Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Concours de reportage humanitaire du CICR : Cheick Sawadogo de Lefaso.net remporte le premier prix

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 3 décembre 2019 à 10h24min
Concours de reportage humanitaire du CICR :  Cheick Sawadogo de Lefaso.net remporte le premier prix

Lauréat du 1er concours national de reportage humanitaire organisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), avec son reportage « Déplacés internes : à Djibo, les humanitaires préservent la dignité », Cheick Tiga Sawadogo, journaliste-reporter à Lefaso.net, s’est prononcé, à l’issue de sa distinction, sur la situation des personnes déplacées au Burkina.

Lancé en juin 2019, le concours de reportage humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a enregistré 17 œuvres issues de la presse écrite, de la presse en ligne et de la radio. L’objectif de ce concours était de récompenser les œuvres journalistiques qui mettent les projecteurs sur la situation des personnes déplacées internes au Burkina et les initiatives prises pour alléger leurs souffrances.

A l’issue de la délibération, six œuvres ont été récompensées. Le journaliste de Lefaso.net, Cheick Sawadogo, a remporté le 1er prix dans la catégorie presse écrite et en ligne, avec son reportage intitulé « Déplacés internes : à Djibo, les humanitaires préservent la dignité ». En outre, le journal Lefaso.net a été félicité pour la qualité et le nombre des œuvres présentées audit concours.

Reçu en interview sur le plateau de la Web TV de Lefaso.net à l’issue de sa distinction, Cheick Sawadogo a déploré les conditions de vie des déplacés internes. C’est « une vie de souffrance », remarque-t-il. Après avoir touché la réalité du terrain, le journaliste dit regretter le comportement des habitants de la capitale. « C’est dommage, quand on regarde Ouagadougou, on a pas l’impression que les gens n’ont pas encore compris », note-t-il avec amertume.

Cheick Tiga Sawadogo remporte ce prix, à la suite d’une série de reportages qu’il a entamée dans plusieurs localités du Burkina Faso. Il entend poursuivre dans la même lancée, afin de « donner la parole à ceux qui le l’ont pas ».

E.K.S.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 : Des journalistes outillés pour mieux faire passer l’information sur la maladie
Réseaux Facebook : La sécurité renforcée contre les profils malveillants sur Messenger
Burkina : Journalistes et communicateurs musulmans à l’école des finalités de la loi islamique
« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile
Ministère du Développement de l’économie numérique : Une plateforme unifiée pour appuyer la lutte contre le Covid-19
Godefroy Bazié, journaliste à la retraite : « Un journaliste, c’est la reconnaissance du public, et non celle de l’autorité ou des politiciens »
Région du Centre-Nord : Une radio relais à Barsalogho pour promouvoir les messages humanitaires
Médias publics : Le SYNATIC et l’AJB dénonce des velléités de remise en cause des acquis
Appui aux médias face au Covid-19 : Le Luxembourg donne l’exemple avec 5000 euros à chaque journaliste professionnel
Education : DigiClass, une plateforme en ligne pour permettre aux élèves de réviser et de tester leurs connaissances
Journée mondiale de la liberté de presse : le recul dans le classement de la presse burkinabè, regrettable selon des journalistes de la ville de Gaoua
Burkina : « Nous n’avons pas une presse va-t-en-guerre », déclare le Pr Serge Théophile Balima
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés