Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens bien élevés contredisent les autres. Les sаgеs sе сοntrеdisеnt еux-mêmеs.» Oscar Wilde

Cyber sécurité : L’Agence nationale vulgarise ses textes

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 5 décembre 2019 à 15h43min
Cyber sécurité : L’Agence nationale vulgarise ses textes

L’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information a organisé ce 5 décembre 2019 à Ouagadougou, un atelier de vulgarisation de textes essentiels qui encadrent le cyberespace au Burkina Faso. Il s’agit du référentiel général de sécurité des systèmes d’information et de la stratégie nationale de cyber sécurité.

Le 23 septembre 2019, le Burkina Faso se dotait d’un référentiel général de sécurité des systèmes d’information. Ce texte venait s’ajouter à la stratégie nationale de cyber sécurité. Alors que le pays a fait du numérique un outil de modernisation, d’amélioration de l’efficacité de l’administration, il n’occulte pas le fait qu’à côté des opportunités, le champ des menaces de plus en plus sophistiquées s’agrandit.

Dans ce monde rythmé par les technologies de l’information et de la communication, les opportunités sont multiples. Cependant, a dit la secrétaire générale du premier ministère qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier, les menaces vis-à-vis de nos systèmes d’information, les cyber menaces foisonnent au rythme des révolutions technologiques.

Le directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information( ANSSI) n’en dira pas plus. Pour Michaël Folané, l’intense développement des technologies de l’information et de la communication ces dernières années a fait surgir de nouveaux défis sous-jacents, et l’augmentation de l’utilisation des technologies présente des risques intrinsèques. Il ajoute que la cyber sécurité est alors devenue un élément essentiel des systèmes de défense des Etats et des organisations.

Il faut maitriser ces menaces, d’où l’adoption de ces deux textes de référence. Une chose est de se doter de textes règlementaires, l’autre défi est de les faire connaitre. « Nul n’est censé ignorer la loi, certes. Mais aucun texte n’a de valeur intrinsèque que s’il est connu des acteurs », résume la secrétaire générale du premier ministère, Yvonne Rouamba.

« Plutôt que d’être un ornement additionnel dans nos tiroirs, ce référentiel adopté est pour nous techniciens une aubaine d’affirmer notre réel désir de maitriser le cyberespace en nous appropriant pleinement et efficacement ses recommandations et exigences. C’est le lieu pour nous de poser les bases d’une cyber sécurité efficace afin de répondre à l’ambition du Burkina Faso en matière de sécurisation de son espace cybernétique », a expliqué le directeur général de l’ANSSI, Michaël Folané.

Ce sont les directeurs des systèmes d’information, les responsables des services informatiques de l’Etat et de ses démembrements qui sont concernés par cet atelier de vulgarisation. Après, d’autres acteurs seront outillés.

Créée par décret le 11 novembre 2013, l’ANSSI a pour mission principale la protection du cyberespace national. Elle est chargée entre autres de réduire la vulnérabilité du cyberespace, gérer les incidents de sécurité, renforcer la culture de la cyber sécurité, établir des normes spécifiques à la sécurité des systèmes d’information.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coronavirus en Afrique : Reporter sans frontières demande aux autorités de ne pas se tromper de combat
Lutte contre le Coronavirus et lutte contre les virus informatiques : Quelles similitudes ?
Covid-19 au Burkina : Le CSC encourage les médias à intensifier la campagne de sensibilisation
Diagnostic du coronavirus : Chattez avec des médecins bénévoles sur Covid226.com !
Agriculture : Le “polyter“ une solution révolutionnaire pour les plantes
Hadja Fatimata Ouattara, ministre en charge du numérique : « L’épidémie du COVID-19 devrait amener tous les pays à consolider les acquis de la transformation numérique »
Dépistage du Covid-19 : Un médecin burkinabè crée l’application AFR
Maison de l’entreprise du Burkina : C’est désormais possible de créer une entreprise en ligne !
Dr Benjamin SIA : « Le télétravail sera difficile à mettre en œuvre dans le contexte du Burkina où l’accès à Internet est cher et médiocre »
Coronavirus : Le CDP suspend le processus de désignation de son candidat à la présidentielle de 2020
Soutenance de thèse de doctorat : Zoé Ouangré a étudié le comportement des étudiants dans la recherche d’information
Communications électroniques : L’Arcep échange avec les élus locaux et les secrétaires généraux des mairies
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés