la réinsertion des personnes vivant avec un handicap psychosocial au sein de la communauté, dans le respect de leurs droits.

A en croire premier responsable du projet, Adama Ouédraogo, en 12 ans d’existence, l’association a identifié 265 patients, soit 66 nouveaux cas en 2019. En outre, 25 familles ont été identifiées, 115 malades pris en charge, 1 035 consultations et achat d’ordonnances ont été faits, 14 400 repas journaliers distribués, 624 repas communautaires et des activités hygiéniques et des causeries débats ont été organisés.

Pour M. Ouédraogo, le bilan 2019 est satisfaisant car toutes les activités prévues ont été réalisées avec une difficulté qui reste à surmonter, à savoir l’identification des familles des personnes vivant avec les troubles mentaux. « Nous poursuivons les plaidoyers et sensibilisations pour démystifier la stigmatisation. C’est pourquoi nous invitons CBM à remobiliser des fonds pour appuyer nos activités afin que nous ayons des bases solides », a informé Adama Ouédraogo dans son intervention au cours de l’atelier.

L’efficacité de l’association SAULER

Pour le directeur régional de la santé du Nord, Amadou Traoré, ce partenariat SAULER-CBM mérite d’être renouvelé au bonheur des populations de la région du Nord. En effet, le premier responsable du département de la santé au Nord a soutenu que par le biais du projet, il a été construit le plus grand centre de transit des malades mentaux du Burkina dans la commune de Ouahigouya, qui a permis la réinsertion socioprofessionnelle des malades stabilisés à travers le financement des activités génératrices de revenus.

Selon le chargé de programme, par ailleurs responsable des projets santé mentale au niveau du bureau pays de CBM/ Burkina Faso, Oumar Sangaré, cette rencontre institutionnalisée a permis de passer en revue les activités de l’année écoulée et de proposer des pistes de solutions d’amélioration des activités. En termes de perspectives, CBM envisage de conduire une seconde phase du projet (2020 à 2022) pour consolider les acquis de la première et combler les lacunes identifiées.

En fin de concertation, les participants ont proposé entre autres de faire un plaidoyer auprès de CBM pour poursuivre le projet, inscrire une ligne budgétaire dans les communes pour la prise en charge des malades mentaux errants, faire des visites avec les acteurs intervenant dans le projet dans les centres d’accueil des malades mentaux et entamer la procédure de mise à jour de la convention entre SAULER et le ministère de la Santé.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Santé : Près de 40% des infirmiers exercent illégalement dans la région du Centre
Restriction de circulation de grosses cylindrées au Centre-nord : A Kaya, la gendarmerie traque les contrevenants
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques notent une « situation sécuritaire préoccupante et inquiétante »
Journée mondiale des toilettes : Redoubler d’efforts pour améliorer le taux d’assainissement
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres en charge de la Culture de l’espace G5 Sahel adoptent la Déclaration de Ouagadougou
Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés
Présidentielle de 2020 : L’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire dément les propos du président du CDP, Eddie Komboïgo
Humanitaire : Les syndicats du ministère de l’Economie et des finances solidaires des déplacés internes
Grand banditisme à Ouaga : A 16 ans, il tue pour voler un ordinateur
Rentrée fiscale 2020 : La Direction générale des impôts fait le bilan de ses activités de 2019 à Bobo-Dioulasso
Foncier au Burkina : Les vérités du ministre de l’Urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet
Municipalités du Burkina La contribution des élus locaux au retour de la paix au cœur de l’assemblée générale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés