Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 7 décembre 2019 à 23h15min
Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques

Dans un contexte sécuritaire national aussi tendu et aussi délicat, à un moment où nos Forces de Défense et de Sécurité sont sollicitées sur de multiples fronts de combat pour la défense de nos libertés face au terrorisme, de jeunes délinquants ne trouvent rien de mieux à faire, dans la capitale, que de causer des troubles dans un climat social en quête de sérénité.

Dissimulés sous des cagoules, ils se déplacent à motos dans des établissements scolaires de Ouagadougou pour y semer le désordre par des jets de pierre, des perturbations de cours et des scènes d’intimidation diverses. Ces actes de violence sont tout simplement inacceptables et suscitent de ma part la plus grande indignation.

Aussi, soucieux de la réussite de nos enfants et conscient que celle-ci passe par la construction collective d’un climat scolaire favorable au bon déroulement des activités pédagogiques, je condamne avec une extrême fermeté ces actes de vandalisme.

Nous notons avec satisfaction le communiqué du ministre de la sécurité qui pointe la responsabilité d’élèves et d’anciens élèves dans ces actes de violence inqualifiables, j’en déduis que leurs auteurs sont connus ou peuvent facilement l’être à la faveur de témoignages des établissements victimes et de leur voisinage. Nous nous félicitons que les autorités aient pris déjà les mesures avec les interpellations déjà en cours et souhaitons que ces individus et leurs commanditaires soient livrés à la justice et traités avec toute la rigueur que permettent les lois qui garantissent nos libertés.

J’exhorte les vaillantes populations de la villede Ouagadougou à prêter main forte au forces de sécurité pour appréhender ces potentiels suppôts du terrorisme, qui harcelle notre pays, en cagoule, donc se donnant l’allure d’individus non identifiés comme le font généralement les djihadistes et autres bandits armés.

Leur dessein pouvant être de semer des troubles dans la ville favorisant des actions de déstabilisation pouvant faire le lit d’actions terroristes, il nous importe de faire preuve de la plus grande vigilance.

En tout état de cause, il est inconcevable qu’au moment où de nombreuses familles pleurent leurs proches, tombés sous les balles assassines de la barbarie terroriste, des individus issus de nos propres rangs cherchent à semer le chaos par absence de compassion, par manque d’éducation, par inconscience citoyenne ou dans le sombre dessein de soutenir des attaques terroristes planifiées.

C’est dans ce sens, , que j’invite les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, les étudiants, les professionnels de l’éducation, les acteurs de la justice, les associations , a promouvoir la paix , la cohésion sociale et le vivre ensemble .

Armand Roland Pierre BEOUINDE
Officier de l’Ordre National

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Education en situation d’urgence : Le ministère de l’Education nationale tient un Conseil de cabinet extraordinaire
Entrepreneuriat féminin : 15 apprenantes du Centre Sainte Perpétue prêtes pour l’auto-emploi
Agriculture : Les exploitations familiales (EF) pour une sécurité alimentaire durable au Burkina Faso
Burkina : Les astuces des femmes pour se faire belles
Droits humains : Un forum national pour réfléchir sur la protection des acteurs dans un contexte d’insécurité
Gestion des réfugiés au Burkina Faso : Les acteurs se concertent en vue de l’élaboration d’une meilleure stratégie
Détournement d’une escorte de fonds de la SGBF : L’argent retrouvé dans le véhicule au quartier Larlé
Burkina Faso : L’IDEBAK, une véritable actrice de développement à la base dans le Koulpélogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés