Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 5 décembre 2019 à 11h27min
Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

Le ministre en charge de l’Economie, Lassané Kaboré, et le chargé d’affaires par intérim de l’Agence française de développement (AFD), Tanguy Denieul, ont procédé, ce 4 décembre 2019 à Ouagadougou, à la signature de deux accords et de deux conventions de financement d’un montant total d’environ 39 milliards de F CFA. Ces accords matérialisent les efforts consentis par la France pour soutenir la mise en œuvre du PNDES.

39 milliards de F CFA, c’est l’enveloppe de l’Agence française de développement (AFD) mise à la disposition du Burkina à travers la signature de deux accords et de deux conventions de financement. Cette contribution de l’AFD vise à financer des projets et programmes dans les domaines de la gouvernance économique et financière, de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle, de l’éducation de base.

En effet, la première convention porte sur une aide budgétaire triennale 2019-2021 de l’AFD, d’une valeur de 19,68 milliards de F CFA, décaissable en trois tranches annuelles de 6,56 milliards de F CFA. La deuxième convention est relative au financement de la tranche annuelle 2019 de l’aide budgétaire triennale 2019-2021 de l’AFD. D’un montant de 6,56 milliards de FCFA, cette convention sera décaissée en une tranche fixe représentant 40% et une tranche variable à hauteur de 60%.

Salifo Tiemtoré ministre de la jeunesse

Les autres conventions concernent respectivement la contribution de la France au financement du Plan d’action triennal (PAT) 2018-2020 et au financement partiel du Partenariat mondial pour l’éducation (PME). D’un montant de 6,56 milliards de F CFA, cette convention vient pour appuyer les programmes de formation technique et professionnelle afin de donner des rudiments pratiques à des jeunes en matière de formation.

« Ces différentes signatures illustrent la diversité des appuis de la France au Burkina (…) pour soutenir la politique du gouvernement en matière d’offre de formation professionnelle », a déclaré Tanguy Denieul, le représentant l’ambassadeur de la République française.

D’un montant de 14, 5 milliards de F CFA, la dernière convention est un avenant de la convention signée le 15 mars 2018 pour le financement partiel du Partenariat mondial pour l’éducation. Cet accompagnement de l’AFD vise à soutenir l’opérationnalisation du plan sectoriel de l’éducation.

Tanguy Denieul , représentant de l’ambassadeur de la République française

Pour le ministre en charge de la Jeunesse, Salifo Tiemtoré « la signature de ces conventions est la preuve que le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers, à travers l’AFD, restent engagés pour le développement ».

Ces divers soutiens s’inscrivent dans le cadre des multiples efforts des partenaires et en particulier de l’AFD pour soutenir l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 décembre 2019 à 11:50, par Entourloupe En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

    Voila un example criard de ce que le professour Agbohou denonçais a propos du Franc CFA ; Ils prennent les interets produit par les 50% que les pays de la francs zone deposent a la banque centrale francaise et nous les re-prête sous forme de dons à des taux exhorbitant travers L’Agence française de développement. C’est pour cela que Sankara disait justement que nous ne pourrons jamais payer la dette.
    Nous ne voulons plus de L’Agence française de développement car ces 39 milliards de F CFA viennent de notre poche.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2019 à 18:25, par yannick En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

      Sous Thomas SANKARA,mon cher Entourloupe,le peuple mobilisé construisait lui meme les bases de son développement (pistes rurales,barrages d’eau,cités,salles de cinéma,bataille du rail,reforestation...etc).
      Accepterez vous de répondre à un appel de mobilisation du peuple pour la construction du Burkina ?
      Je n’y crois pas,vous serez abonné absent et comment faire donc ?
      Le maire de Ouagadougou a proposé des retenues sur salaire pour une participation à l’effort de guerre et qu’est ce qui n’a pas été dit et entendu par la longueur des réactions négatives ?
      Or vous etes tout heureux d’etre en sécurité,de vaquer à vos activités artificielles et superficielles en dépensant sans limites dans les lieux de plaisirs,de profiter des acquis du développement du pays,avec la participation financière de la meme France que vous détestez tant.
      Pour votre fierté,refusez tout ce qui est financé par la France au Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 12:41, par TanteACID En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

    Si ma grand mere avait aussi la machine a imprimer des CFA elle soutiendrait meme audela le PNDES sans que cela ne lui coute quoique soit à son tresor...

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 14:30, par AMKOULLEL En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

    Une élite politico-intellectuelle dopée à "l’aide aux développements" est la véritable digue qui contient les incroyables énergies de nos populations, qui annihile toutes les ardeurs de se sortir de cette misère, érigée en fond de commerce pour politicien carrant. Comment, un Homme normalement constitué, maitre de toutes ses facultés intellectuelles peut-il continuer à croire à signer à ces "aides aux développements" surtout de l’AFP ? C’est nous, élite politico-intellectuelle qui ruinons toutes les énergies de prise en main qui méprisons au plus haut point toutes les intelligences de retour à la dignité de nos braves populations dans les campagnes et hameaux de nos pays. Est-ce que le Viêtnam, Macao, Hong Kong ... ancienne colonie, sont encore à ce biberon là de "l’aide aux développements" ? Mais franchement, j’ai honte de nous. Même pour construire une chiotte à Matiakoili ou à Douna, il faut le lait frais de "l’aide aux développements"... J’ai mal, j’ai mal de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 15:32, par Johnwoo En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

    On appelle ça " la politique du bâton et la carotte "
    Une aide au PNDS tendue par la main droite , et le bâton tenue à la gauche pour attendre notre président à la convocation à Pau en France pour répondre si oui ou non les pays du G5 ont besoin de l armée française sur leurs sols.
    Conclusion, le résultat est déjà connu à moins que nos chefs d’état refuse de s’y rendre pour respecter la volonté de leurs peuples respectifs

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2019 à 20:29, par Amadoum En réponse à : Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA

    Avec tous ces accords et conventions, comment est-ce que nos dirigeants peuvent dire "la verite" au president Macron ?
    L’independance n’est pas pour demain !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
PNDES 2016-2019 : Un Burkina qui dépend de l’extérieur à plus de 40% dans la mobilisation des ressources
PNDES : L’évaluation des trois premières années validée
Plan national de développement économique et social (PNDES) : Quels résultats après quatre ans de mise en œuvre ?
Mise en œuvre du PNDES : L’Agence française de développement apporte 39 milliards de F CFA
Communication autour du PNDES : Le concours des journalistes sollicité
Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile
Transfert des compétences : Le ministère de l’éducation et les collectivités territoriales se concertent pour plus d’efficacité
Journées de la commande publique : Rendre le système efficace pour atteindre les résultats du PNDES
Mise en œuvre du PNDES : Les partenaires techniques et financiers prêts à « accélérer leurs appuis »
Mise en œuvre du PNDES : 217,7 milliards de francs CFA d’intention de financement pour le PUS et le PADEL
PNDES : Faire du secteur agro-sylvo-pastoral un facteur du « décollage économique du Burkina »
Mise en œuvre du PNDES : une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés