Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

11-Décembre dans le Centre-Est : L’Onatel contribue à la normalisation de l’école Bogaré B

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Juste Ephrem ZIO • vendredi 6 décembre 2019 à 21h30min
11-Décembre dans le Centre-Est : L’Onatel contribue à la normalisation de l’école Bogaré B

Dans le cadre du 11-Décembre 2019 qui se tient à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, l’Office national des télécommunications (Onatel) a normalisé l’école Bogaré B qui était sous paillotes. La cérémonie de remise de l’infrastructure s’est déroulée le jeudi 5 décembre 2019, sous la présidence du ministre de l’Education nationale et le parrainage de la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes.

Après l’école de Pog-Nere Kougri dans la commune de Manga en 2018, c’est l’école Bogaré B de Tenkodogo qui bénéficie de la générosité de l’Onatel. Cet établissement, naguère à deux classes sous paillotes, est désormais une école normalisée comprenant quatre classes entièrement équipées, un bureau, un magasin, des latrines. Un forage a également été mis en place.

Et pour assurer la sécurité des élèves, l’Onatel a clôturé l’école Bogaré B et offert cinq box de police pour contribuer à la régulation de la circulation routière dans la ville de Tenkodogo. Le coût total de ces dons est de 60 millions de F CFA.

L’objectif, pour l’entreprise, c’est de contribuer à améliorer l’offre et la qualité de l’éducation dans la ville de Tenkodogo et réduire le taux de déperdition scolaire précoce avec son corollaire d’exode rural et de pires formes de travail des enfants.

Pour le directeur général de l’Onatel, Sidi Mohamed Naïmi, l’inauguration de l’école Bogaré B est la preuve manifeste de l’intérêt que son entreprise accorde à l’éducation des enfants. De son avis, les entreprises privées, selon leurs moyens et nonobstant leurs contributions fiscales, doivent appuyer le gouvernement dans la mise en œuvre des politiques de développement du pays.

C’est pourquoi, dit-il, l’Onatel a décidé d’apporter son aide aux efforts fournis par les premières autorités du Burkina. Les actions citoyennes étant l’épine dorsale de la responsabilité sociétale de son entreprise, Sidi Mohamed Naïmi a souligné qu’en plus de développer l’économie numérique, l’Onatel s’est engagé à soutenir les secteurs comme l’éducation, la santé, la promotion de la femme, le sport, etc.

Grand bénéficiaire de l’action citoyenne de l’Onatel, le ministre de l’Education nationale a exprimé sa reconnaissance à la nationale des télécommunications.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 : Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat s’engagent auprès l’UNICEF
Axe Kantchari - Diapaga : L’escorte du président du CSC, Mathias Tankoano, victime d’une attaque terroriste
Loropéni : Un conflit communautaire fait 3 morts
Régularisation des indemnités des magistrats : L’intersyndicale dénonce un "plan funeste pour asphyxier financièrement" les acteurs
Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio prévention débute le 13 juillet 2020
Don de sang : Eddie Komboïgo, président du CDP et ses « camarades » sacrifient à la solidarité
Education : Les bisongo, un tremplin pour préparer les enfants du milieu rural au cycle primaire
Gestion des épidémies dans la Boucle du Mouhoun : Le plan de riposte exécuté à 63,21 ℅
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
Procès recrutement frauduleux à la CNSS : « J’ai demandé le poste de secrétaire pour ma fille », reconnaît une fonctionnaire
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Burkina : La réconciliation est une nécessité, selon le président du HCRUN, Léandre Bassolé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés